Partagez
 

 #1 DEMIAM + the greatest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
William Griffiths
Date d'inscription : 28/02/2018
Messages : 815
Pseudo : sonata.
Avatar : hale appleman
multi : eliott (fiche) - jeremiah (fiche) - rose (fiche) - jack (fiche)
Réputation : 14
Admin
Voir le profil de l'utilisateur

#1 DEMIAM + the greatest Empty
MessageSujet: #1 DEMIAM + the greatest   #1 DEMIAM + the greatest EmptyLun 26 Mar - 20:46


#1 DEMIAM + the greatest Tumblr_n45b5pnljo1qb1gbco6_250 « Let’s celebrate ! » Fait William en poussant la porte d’un pub avec sa canne et invitant Demian à y entrer. Ils viennent de sortir d’un match d’Exy. Le tout premier de leur équipe. Et à la plus grande surprise de William, ils ont réussi à gagner. L’Exy n’est pas un sport que William connaît. En fait quand on lui demande, William n’y connaît strictement rien en matière de sport. La seule chose qui peut potentiellement l’intéresser c’est la carrure des joueurs. Et c’est tout. Pour le reste, il ne retient pas les règles. Il sort des phrases random pour essayer d’impressionner Demian, mais il ne trompe personne et encore moins un ancien joueur pro. William est nul. C’est un mastermind quand il s’agit d’infiltrer des lieux ou dérober des objets, mais pour le sport… il laisse ce domaine à Demian bien volontiers. « Notre première victoire, tu te rends compte ? Je t’avoue, cher ami, je ne pensais pas qu’on allait réussir. » D’autres voix dans sa tête lui soufflent qu’eux non plus. Il les envoie se faire foutre. Il pose son regard sur le barman. « Votre meilleur cocktail à la table là-bas. » Dit-il en désignant une table au fond. Il entraîne Demian à sa suite. Demian qui n’a toujours pas décroché un mot depuis leur victoire. Demian qui tire une gueule à faire fuir l’argent. William se rembrunit immédiatement. « Oh dear. » Il installe son ami et prend une chaise pour se mettre à ses côtés. « Tu ne veux pas me dire ce qui te tracasse ? Tu ne vas pas quand même pas gâcher ta première victoire en tant que coach en faisant la gueule quand même ? » Il a failli rajouter qu’il était un tueur d’ambiance avec la tronche qu’il tire, mais William se retient. Son ami est contrarié et il ne sait pas pourquoi et ça l’embête quand même pas mal.

On leur apporte les boissons et William alterne entre son verre qui contient un liquide vert fluo et le serveur qui arbore un sourire radieux. « Qu’est-ce que c’est ? » Demande-t-il sur un ton un peu condescendant. « Notre meilleur cocktail. C’est à base de kiwi, de jet 27 et de… » Il s’arrête en voyant l’air de dégoût sur le visage de William. « Vous voulez nous tuer ? J’ai demandé votre meilleur cocktail pas le pire. Remballez ça. Vous me décevez. » Soupire-t-il. Le serveur perd son sourire et prend un air confus. « Excusez… excusez-moi. » Il reprend les verres. « Amenez la carte qu’on voit avec quoi on ne va pas s’empoisonner. » Il hoche vigoureusement la tête et s’en va rapidement. William reporte son attention sur son ami. « Quoi ? T’allais boire un mélange pareil ? Je veux bien qu’on ait grandi dans la rue, mais le vieux Perceval nous a appris à mieux boire que ça quand même. » A comprendre : on n’a pas des goûts de merde. Surtout Demian qui a dû goûter aux boissons bien chères de la haute avant lui. Si ça ne tenait qu’à Will, il irait derrière le bar pour faire un cocktail décent. Mais ce n’est pas son bar et c’est encore moins son job.

« T’as décidé de garder le silence pour toujours ? Attends… c’est pas contre moi ton silence au moins parce que j’ai aucune idée de ce que j’ai pu faire pour te mettre en rogne. » Ce n’est pas de sa faute si le coach de l’équipe adverse a trébuché malencontreusement sur sa canne et qu’il a dévalé plusieurs gradins suite aux obscénités qu’il leur a balancés juste avant le match. Y a aucune preuve que Will a fait ça volontairement. Peut-être que son sourire et son oups exagéré sur le moment, si, mais à part Demian, personne ne l’a vu. « Dem… je te jure que t’es flippant silencieux comme ça alors crache le morceau avant que je t’oblige. » Fait-il le plus sérieusement du monde alors que le serveur de tout à l’heure leur apporte enfin la carte. William la parcourt rapidement des yeux. Rien ne lui va. Il affiche une moue dégoûtée à chaque fois qu’il lit la composition d’un cocktail aussi il se contentera d’un « Mojito s’il vous plaît. » Il tourne son regard vers Demian afin qu’il passe lui aussi sa commande et dans l’espoir qu’il décroche enfin plus d’un mot. Son silence l’inquiète vraiment beaucoup.

☾ ☾ ☾

On a gathering storm comes a tall handsome man in a dusty black coat with a red right hand
   ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Demian J. Harkness
Date d'inscription : 03/02/2018
Messages : 239
Pseudo : Captain Indécis.
Avatar : Aaron Taylor-Johnson
multi : Kate Anders, Tobias Gardner, Sten Veloso & Eleonore Duquesne
Réputation : 3
Voir le profil de l'utilisateur

#1 DEMIAM + the greatest Empty
MessageSujet: Re: #1 DEMIAM + the greatest   #1 DEMIAM + the greatest EmptyMer 28 Mar - 13:31

The Greatest
William Griffiths & Demian J. Harkness

#1 DEMIAM + the greatest Tumblr_o5p2ulh9k61sbcxbwo1_400Comment est ce que Will pouvait être aussi enjoué ? Il ne comprenait pas. Bon, il savait que son ami n’avait jamais vraiment tout compris à l’Exy mais quand même. Il avait vu le même match que lui ce soir. Non ?
En fait il commençait à avoir des doutes…

« Let’s celebrate ! » Demian le suivit dans le pub, les mains enfoncées dans les poches et la tête basse. Ce que ça pouvait le gonfler de voir son frère dans cet état. « Notre première victoire, tu te rends compte ? Je t’avoue, cher ami, je ne pensais pas qu’on allait réussir. » Alors c’était bien. Ça. Ils n’avaient vraiment pas vu le même match. Il ne voyait que ça. « Votre meilleur cocktail à la table là-bas. » Le coach le suivit jusqu’à la table et se laissa tomber sur sa chaise en grommelant. Il sortit une clope de son paquet et l’alluma dans la foulée avant de relever les yeux vers William quand celui-ci lâcha un. « Oh dear. » Rapidement suivit par un. « Tu ne veux pas me dire ce qui te tracasse ? Tu ne vas pas quand même pas gâcher ta première victoire en tant que coach en faisant la gueule quand même ? »
Euh ben si ? C’était un peu le projet là justement.

Il voulait expliquer à son frère pourquoi il faisait une tronche pareil mais à le voir aussi enjoué et de bonne humeur, il se disait que ce ne serait pas une si bonne idée de lui gâcher sa soirée.
Le serveur apporta rapidement leurs boissons et Demian observa son verre avec un regard perplexe.
C’était quoi ce truc ?

