année jouée : 4035 (les jours et mois suivent l'irl)

multivers futuriste, dimensions parallèles liens physiques et cosmiques avatars réels 200*320 diversité à favoriser 3 jrs pour poster la fiche, 7 jrs pour la remplir, délais autorisés parrainage et entraide 300 mots minimum en rp 2 rp par mois nos playlists.

Partagez | 
 

 i'm not giving up i'm just giving in (sin #6) (explicit)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
avatar
Date d'inscription : 26/11/2017
Messages : 1009
Pseudo : jiji
Avatar : bella hadid
multi : ameera kolisnychenko & zazala simões & alex kaligaris
Réputation : 217
Bloc-note : DANGEROUS WOMAN LP: dangerous woman (ariana grande), belong to the world (the weeknd), hauting (halsey), circus (britney spears), lucky (britney spears), eyes closed (halsey deep house remix), out from under (britney spears) [secret track: echoes of silence (the weeknd)], crazy (britney spears), side to side (ariana grande), love in the sky (the weeknd), into you (ariana grande), if U seek Amy (britney spears), shameless (the weeknd), just a little bit of your heart (ariana grande), dusk till dawn (sia ft. zayn)

JAZ VANE LP: break free (ariana grande), I'm a slave 4 u (britney spears), hurricane (halsey), oops! I did it Again (britney spears), sit still, look pretty (daya), sometimes (britney spears), blue jeans (lana del rey), oath (cher lloyd), one last time (ariana grande), baby one more time (britney spears), problem (ariana grande), pacify her (melanie martinez), overprotected (britney spears), dark paradise (lana del rey).
INTERSPATIAL CINNAMON ROLL
Voir le profil de l'utilisateur

I think it's okay, ” Jaz fait un peu la moue, s'il pense que ce n'est que okay, pourquoi l'a-t-il fait ? Si quelqu'un l'a forcé ou lui a mis l'idée dans la tête que son ancienne coupe n'était pas jolie, ou bien était bizarre… Jaz n'aime pas réprimander les gens et elle ne le fait pour être honnête jamais, mais pour Sami elle est prête à s'énerver contre n'importe qui, remettre à sa place qui il faudra sans hésiter. “ I thought I would look good on the pictures like that. Better than otherwise... ” À son tour à lui de faire moue et elle elle a très envie de l'embrasser pour que ça aille mieux, mais non seulement elle n'a pas le droit mais en plus il n'a pas fini de s'expliquer : “ So that in ten years from now, when we look back to the best day of our lives, I don't feel embarrassed... ” Jaz lui caresse la joue avec douceur, les lèvres un peu tordues et les yeux à la fois tristes et attendris. Elle espère sincèrement qu'il ne croit pas que elle, dans dix ans elle pourrait être embarrassée de quelque aspect que ce soit de leur mariage. Elle ne peut pas l'imaginer. Déjà, elle aimait bien sa coupe, elle n'a jamais menti, elle trouvait que ça lui allait très bien. Mais en plus quand bien même ses goûts changeraient d'ici là, elle ne pourra jamais avoir honte de ses photos de mariage, elle ne pourra jamais être autre chose qu'infiniment heureuse et attendrie et mélancolique peut-être aussi du moindre souvenir de ce jour si spécial et de leur union. Elle le serre fort contre lui et puis, faisant finalement fi des instructions qu'on lui a donné, embrasse rapidement son soulmate et fiancé, en lui rappelant qu'elle l'aime. “ Well, I know I'll never feel embarrassed. No matter what. ”  murmure-t-elle doucement avant de devoir se séparer de lui pour retourner travailler. Quand le shoot est enfin terminé et qu'on l'autorise à remettre ses vêtements, elle s'échappe sans traîner, pour retrouver un Sami endormi dans sa loge. Il est adorable et elle prend quelques photos de lui avant de le réveiller par une pluie de doux baisers sur son visage. À dire vrai, elle aimerait bien pouvoir se reposer elle aussi, dormir un peu, faire une sieste au moins, surtout dans ses bras, mais ils ont encore tant de choses à faire, alors elle ne se le permet pas. Dans la voiture elle ne décroche quasiment pas de son téléphone et puis à l'hôtel il leur faut rencontrer des avocats pour parler du prenup qu'ils signent au passage, Jaz faisant beaucoup la moue. Après ça il faut parler à Nicky et John des détails de la cérémonie et puis tout repréciser dans la conversation de groupe aussi, les amis de Lupe — enfin, son cluster Jaz a encore du mal avec le concept — s'avérant somme toute bien utiles. Ils discutent de leurs alliances et, timidement, Jaz propose de reprendre la même forme que sa bague à elle qu'il porte autour du cou depuis leur première rencontre à Juno Beach et elle est très heureuse quand Sami semble aimer l'idée. Ils sont épuisés après ça, à la fin de la soirée, et ne peuvent que se prendre dans les bras avant de s'endormir, souriant toutefois contre la peau de l'autre.