« Qu’est-ce que c’est ? » Le brun ne put retenir un soupir amusé et posa son regard sur le serveur. Le pauvre… Il ne savait pas ce qu’il venait de déclencher. « Notre meilleur cocktail. C’est à base de kiwi, de jet 27 et de… » Ça se buvait vraiment ça ? « Vous voulez nous tuer ? J’ai demandé votre meilleur cocktail pas le pire. Remballez ça. Vous me décevez. » Demian sourit de plus  belle et secoua doucement la tête tout en tirant sur sa clope. Il l’avait tellement vu venir. « Excusez… excusez-moi. » Il reprit rapidement les verres. « Amenez la carte qu’on voit avec quoi on ne va pas s’empoisonner. » Il suivit le serveur s’éloigner du regard et reporta rapidement son attention sur William.
« Quoi ? T’allais boire un mélange pareil ? Je veux bien qu’on ait grandi dans la rue, mais le vieux Perceval nous a appris à mieux boire que ça quand même. » Demian se contenta de lever légèrement ses mains devant lui, l’air de dire j’ai rien dit et se renfonça dans son siège, tirant une nouvelle latte sur sa clope.
« T’as décidé de garder le silence pour toujours ? Attends… c’est pas contre moi ton silence au moins parce que j’ai aucune idée de ce que j’ai pu faire pour te mettre en rogne. » Cette fois, le regard du brun se fit désabusé. Il était sérieux là ?
D’une, il était beaucoup trop heureux vu le résultat du match. Et de deux… Il avait très bien vu le croche pied qu’il avait fait au coach adverse avec sa canne. En fait, il était à peu près sûr qu’à peu près tout le monde devait l’avoir vu. Mais non. Ce n’était pas pour ça qu’il faisait la gueule. Et il ne lui en voulait pas du tout.

« Dem… je te jure que t’es flippant silencieux comme ça alors crache le morceau avant que je t’oblige. » Demian soupira et se prépara à prendre la parole mais se ravisa au moment où le serveur revint avec les cartes. Il ne regarda pas celle qu’il lui avait tendue, sachant très bien ce qu’il comptait commander et attendit silencieusement que William n’ait fait son choix. « Mojito s’il vous plaît. » Le serveur se tourna dans sa direction et Demian prit enfin la parole. « O’Connor. » Ouais, il avait besoin d’un whisky. « Triple. Sec. » Le serveur hocha vigoureusement la tête, soufflant un. « Je vous apporte ça tout de suite. » Et quitta rapidement la table, les laissant à nouveau seuls.

Ok… Il voulait des explications ? Et ben il allait les avoir hein.

Demian écrasa sa clope dans le cendrier et en reprit immédiatement une en bouche qu’il alluma. Il tira une latte dessus et s’éclaircit la gorge avant de croiser ses bras sur la table, le regard posé sur William. « Quand j’étais encore pro, qu’on gagnait un match et que je finissais meilleur marqueur. Tu sais ce que mon coach me disait en premier au retour dans les vestiaires ? » Il laissa passer un instant, le temps que William réfléchisse à une réponse. Il n’aurait jamais la bonne. « Il me rappelait toutes les occasions que j’avais manqué pendant le match. » Il tira une nouvelle latte sur sa cigarette avant de continuer. « Tu comprends pourquoi je te raconte ça ? » Non, il ne voyait pas. « Règle numéro un dans le sport de haut niveau. Ne jamais se contenter d’une victoire. » Le serveur revint à leur table et déposa leurs verres devant eux avant de s’éloigner. Demian se saisit du sien qu’il leva devant lui pour trinquer avec William et en but une gorgée.

« Je comprends que tu sois content. Après tout tu n’y connais pas grand-chose à ce milieu, c’est normal. Mais si tu veux envoyer un message fort aux autres gangs et surtout à Moriarty, il va falloir qu’on fasse bien mieux que ça. » Il ponctua sa phrase en tirant à nouveau sur sa clope et but une autre gorgée de whisky, vidant presque son verre. Il fit rapidement signe au barman qu’il voulait la même chose et reporta son attention sur son meileur ami. « Je suis content qu’on ait gagné ce soir. Vraiment. En plus c’était notre premier match, c’était important qu’on gagne. Mais il y a plein de trucs qui ne vont pas. Et vu que c’est toi qui paye pour tout ça, je me dis que c’est la moindre des choses que tu comprennes ce qui ne va pas. » Il était sans doute un peu trop direct avec Will mais il ne pouvait pas s’en empêcher. Il ne pouvait pas ne pas être sérieux quand il parlait d’Exy. Il ne plaisantait jamais avec ce sport.

« Maintenant que je t’ai expliqué ça. Est ce que tu vois pourquoi je fais la gueule ? Quels sont les trucs qui ne vont pas ? Ou est ce que tu veux que je te l’explique ? » Il vida son verre au moment où le serveur venait lui apporter son deuxième et reposa son regard sur William, attendant de voir sa réaction.

☾ ☾ ☾


After All These Years
Revenir en haut Aller en bas
William Griffiths
Date d'inscription : 28/02/2018
Messages : 815
Pseudo : sonata.
Avatar : hale appleman
multi : eliott (fiche) - jeremiah (fiche) - rose (fiche) - jack (fiche)
Réputation : 14
Admin
Voir le profil de l'utilisateur

#1 DEMIAM + the greatest Empty
MessageSujet: Re: #1 DEMIAM + the greatest   #1 DEMIAM + the greatest EmptySam 31 Mar - 14:46


#1 DEMIAM + the greatest Tumblr_n45b5pnljo1qb1gbco6_250 « O’Connor. » William se retient de lever les yeux au ciel. Evidemment que Demian allait prendre du whisky. Il est abonné à cette boisson. « Triple. Sec. » - « Je vous apporte ça tout de suite. » Signale le serveur avant de repartir. « Bon débarras. » Soupire William. Il a plus ou moins décrété qu’il n’aimait pas ce pauvre serveur. Entre temps, Demian écrase une cigarette dans le cendrier avant d’en prendre une autre. « Tu crois pas que Néodam est déjà assez polluée comme ça ? Vas-y doucement, j’ai pas envie que tu crèves avant moi. » Fait-il en souriant en coin. Il extirpe son propre paquet de sa poche et prend une cigarette à son tour. Il la coince entre ses lèvres et attrape son briquet pour l’allumer. « Quand j’étais encore pro, qu’on gagnait un match et que je finissais meilleur marqueur. Tu sais ce que mon coach me disait en premier au retour dans les vestiaires ? » William tira un peu sur sa cigarette tout en réfléchissant. « A la douche, vous puez ? » Tente-t-il en faisant une moue. Vu le regard que son ami lui lance, ce n’était pas la bonne réponse. « Il me rappelait toutes les occasions que j’avais manqué pendant le match. Tu comprends pourquoi je te raconte ça ? » William hoche la tête de gauche à droite. Pas vraiment. Le sport ce n’est pas pour lui du tout. On peut lui parler de système de surveillance complexe et il y a trouvera un intérêt particulier, mais le sport… « Règle numéro un dans le sport de haut niveau. Ne jamais se contenter d’une victoire. » Le serveur finit par revenir avec les bonnes boissons. « Ah enfin ! Merci. » Fait-il en souriant tout en attrapant son verre. Il trinque avec Demian et prend une gorgée. Ça lui arracherait la bouche de reconnaître que leur mojito est quand même plutôt bon.

« Je comprends que tu sois content. Après tout tu n’y connais pas grand-chose à ce milieu, c’est normal. Mais si tu veux envoyer un message fort aux autres gangs et surtout à Moriarty, il va falloir qu’on fasse bien mieux que ça. » A la mention de Moriarty, William a l’impression que sa jambe lui tire affreusement. Il se mord la langue et boit une autre gorgée de son mojito pendant que Demian appelle le serveur pour un deuxième verre. « Je suis content qu’on ait gagné ce soir. Vraiment. En plus c’était notre premier match, c’était important qu’on gagne. Mais il y a plein de trucs qui ne vont pas. Et vu que c’est toi qui paye pour tout ça, je me dis que c’est la moindre des choses que tu comprennes ce qui ne va pas. Maintenant que je t’ai expliqué ça. Est ce que tu vois pourquoi je fais la gueule ? Quels sont les trucs qui ne vont pas ? Ou est ce que tu veux que je te l’explique ? » William laisse le serveur déposer le deuxième verre de Demian et reprendre le premier et s’en aller avant de répondre à son ami. « Probablement qu’il y a eu des occasions manquées, Demian. Mais on a gagné. On a notre première victoire avec une équipe que tu m’as convaincu d’avoir. Je me doute bien que ce n’est pas la même chose pour toi, mais ça viendra, non ? » William laisse tomber la cendre dans le cendrier perdu en pleine réflexion. « Je sais bien dans quoi j’ai mis l’argent. J’ai misé sur toi parce que tu te trompes rarement. T’as vu le résultat de tes derniers paris ? » Il se rend compte que son mojito descend vraiment vite alors il repose son verre et s’acharne sur le restant de sa cigarette. « Tu sais très bien que je pige que dalle à ton sport. Ce que je vois, c’est qu’on a réussi notre premier match. T’as déjà un pied dans ta revanche. Alors c’est carrément certain qu’on peut… qu’ils peuvent faire mieux. Mais en attendant c’est pas mal, Demian. » Il voit bien que sa réponse ne satisfait pas du tout l’ancien joueur pro. Il le regarde d’un air tellement dépité que ça fait presque de la peine à William. Il pousse un soupir bien sonore et penche la tête sur le côté. « Bon ok, je vois que tu crèves d’envie de m’expliquer pourquoi faudrait que je tire la gueule moi aussi alors fais-toi plaisir et retire-moi l’envie de boire pour fêter notre victoire. » Il fait signe au serveur en lui montrant son verre bientôt vide. Histoire qu’il ait de la réserve pour la suite parce qu’il sent bien que Demian a besoin de vider son sac. « Peut-être qu’après je boirai juste pour oublier qu’on s’est foiré quelque part. Vas-y coach. » Il écrase sa cigarette dans le cendrier et pose son paquet sur la table tout en regardant son meilleur ami dans les yeux. Impressionne-moi semble-t-il dire avec son regard.

☾ ☾ ☾

On a gathering storm comes a tall handsome man in a dusty black coat with a red right hand
   ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Demian J. Harkness
Date d'inscription : 03/02/2018
Messages : 239
Pseudo : Captain Indécis.
Avatar : Aaron Taylor-Johnson
multi : Kate Anders, Tobias Gardner, Sten Veloso & Eleonore Duquesne
Réputation : 3
Voir le profil de l'utilisateur

#1 DEMIAM + the greatest Empty
MessageSujet: Re: #1 DEMIAM + the greatest   #1 DEMIAM + the greatest EmptyMar 10 Avr - 18:17

The Greatest
William Griffiths & Demian J. Harkness

#1 DEMIAM + the greatest Tumblr_o5p2ulh9k61sbcxbwo1_400« Probablement qu’il y a eu des occasions manquées, Demian. Mais on a gagné. On a notre première victoire avec une équipe que tu m’as convaincu d’avoir. Je me doute bien que ce n’est pas la même chose pour toi, mais ça viendra, non ? » Demian roula des yeux. Il ne comprenait vraiment rien au sport de haut niveau. Il ne pouvait pas le blâmer, après tout il n’avait pas baigné dans ce milieu pendant autant d’années comme lui mais ça l’énervait quand même légèrement. Surtout parce qu’il s’en voulait presque de l’avoir convaincu de se lancer dans l’Exy alors qu’il n’y connaissait rien. Il avait presque l’impression d’avoir profité de lui.

« Je sais bien dans quoi j’ai mis l’argent. J’ai misé sur toi parce que tu te trompes rarement. T’as vu le résultat de tes derniers paris ? » Le brun reposa son regard sur William et haussa faiblement les épaules. Oui, il devait bien l’admettre, il avait souvent le nez creux quand il s’agissait des paris. « Tu sais très bien que je pige que dalle à ton sport. Ce que je vois, c’est qu’on a réussi notre premier match. T’as déjà un pied dans ta revanche. Alors c’est carrément certain qu’on peut… qu’ils peuvent faire mieux. Mais en attendant c’est pas mal, Demian. » Et c’était ça le problème. Il trouvait que c’était pas mal et ça lui suffisait. Alors que ce n’était pas avec des "pas mal" qu’on remportait des titres. Ça pouvait suffire pour battre des équipes comme celle de ce soir mais sûrement pas des équipes comme les Wolves. Et ça n’était pas avec des "pas mal" qu’on remportait des titres et encore moins qu’on envoyait un message fort aux Heathens.

Will poussa un soupir sonore qui le tira de ses pensées et il ne put réprimer un sourire en le voyant pencher la tête sur le côté, l‘air dépité. « Bon ok, je vois que tu crèves d’envie de m’expliquer pourquoi faudrait que je tire la gueule moi aussi alors fais-toi plaisir et retire-moi l’envie de boire pour fêter notre victoire. » Cette fois c’est un rire nasal qui échappa à Demian. Qu’est ce qu’il pouvait être drama quand il s’y mettait. Il profita que Will commandait un nouveau verre pour en faire de même. S’ils étaient partis pour parler d’Exy, il aurait lui aussi besoin d’alcool. « Peut-être qu’après je boirai juste pour oublier qu’on s’est foiré quelque part. Vas-y coach. » Le coach inclina humblement la tête et écrasa sa clope dans le cendrier. Il attendit que le serveur ramène leurs commandes, histoire d’être sur de ne pas être interrompu et prit une gorgée de whisky. Il voulait des explications ? Il allait être servi.

« Avant toute chose… » Il leva légèrement ses mains devant lui pour appuyer ses propos. « Je m’excuse d’avance. Parce que je vais probablement être trop direct. Tu me l’a demandé mais j’espère que tu ne m’en voudras pas. » Il ponctua sa phrase en envoyant un sourire en coin à William et but une nouvelle gorgée de son verre. « Premier point. Ça n’est pas forcément le plus important pour le moment mais je préfère démarrer avec ça. » Il jaugea rapidement la réaction de son ami et continua. « Il va falloir qu’on recrute. Je sais que c’est moi qui ai monté l’équipe et c’est donc entièrement de ma faute mais il nous faut un vrai banc. Nos remplaçants ne sont pas du tout au niveau. Je pensais qu’ils l’étaient mais ils ont fait beaucoup trop d’erreurs ce soir. Et c’était que les Stalkers qu’on avait en face. Contre les Wolves… » Son regard s’assombrit un moment en reparlant de son ancienne équipe. « On aurait pas fait un pli. Il faut que nos remplaçants soient aussi bons, ou au moins à peine en dessous de nos titulaires. » Il laissa passer quelques secondes, le temps de prendre une autre gorgée de whisky et de laisser William emmagasiner ces infos.

Un nouveau sourire étira ses lèvres face à l’expression du visage de son ami. « Eh ! T’es toujours avec moi ? Je t’avais prévenu que ça risquait d’être dur à accepter. » Son sourire s’agrandit un peu plus et il attendit un peu plus longtemps avant de continuer.

« Je vais essayer de faire court pour la suite mais je te promets rien. » Il sortit une nouvelle clope de son paquet et l’alluma rapidement. Il tira une longue latte dessus et se racla la gorge avant de reprendre sur un ton peut être trop direct. « Notre gardien est une passoire. » Et pourtant il s’était dit qu’il était vraiment bon quand il l’avait observé avant de l’approcher pour lui proposer de rejoindre l’équipe. Il s’était bien planté sur ce coup. « Je me suis dit à la mi-temps, que c’était peut être le stress dû à son premier match en pro, qu’il avait laissé l’émotion prendre le dessus. Mais non. Il n’a pas le niveau. Sur les cinq points qu’on a encaissé il y en a au moins trois qu’on aurait pu éviter avec un autre gardien. » Il savait déjà qu’il allait passer des nuits blanches à surveiller d’autres gardiens pour essayer d’en trouver qu’ils puissent recruter… « Et on peut oublier le remplaçant. Il est encore moins bon. Je le mettrai titulaire au prochain match pour voir ce qu’il vaut dans un vrai match mais je ne me fais pas d’illusion. »

Il soupira bruyamment et vida son deuxième verre d’une traite. Ça y était. Il s’en voulait à présent. Il ne faisait ça que pour aider William et lui montrer ce qui n’allait pas mais il avait vraiment l’impression de cracher dans la main qu’il lui avait tendu.