La journée suivante est tellement longue. Ils se sont décidés pour un appartement, et signifient leur intérêt au propriétaire, Jaz faisant déjà un deposit pour être sûr qu'il puisse être à eux, rognant sévèrement dans ses dernières économies, son compte épargne n'étant pas encore débloqué. Après ça il faut qu'ils se séparent, chacun pour essayer leurs tenues de mariage — Jaz a beaucoup de mal à ne pas dire à Sami que l'essayage de costume est inutile car il aura la tunique de son père à disposition. Elle-même va chez Ashley pour essayer ses robes, elle veut acheter une voiture à Sami comme cadeau, entre autres, et la choisir elle-même alors elle va rapidement chez un concessionnaire après ça en lui achetant le meilleur modèle, se ruinant cette fois totalement. Elle n'a plus que les cinquante ans qu'elle a sur le bras désormais. Une somme imposante pour beaucoup de gens, mais pas du tout pour le milieu dans lequel elle vit. Elle espère sincèrement qu'elle n'aura plus de gros achats à faire — l'autre cadeau, le café éthiopien a déjà été commandé en ligne — jusqu'à ce qu'elle ait enfin accès au reste de son Temps. Même une fois Sami retrouvé, à l'hôtel, elle reste concentrée sur l'organisation du mariage, règle des derniers détails sur sa tablette, pour la décoration et la logistique générale. Elle a tellement hâte et en même temps elle a si peur de faire n'importe quoi. La tête de Sami est un peu lourde posée sur son estomac alors qu'ils sont tous les deux au lit, bien occupés avec les derniers détails à fignoler et elle finit par se rendre compte qu'il s'est endormi, un sourire tendre graciant ses lèvres alors qu'elle décide qu'elle est trop fatiguée pour se montrer plus utile et éteint finalement sa tablette pour dormir elle aussi. Malheureusement ça le réveille au passage et elle fait la moue quand il se redresse un peu. “ Baby? ” sa petite voix toute mignonne fait fondre son cœur et elle passe un bras autour de lui pour l'inviter à mieux s'allonger sur le lit, tout contre elle. Elle s'en veut terriblement de l'avoir réveillé, il avait l'air si paisible. “ I'm too tired to do anything but sleep, ” Elle sourit malgré elle parce qu'il a l'air un peu triste et déçu, mais qu'elle trouve sa sleepy face et sleepy voice tellement adorable qu'elle-même n'arrive pas à ressentir la moindre déception. Il est fatigué et elle aussi, ils ont toute la vie pour ne pas se laisser dormir en s'étreignant toute la nuit. “ But I'm going to take it down tomorrow night my love, you know... when we're husband and wife... and Hedats, ” Elle frissonne de plaisir, autant parce qu'il cache son visage dans son cou et que son souffle la chatouille un peu qu'à cause de ses mots. Elle a tellement hâte d'être sa femme. Ça paraît encore tellement surréaliste qu'ils en soient là. Non qu'elle ne soit pas totalement sûre d'elle bien sûr, elle l'est. Mais c'est fou, c'est un miracle. “ I can't wait... I feel like I've been waiting all my life for this. For you, for us to be married, at last... Will you be upset if I cry? ” Elle fait la moue malgré elle et resserre un peu ses bras autour de lui. Les larmes de Sami lui font toujours si mal. Elles sont si peu naturelles sur son beau visage, dans ses jolies obsidiennes. Elles sont toujours sa faute à elle aussi. “ Because I might... happy tears of course... ” Mais demain, s'il pleure ça sera de bonheur. Ça, elle peut essayer de l'accepter. De toute façon, Jaz ne se fait pas d'idées ; elle a pleuré la première fois qu'elle a pu se réveiller à ses côtés, elle pleurera le jour où elle pourra enfin s'offrir tout entière à lui et qu'il acceptera d'en faire autant pour elle. Demain, donc.

Before everyone hears... I want to tell you that I think you're the best person I've ever met. You're kind and generous and beautiful and talented and- ” Elle rougit beaucoup, mais sourit quand elle l'entend bailler contre son cou. Tired bean, a-t-elle envie de lui souffler, mais déjà il reprend : “ and I'm so proud I can call you my girlfriend and my fiancé. That's funny we never said we were boyfirend and girlfriend, did we? Oh no we did... a long time ago... you were always more to me than a girlfriend Jaz. My beautiful little Jaz. My