« Et il va falloir faire quelque chose pour Snark aussi. » Il tira rapiement sur sa cigarette. « Je sais qu’il est attaquant et que son rôle c’est de marquer des buts mais il joue beaucoup trop perso. Je pourrais le recadrer mais je pense que ça aurait beaucoup plus de poids si c’était toi qui le faisait. » Il haussa les épaules. « Après tout c’est toi leur patron. » Il y avait d’autres choses qui n’allaient pas mais il pourrait les corriger en parlant directement aux joueurs concernés ou en les abordant en entraînements. Mais ces points là, ceux qu’il venait d’énoncer, c’étaient ceux là les plus importants.

☾ ☾ ☾


After All These Years
Revenir en haut Aller en bas
William Griffiths
Date d'inscription : 28/02/2018
Messages : 815
Pseudo : sonata.
Avatar : hale appleman
multi : eliott (fiche) - jeremiah (fiche) - rose (fiche) - jack (fiche)
Réputation : 14
Admin
Voir le profil de l'utilisateur

#1 DEMIAM + the greatest Empty
MessageSujet: Re: #1 DEMIAM + the greatest   #1 DEMIAM + the greatest EmptySam 14 Avr - 13:53


#1 DEMIAM + the greatest Tumblr_n45b5pnljo1qb1gbco6_250 William sent bien qu’il va regretter de lui avoir donné son aval pour qu’il lui explique ce qui ne va vraiment pas avec leur équipe. Pourquoi est-ce que sa bouche est allée plus vite que ses pensées ? Ce n’est quand même pas ce pauvre mojito qui a fait de l’effet tout de même ? William est beaucoup plus résistant à l’alcool que ça. Il regarde son verre vide pendant que Demian se prépare à son grand discours. Le serveur arrive finalement avec la deuxième tournée et débarrasse les verres vides. « Avant toute chose… Je m’excuse d’avance. Parce que je vais probablement être trop direct. Tu me l’a demandé mais j’espère que tu ne m’en voudras pas. » Un sourire. Une gorgée. Demian a l’air si sûr de lui et ça terrifie un peu William. Merde, est-ce qu’il a vraiment foiré son coup en investissant dans l’équipe d’Exy ? « Premier point. Ça n’est pas forcément le plus important pour le moment mais je préfère démarrer avec ça. Il va falloir qu’on recrute. Je sais que c’est moi qui ai monté l’équipe et c’est donc entièrement de ma faute mais il nous faut un vrai banc. Nos remplaçants ne sont pas du tout au niveau. Je pensais qu’ils l’étaient mais ils ont fait beaucoup trop d’erreurs ce soir. Et c’était que les Stalkers qu’on avait en face. Contre les Wolves… » William pince les lèvres et prend une gorgée dans son verre. Il fait mine de comprendre et d’être terrassé par la nouvelle, mais en fait, il n’y pige rien. Vraiment rien. Quand il a évoqué le vrai banc, Will a cru au meuble. Genre le banc en bois où tout le monde s’installe. Ça fait rire son jumeau cosmique dans sa tête. Il lui demande vivement de la fermer. « On aurait pas fait un pli. Il faut que nos remplaçants soient aussi bons, ou au moins à peine en dessous de nos titulaires. » William tire la tronche. Pas facile de se familiariser avec des termes qui lui sont totalement inconnus. « Eh ! T’es toujours avec moi ? Je t’avais prévenu que ça risquait d’être dur à accepter. » Le pire, c’est que Demian semble tirer profit de la situation. Il sourit. Un peu trop au goût de William. « Je suis en train de me dire qu’il va falloir que tu me fasses un dico avec les termes de ton sport. Du sport en général même. » Il esquisse un léger sourire en coin avant de reprendre une gorgée de mojito. « Je vais essayer de faire court pour la suite mais je te promets rien. Notre gardien est une passoire. Je me suis dit à la mi-temps, que c’était peut être le stress dû à son premier match en pro, qu’il avait laissé l’émotion prendre le dessus. Mais non. Il n’a pas le niveau. Sur les cinq points qu’on a encaissé il y en a au moins trois qu’on aurait pu éviter avec un autre gardien. Et on peut oublier le remplaçant. Il est encore moins bon. Je le mettrai titulaire au prochain match pour voir ce qu’il vaut dans un vrai match mais je ne me fais pas d’illusion. »

Le sourire a disparu des lèvres de Demian et William l’observe vider son verre d’une traite. Ils ont suffisamment vécu ensemble pour savoir que Demian est en train de s’en vouloir pour la situation. « Et il va falloir faire quelque chose pour Snark aussi. Je sais qu’il est attaquant et que son rôle c’est de marquer des buts mais il joue beaucoup trop perso. Je pourrais le recadrer mais je pense que ça aurait beaucoup plus de poids si c’était toi qui le faisait. » William manque d’avaler sa gorgée de travers. Il se pointe du doigt. « Moi ? Genre le mec qui pige que dalle à l’Exy, tu demandes à ce que je lui hurle dessus ? » Demian lui répond le plus naturellement du monde : « Après tout c’est toi leur patron. » William grommelle et finit son verre avant d’appeler une nouvelle fois le serveur. « Soit. C’est pas un drame. Je suppose que je n’ai pas le droit de lui donner des coups de canne ? » Fait-il en la faisant tourner légèrement dans sa main. Il voit le regard outré de Demian et retient un sourire moqueur. « Non, évidemment, il aura besoin de ses jambes. Tu as besoin que je leur rappelle que ça n’est pas une blague et qu’ils doivent être sérieux ? Ou tu veux vraiment passer par de vrais joueurs d’Exy et remplacer les autres ? » Continue-t-il plus sérieusement. Le serveur leur ramène encore des verres et sourit un peu nerveusement quand William lui agrippe le bras. « Ramène-nous de quoi manger. Pas des trucs… ultra sophistiqués avec un nom imprononçable. Des trucs simples : chips, cacahuètes et olives. » Le serveur hoche la tête et s’en va rapidement. William hausse les épaules et se tourne de nouveau vers son ami. « Je crois que je lui fais peur. » Il en est presque amusé. « Anyway. » Il pose une main sur le bras de son ami. « Faut que t’arrête de te faire du mal comme ça, Dem. Je te fais totalement confiance pour l’équipe. C’est ton dada, ton projet. Toi et Malia, vous êtes mes plus anciens amis, si je vous fais pas confiance à vous, à qui est-ce que je peux ? » Il y avait bien… il secoue la tête, autant ne pas y penser. Demian et Malia ne peuvent pas lui faire ce que l’autre lui a fait subir. « Si tu penses qu’il faut mêler des vrais joueurs à l’équipe plutôt que les membres du gang, tu as mon feu vert. Il faut juste qu’ils sachent dans quoi ils s’engagent. » Il lui lance un regard sévère. Il existe encore des gens à peu près honnêtes sur Néphède, autant les préserver jusqu’au bout. Le serveur revient avec de quoi manger et des nouveaux verres pleins. William le chasse d’un geste de la main. Il récupère une olive verte en passant. « Tu as des idées en tête sur les joueurs à recruter ? » Si c’est quelque chose qui lui est venu à l’esprit, ça veut dire que Demian a déjà des noms et William a besoin de savoir ce que ça lui coûtera. Est-ce qu’il doit envoyer des hommes de main pour aller les soudoyer ou est-ce qu’il va savoir se débrouiller sans la force ?

☾ ☾ ☾

On a gathering storm comes a tall handsome man in a dusty black coat with a red right hand
   ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Demian J. Harkness
Date d'inscription : 03/02/2018
Messages : 239
Pseudo : Captain Indécis.
Avatar : Aaron Taylor-Johnson
multi : Kate Anders, Tobias Gardner, Sten Veloso & Eleonore Duquesne
Réputation : 3
Voir le profil de l'utilisateur

#1 DEMIAM + the greatest Empty
The Greatest
William Griffiths & Demian J. Harkness

#1 DEMIAM + the greatest Tumblr_o5p2ulh9k61sbcxbwo1_400Demian ne put réprimer un très faible sourire en voyant William grommeler et vider son verre suite à sa proposition. C’était certain qu’il allait réagir comme ça.
Après tout c’était lui qui avait proposé de monter cette équipe et de s’occuper de tout ce qui la concernait. Et puis surtout, c’était lui qui s’y connaissait en Exy.

« Soit. C’est pas un drame. Je suppose que je n’ai pas le droit de lui donner des coups de canne ? » Demian écarquilla immédiatement les yeux. Il était sérieux là ? Non parce que ok, ils étaient une équipe de criminels mais quand même ! Ce n’était pas vraiment la bonne... « Non, évidemment, il aura besoin de ses jambes. » Le brun leva les yeux au ciel et se renfrogna légèrement. Mais quel crétin… « Tu as besoin que je leur rappelle que ça n’est pas une blague et qu’ils doivent être sérieux ? Ou tu veux vraiment passer par de vrais joueurs d’Exy et remplacer les autres ? » Il fronça les sourcils, surpris par la question de Will. Ça c’était une bonne question. C’était certain que les motiver pourrait aider à changer leur mentalité mais ils n’allaient pas non plus échapper à l’obligation de recruter de vrais joueurs… Alors est ce que ça valait vraiment le coup de les engueuler ?

Il releva la tête quand le serveur leur ramène leurs verres et le remercia rapidement. « Ramène-nous de quoi manger. Pas des trucs… ultra sophistiqués avec un nom imprononçable. Des trucs simples : chips, cacahuètes et olives. » Demian haussa un sourcil face à la commande de son ami. Il pouvait vraiment être insupportable quand il s’y mettait. « Je crois que je lui fais peur. » Un soupir amusé échappa au coach. « Indéniablement. » Il sourit faiblement et but une nouvelle gorgée de whisky.

« Anyway. » La main de William qui se posa sur son bras le fit se crisper légèrement et il posa un regard perplexe sur son vis à vis. « Faut que t’arrête de te faire du mal comme ça, Dem. Je te fais totalement confiance pour l’équipe. C’est ton dada, ton projet. Toi et Malia, vous êtes mes plus anciens amis, si je vous fais pas confiance à vous, à qui est-ce que je peux ? » Le brun inclina faiblement la tête, le remerciant silencieusement. Il était forcé d’admettre que les mots de son ami le touchaient. Il avait pourtant passé plus de dix ans sans donner le moindre signe de vie et pourtant Will estimait qu’il pouvait lui faire confiance. « Si tu penses qu’il faut mêler des vrais joueurs à l’équipe plutôt que les membres du gang, tu as mon feu vert. Il faut juste qu’ils sachent dans quoi ils s’engagent. » Il soutint le regard sévère de son ami pendant un moment, jusqu’à ce que le serveur ne revienne les interrompre et en profita pour se reculer légèrement, s’enfonçant dans sa chaise. « Tu as des idées en tête sur les joueurs à recruter ? » Alors ça c’était une bonne question, encore une fois. Décidément, Will était en forme ce soir.

Demian se passa une main dans les cheveux, les sourcils froncés, réfléchissant à sa réponse.
« Je… » Il poussa un soupir et rabaissa sa main qui était toujours dans ses cheveux. « Je me fais du mal comme tu dis parce que c’est en partie de ma faute ok ? C’est moi qui t’aies proposé de monter cette équipe et c’est moi qui t’aies donné la liste des joueurs à recruter. » Il haussa les épaules avec un sourire coupable. « Excuse moi de m’en vouloir. » Il reprit son verre en main pour en reprendre une gorgée. Il grimaça faiblement au moment de déglutir et reporta son attention sur son ami. « Pour moi, c’est clair qu’il va nous falloir des vrais joueurs. On n’arrivera pas à atteindre nos objectifs avec notre équipe actuelle. » Ça lui faisait chier de l’admettre mais il s’était bien planté. Il s’était imaginé pouvoir monter une équipe compétitive de toute pièces mais ça ne marchait pas comme ça. Pas dans l’Exy en tout cas. « Et ils sauront dans quoi ils s’engagent, ne t’en fais pas. » De toute façon, il était à peu près sûr que tout le monde dans l’Exy était au courant de la vraie nature des Jabberwocky. Ce n’était pas comme s’ils s’étaient affichés d’entrée, simplement pour envoyer un message à Moriarty.

Il laissa passer quelques secondes, le temps de s’allumer -encore- une nouvelle clope et tira une longue latte dessus. « J’ai quelques joueurs en tête ouais. Tous pros ou en passe de le devenir. Mais il y en a deux qu’il nous faut absolument. » Vu son travail, il était bien obligé de surveiller les joueurs des autres équipes. Et il était bien obligé d’admettre qu’il y en avait certains qui lui avaient vraiment tapé dans l’œil. « Le premier auquel j’ai pensé c’est Fawkes. Lui c’est l’exception du lot. Parce qu’il n’est plus pro. Il a mis fin à sa carrière en même temps que moi après que j’ai perdu mon… » Son regard glissa inconsciemment sur sa prothèse et il baissa son bras gauche sous la table pour le masquer. « Enfin bref. Il était attaquant chez les Wolves avec moi. Je ne sais pas s’il est prêt à revenir ou s’il en a même envie mais ça nous ferait une recrue de choix. » Fawkes avait toujours été éclipsé par ses résultats mais sans lui, il était certain qu’il n’aurait jamais eu une carrière pareille. Il était son parfait complément en attaque. Alors s’il arrivait à l’intégrer à l’effectif de leur équipe, ça ne pourrait que leur être bénéfique.

« Et pour le deuxième j’avais pensé à Chase. » Il observa le visage de William, attendant de voir si ce nom le ferait réagir. « Le gamin qui s’était retrouvé coincé avec nous dans le stade quand on avait ce cadavre sur les bras ? Ça te dit rien ? » Il laissa passer un instant. « Il est encore qu’étudiant et il joue dans son équipe universitaire mais je l’ai observé et il a vraiment un excellent niveau. Bien au dessus de celui de notre gardien. Et il a une sacrée marge de progression en plus. » S’ils arrivaient à recruter ces deux joueurs là, ils seraient déjà bien mieux équipés pour la suite du championnat. Ou du moins pour jouer le haut du tableau. Pour ce qui était de remporter le titre, il leur faudrait d’autres joueurs mais ça, ça impliquait d’approcher les autres équipes pour les recruter. Et vu sa réputation à lui et l’image des Jabberwocky, c’était loin d’être gagné.

« Enfin voilà. » Il haussa légèrement les épaules. « Avec ces deux là, on arriverait déjà à faire quelque chose. Ça me permettrait d’avoir plus d’options pour l’équipe. Maintenant, si on veut vraiment être compétitif, on va être obligé d’acheter des joueurs aux autres équipes et ça… » Il grimaça. « Ben j’ai peur que le pognon ne suffise pas pour convaincre les équipes de les lâcher. » Et il savait déjà ce que Will allait lui suggérer pour les convaincre…

☾ ☾ ☾


After All These Years
Revenir en haut Aller en bas
William Griffiths
Date d'inscription : 28/02/2018
Messages : 815
Pseudo : sonata.
Avatar : hale appleman
multi : eliott (fiche) - jeremiah (fiche) - rose (fiche) - jack (fiche)
Réputation : 14
Admin
Voir le profil de l'utilisateur

#1 DEMIAM + the greatest Empty
MessageSujet: Re: #1 DEMIAM + the greatest   #1 DEMIAM + the greatest EmptySam 4 Aoû - 15:47


#1 DEMIAM + the greatest Tumblr_n45b5pnljo1qb1gbco6_250 William n’aimait pas voir son ami si peu sûr de lui. C’était une première avec Demian et ça devrait l’inquiéter un peu plus que ça. Peut-être avait-il beaucoup trop confiance en lui ? « Je… Je me fais du mal comme tu dis parce que c’est en partie de ma faute ok ? C’est moi qui t’aies proposé de monter cette équipe et c’est moi qui t’aies donné la liste des joueurs à recruter. Excuse moi de m’en vouloir. » William leva les yeux au ciel. « Pour moi, c’est clair qu’il va nous falloir des vrais joueurs. On n’arrivera pas à atteindre nos objectifs avec notre équipe actuelle. Et ils sauront dans quoi ils s’engagent, ne t’en fais pas. » William hocha la tête. C’était tout ce qu’il voulait savoir. Si les membres de l’équipe savaient à quoi s’attendre, tout irait bien. Demian se mettait beaucoup trop la pression selon lui. Une énième cigarette fut extirpée de son paquet et vint se coincer entre les lèvres de Demian. « J’ai quelques joueurs en tête ouais. Tous pros ou en passe de le devenir. Mais il y en a deux qu’il nous faut absolument. Le premier auquel j’ai pensé c’est Fawkes. Lui c’est l’exception du lot. Parce qu’il n’est plus pro. Il a mis fin à sa carrière en même temps que moi après que j’ai perdu mon… » William fronça les sourcils en le voyant reculer son bras avec une prothèse. C’était quelque chose qu’il ne comprenait pas. Demian et lui étaient des estropiés de la vie, quelque chose qu’ils devraient assumer pleinement parce qu’ils sont loin d’être ces connards avec une cuillère en argent dans la bouche. Ils le sont devenus avec le temps et par la force surtout. Tous les deux ont beaucoup donné et beaucoup souffert pour en être là aujourd’hui. William savait pertinemment que les circonstances de l’accident de Demian lui donnaient toutes les raisons du monde de cacher ce bras, mais c’était quelque chose que le Mad Hatter n’acceptait pas. Mais c’était une autre discussion. « Enfin bref. Il était attaquant chez les Wolves avec moi. Je ne sais pas s’il est prêt à revenir ou s’il en a même envie mais ça nous ferait une recrue de choix. Et pour le deuxième j’avais pensé à Chase. » Le nom l’interpella, il fronça les sourcils pour essayer de se souvenir où il l’avait entendu. « Le gamin qui s’était retrouvé coincé avec nous dans le stade quand on avait ce cadavre sur les bras ? Ça te dit rien ? Il est encore qu’étudiant et il joue dans son équipe universitaire mais je l’ai observé et il a vraiment un excellent niveau. Bien au dessus de celui de notre gardien. Et il a une sacrée marge de progression en plus. » Ça fit tilt dans le cerveau de William. Ah oui évident, le gamin du stade. C’était une journée plutôt atroce qu’ils avaient tous passé.

« Enfin voilà. Avec ces deux là, on arriverait déjà à faire quelque chose. Ça me permettrait d’avoir plus d’options pour l’équipe. Maintenant, si on veut vraiment être compétitif, on va être obligé d’acheter des joueurs aux autres équipes et ça… Ben j’ai peur que le pognon ne suffise pas pour convaincre les équipes de les lâcher. » Un sourire vint étirer les lèvres de William. Il savait que l’argent ne ferait pas tout évidemment. « Il reste toujours la promesse de la gloire, de l’alcool qui coule à foison et de l’opium aussi évi- » Il se stoppa en voyant le regard sombre de Demian. « Quoi ? Ça se drogue pas un joueur d’Exy ? » Demanda-t-il de manière aussi innocente que possible. L’air parfaitement stoïque de Demian lui servit de réponse. Donc, non, un joueur d’Exy pro ne se drogue pas. William soupira et s’étira en arrière avant de reprendre une position convenable sur la chaise. William réfléchissait à comment convaincre des joueurs pro de venir dans leur équipe. « C’est un peu trop romancé si je te dis qu’il faut qu’on gagne un gros match pour intéresser les esprits pas vrai ? Ça n’arrive que dans les films d’avant et les romans d’avant aussi je suppose. » Il laissa traîner ses yeux dans le vague tout en tapotant sa lèvre supérieure avec son index. « Menacer les familles, c’est un peu trop Moriarty pour le coup. » Il cracha presque le nom. Il s’était juré qu’il ne tomberait pas dans les mêmes travers que son ennemi. Et jusqu’à présent il s’y tenait. Il avait encore l’odeur du feu dans les narines et les hurlements de sa famille avant qu’ils se fassent descendre un à un. C’était hors de question. « On peut leur promettre la sécurité. S’ils jouent pour nous, aucun mal ne sera fait à leur famille. Je pense que quelques membres ont déjà eu des menaces ou des demandes sous conditions. On est à Néphède après tout. » William esquissa un sourire carnassier. Battre Moriarty en faisant l’inverse de ce à quoi il était habitué, c’était une idée. « On a suffisamment de gars pour ça, je pense. » Il haussa les épaules. « Ou on recrutera un peu plus. Qu’est-ce que t’en pense ? » Finit-il par dire, tournant son regard vers son meilleur ami.

☾ ☾ ☾

On a gathering storm comes a tall handsome man in a dusty black coat with a red right hand
   ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Demian J. Harkness
Date d'inscription : 03/02/2018
Messages : 239
Pseudo : Captain Indécis.
Avatar : Aaron Taylor-Johnson
multi : Kate Anders, Tobias Gardner, Sten Veloso & Eleonore Duquesne
Réputation : 3
Voir le profil de l'utilisateur

#1 DEMIAM + the greatest Empty
MessageSujet: Re: #1 DEMIAM + the greatest   #1 DEMIAM + the greatest EmptyDim 5 Aoû - 11:46

The Greatest
William Griffiths & Demian J. Harkness

#1 DEMIAM + the greatest Tumblr_o5p2ulh9k61sbcxbwo1_400Est ce qu’il venait vraiment de suggérer implicitement à William qu’il faudrait peut être menacer les joueurs des autres équipes ou leurs coachs pour réussir à les convaincre de les rejoindre ?
Ça lui faisait mal de l’admettre, mais il y aurait certainement des moments où ils n’auraient pas le choix. Mais après tout, ils étaient à Neodam. Ce ne serait pas la première fois que ça arriverait pas vrai ?

« Il reste toujours la promesse de la gloire, de l’alcool qui coule à foison et de l’opium aussi évi- » Demian lui lança un regard sombre qui le coupa net dans sa phrase. « Quoi ? Ça se drogue pas un joueur d’Exy ? » Non, un joueur d’Exy ça ne se droguait pas. Ou du moins pas pendant la saison. En soirée ou pendant leurs vacances s’ils le voulaient mais surtout pas tant qu’il y avait des matchs à jouer.

« C’est un peu trop romancé si je te dis qu’il faut qu’on gagne un gros match pour intéresser les esprits pas vrai ? Ça n’arrive que dans les films d’avant et les romans d’avant aussi je suppose. » C’était romancé oui, mais ce serait un excellent moyen d’en convaincre certains. Et surtout, c’était un moyen légal. « Menacer les familles, c’est un peu trop Moriarty pour le coup. » Demian remarqua la façon dont il avait prononcé le nom de leur ennemi et hocha faiblement la tête. Effectivement, utiliser les mêmes méthodes que Moriarty leur desservirait plus qu’autre chose.
Comment est ce qu’il avait pu se dire que ce serait une solution ?

« On peut leur promettre la sécurité. S’ils jouent pour nous, aucun mal ne sera fait à leur famille. Je pense que quelques membres ont déjà eu des menaces ou des demandes sous conditions. On est à Néphède après tout. » Ça, c’était une excellente idée. « On a suffisamment de gars pour ça, je pense. Ou on recrutera un peu plus. Qu’est-ce que t’en pense ? » Demian se recula sur sa chaise et se massa un moment la nuque, le regard perdu dans le vide. Ils n’avaient pas trente six solutions non plus.

« Gagner un gros match, ce serait un bon début. Parce que ça montrerait qu’on est sérieux et qu’on a des arguments pour gagner. Mais aussi parce que ça enverrait un message aux autres grosses équipes. » Le problème, c’était que les grosses équipes étaient encore trop fortes pour qu’ils arrivent à les battre. Ça se jouait à quelques détails mais c'était ça qui faisait toute la différence. « Mais honnêtement, je ne sais pas si c’est vraiment jouable à l’heure actuelle. Vu notre équipe, je pense qu’on peut viser la quatrième place. Peut être le podium. » Il releva les yeux sur Will. « Ça, ça enverrait un message sérieux. Finir sur le podium dès notre première saison, ça montrerait à tout le monde ce qu’on vaut. Et ça nous permettrait de recruter pour la saison suivante. » Il haussa les épaules. « Après, ça dépend de ce que tu veux aussi. Si tu veux construire une équipe sur la durée et remporter des titres d’ici une ou deux saisons, on peut le faire avec un peu de recrutement. En revanche, si tu veux gagner tout de suite, là on ne va pas avoir le choix et on va devoir recruter du lourd le plus rapidement possible. » Il sourit faiblement et agita une main devant lui pour s’excuser. « Pardon, je divague. » Il attrapa son verre et le vida d’une traite.

« Pour en revenir à nos techniques de recrutement, proposer une protection aux proches des joueurs me semble être la meilleure idée. Comme tu l’as dit, on est à Néphède. Et ça pourrait renvoyer une image positive de notre équipe, ce qui pourrait être un gros plus pour nous. » Il hocha la tête avec un sourire. « Ça me semble pas mal. » Il fit signe au barman de lui servir un nouveau verre et attendit qu’il le lui ramène et ce soit éloigné pour reprendre la parole.

« Fawkes et Chase me semblent être des recrutements indispensables. » A conditions qu’ils acceptent bien sûr. « Je sais que tu n’y connais encore pas grand-chose mais est ce que tu avais quelqu’un en tête toi ? Un joueur qui t’aurait tapé dans l’œil ? » Après tout, c’était l’équipe de William avant d’être la sienne, il pouvait aussi donner son avis et vouloir certains joueurs en particulier.

☾ ☾ ☾


After All These Years
Revenir en haut Aller en bas
William Griffiths
Date d'inscription : 28/02/2018
Messages : 815
Pseudo : sonata.
Avatar : hale appleman
multi : eliott (fiche) - jeremiah (fiche) - rose (fiche) - jack (fiche)
Réputation : 14
Admin
Voir le profil de l'utilisateur

#1 DEMIAM + the greatest Empty
MessageSujet: Re: #1 DEMIAM + the greatest   #1 DEMIAM + the greatest EmptyDim 30 Sep - 18:12


#1 DEMIAM + the greatest Tumblr_n45b5pnljo1qb1gbco6_250 Demian se recula sur sa chaise et William l’observa en train de réfléchir. L’Exy avait eu beaucoup de bon sur lui. Il était plus stratège quand ça concernait le sport et au final, William ne regrettait pas une seule seconde de voir son meilleur ami replonger dans quelque chose qui le passionnait. Son regard changeait quand il parlait d’Exy et William s’en apercevait bien là. « Gagner un gros match, ce serait un bon début. Parce que ça montrerait qu’on est sérieux et qu’on a des arguments pour gagner. Mais aussi parce que ça enverrait un message aux autres grosses équipes. » William hocha la tête. « Mais honnêtement, je ne sais pas si c’est vraiment jouable à l’heure actuelle. Vu notre équipe, je pense qu’on peut viser la quatrième place. Peut être le podium. Ça, ça enverrait un message sérieux. Finir sur le podium dès notre première saison, ça montrerait à tout le monde ce qu’on vaut. Et ça nous permettrait de recruter pour la saison suivante. Après, ça dépend de ce que tu veux aussi. Si tu veux construire une équipe sur la durée et remporter des titres d’ici une ou deux saisons, on peut le faire avec un peu de recrutement. En revanche, si tu veux gagner tout de suite, là on ne va pas avoir le choix et on va devoir recruter du lourd le plus rapidement possible. Pardon, je divague. » Demian finit son verre. « Ton bonheur fera le mien. Sur ça je te fais pleinement confiance de toute façon. » William ne comprenait pas pourquoi il avait du mal à saisir ça, Demian. Il savait qu’ils prenaient un gros risque en se lançant dans le sport et les équipes professionnelles. Il savait aussi que ça pourrait faire parler d’eux et que ça pouvait aussi leur attirer de gros ennuis si jamais ils se foiraient. Mais la vie était faite de risques depuis toujours pour eux alors ce n’était pas ça qui allait leur faire peur tout de même. William comprenait que Demian faisait ça aussi pour son propre besoin. Il serait stupide de ne pas le voir, mais il l’acceptait. Il comprenait la revanche que son meilleur ami devait prendre sur ce sport.

« Pour en revenir à nos techniques de recrutement, proposer une protection aux proches des joueurs me semble être la meilleure idée. Comme tu l’as dit, on est à Néphède. Et ça pourrait renvoyer une image positive de notre équipe, ce qui pourrait être un gros plus pour nous. Ça me semble pas mal. » William sourit à son tour. « Finalement je suis pas si naze que ça… j’arrive à proposer des idées. » Il fit un clin d’œil en penchant la tête pendant que Demian appela le barman une nouvelle fois pour un nouveau verre. Le serveur leur apporta, William le dévisagea pour le rendre encore plus mal à l’aise. Il en soutirait toujours une grande satisfaction, même si ça faisait lever les yeux au ciel à Demian parfois (ok tout le temps). « Fawkes et Chase me semblent être des recrutements indispensables. Je sais que tu n’y connais encore pas grand-chose mais est ce que tu avais quelqu’un en tête toi ? Un joueur qui t’aurait tapé dans l’œil ? » William cessa enfin de fixer le pauvre serveur qui n’avait rien demandé et reporta son attention sur Demian. Il fit mine de réfléchir quelques instants essayant de se souvenir des noms des joueurs qu’il avait remarqués dans la presse sportive (que Demian l’obligeait à lire pour se cultiver). Il lui semblait qu’il y avait une fille que les journalistes citaient souvent ces derniers temps. Ils la qualifiaient de brutale voire même de grande gueule sur le terrain. « Je crois. Une nana qui est dans ton ancienne équipe. Elle est un peu violente, mais j’aime bien sa manière de faire. » Il vit Demian froncer les sourcils un court instant. « Tu dois forcément la connaître, elle est pro je crois. Elle a un prénom bizarre aussi… Millers ? Myers ? » Au dernier nom, il vit Demian tiquer furieusement. Ah alors c’était bien Myers. « Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ? Tu l’aimes pas ? » L’expression que son meilleur ami avait sur le visage ne pouvait être que ça. Un mélange de dégoût et de rancœur. William leva la main en direction du barman, il sentait qu’il allait avoir besoin d’une boisson pour la suite. Il savait que ça serait probablement que du gossip mais pas grave, il adorait le gossip sur les célébrités. C’était les histoires qu’il aimait le plus entendre de la part de Nina alors pour une fois que c’était Demian qui allait le régaler d’un scoop il allait lui faire honneur. Il le stoppa avant qu’il n’ouvre la bouche pour parler. « Je veux ma boisson avant que tu dises quoi que ce soit. » On aurait dit un enfant en cet instant. Il était tout excité pour trois fois rien. Il s’adressa au serveur. « La même chose ! Rapidement s’il vous plaît. » Il posa ses mains sur la table et fixa son meilleur ami. « Il faut que tu me racontes tout. C’était quoi cette expression sur ton visage là ? Tu connais la joueuse je me trompe pas ? » William pouvait devenir vite insupportable quand il était sur quelque chose. Seul Demian savait comment le manipuler pour réussir à le faire dévier de la conversation.

Le serveur finit par lui apporter son verre, mais n’attendit pas son reste et il fila rapidement. William fit une moue contrariée. Il prit une première gorgée de sa boisson et ramena ses mains sous son menton tout en fixant Demian avec un grand sourire. « Je suis tout ouïe. On peut pas demander à Myers de rejoindre notre équipe du coup ? » La question en sous-entendu était donc évidemment pourquoi pas ? et William comptait bien obtenir sa réponse.

☾ ☾ ☾

On a gathering storm comes a tall handsome man in a dusty black coat with a red right hand
   ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Demian J. Harkness
Date d'inscription : 03/02/2018
Messages : 239
Pseudo : Captain Indécis.
Avatar : Aaron Taylor-Johnson
multi : Kate Anders, Tobias Gardner, Sten Veloso & Eleonore Duquesne
Réputation : 3
Voir le profil de l'utilisateur

#1 DEMIAM + the greatest Empty
The Greatest
William Griffiths & Demian J. Harkness

#1 DEMIAM + the greatest Tumblr_o5p2ulh9k61sbcxbwo1_400« Je crois. » Demian arqua immédiatement un sourcil. Alors il s’était effectivement renseigné sur l’Exy ? Ça c’était vraiment une bonne nouvelle, ça voulait dire qu’il s’y intéressait même un minimum. Et ça faisait vraiment plaisir au coach. « Une nana qui est dans ton ancienne équipe. Elle est un peu violente, mais j’aime bien sa manière de faire. » Il fronça les sourcils. Une nana violente chez les Wolves ? Est ce que c’était bien celle à laquelle il pensait ? « Tu dois forcément la connaître, elle est pro je crois. Elle a un prénom bizarre aussi… Millers ? Myers ? » Demian tiqua immédiatement au deuxième nom et se crispa, serrant son genou avec sa main gauche qui était toujours sous la table. Evidemment qu’il fallait que ce soit elle… Ça ne pouvait pas en être autrement hein ?

« Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ? Tu l’aimes pas ? » Dire qu’il ne l’aimait pas était un doux euphémisme. Il la haïssait au plus haut point oui ! Et c’est pour ça qu’il était hors de questions qu’ils la recrutent dans l’équipe, aussi douée soit elle. Parce qu’il était bien forcée de l’admettre, Myers était douée. Très douée même -ce n’était pas pour rien qu’ils avaient dominé le championnat du temps où il était joueur- mais il refusait de la voir chez les Jabberwocky.

William fit signe au serveur de revenir et Demian ouvrit la bouche, pour lui expliquer pourquoi il ne voulait pas de Myers dans l’équipe mais son ami le coupa immédiatement. « Je veux ma boisson avant que tu dises quoi que ce soit. » Il se renfrogna et se recula sur sa chaise en grommelant avant d’attraper une nouvelle cigarette de son paquet -il fallait vraiment qu’il diminue- et de l’allumer d’un geste un peu rageur. « La même chose ! Rapidement s’il vous plaît. » Demian le regarda poser ses mains sur la table et le fixer.
Un vrai gamin…
« Il faut que tu me racontes tout. C’était quoi cette expression sur ton visage là ? Tu connais la joueuse je me trompe pas ? » Il lui fit un regard noir et haussa les épaules. « Tu m’as dit d’attendre que t’aies ton verre non ? » Son ton était un peu mauvais mais il en voulait à Will de vouloir lui tirer les vers du nez de la sorte. Il tira une latte sur sa cigarette en attendant que le serveur revienne, sans lâcher son ami du regard.

Le serveur lui ramena rapidement son verre et Will en prit une gorgée avant de ramener ses mains sous son menton et de recommencer à le fixer, avec en plus un grand sourire qui fit grincer des dents l’ancien joueur d’Exy. « Je suis tout ouïe. On peut pas demander à Myers de rejoindre notre équipe du coup ? » Demian roula des yeux en soupirant. « Tu ne comptes pas me lâcher avec ça hein ? » Bien sûr que non. Il le connaissait assez pour savoir que quand William voulait savoir quelque chose, c’était presque impossible de l’en détourner. Et de toute façon, il n’accepterait pas un simple "on ne la prend pas" comme réponse. Il allait devoir tout lui raconter. Et il ne pouvait même pas lui mentir, puisqu’ils se connaissaient depuis bien trop longtemps pour remarquer quand ils le faisaient.
Si seulement il avait réussi à ne pas réagir quand il avait évoqué Myers. Il aurait pu se sortir de ce traquenard sans soucis…  

« Non, on ne peut pas lui demander de nous rejoindre. Pour plusieurs raisons. » Il but rapidement une gorgée de son verre et tira une nouvelle bouffée sur sa cigarette avant de continuer. « La première, c’est parce que c’est une tête de con, bien trop agressive et qu’elle joue beaucoup trop perso. Et je ne veux pas de joueurs individualistes dans notre équipe. » Il avait pu, lui, se permettre de l’être du temps où il jouait avec les Wolves, mais parce qu’ils avaient d’excellents joueurs sur toutes les lignes. Avec les Jabberwocky, ça ne marcherait pas. Il fallait qu’ils jouent en équipe s’ils voulaient avoir une chance de battre les meilleurs. « En plus je ne peux pas la blairer et elle non plus ne peut pas m’encadrer. Ça foutrait plus la merde qu’autre chose si elle rejoignait l’équipe. »

Il laissa passer quelques secondes, le temps que William imprime bien ce qu’il venait de lui dire.

« L’autre raison, qui est aussi la principale, c’est parce que… » Il grommela et remonta légèrement sa manche droite pour révéler sa soulmark. Il détestait ne serait-ce que la regarder mais il fallait bien qu’il l’explique à son ami. Et de toute façon, il aurait bien fini par deviner qu’il y avait autre entre Anya et lui. Son regard se posa sur le fucking green muppet qui ornait son poignet et il serra les dents. Il avait essayé tellement de fois de le recouvrir avec un autre tatouage mais sa soulmark l’avait à chaque fois effacé. « C’est ma soulmate. » Il releva les yeux vers William. « Et avant que tu fasses le moindre commentaire, je n’accepterai jamais ce lien ou peu importe comment ça s’appelle. Et je refuse de la revoir. » Il tira une dernière latte sur sa clope et l’écrasa avec un geste rageur dans le cendrier. Il croisa ensuite ses bras et braqua un regard mauvais sur William. « Satisfait ? »

☾ ☾ ☾


After All These Years
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

#1 DEMIAM + the greatest Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
#1 DEMIAM + the greatest
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTIGRAVITY :: THERE WAS EVENING AND THERE WAS MORNING :: NÉPHÈDE :: NÉODAM :: MIDTOWN :: WRIGLEYVILLE-
Sauter vers: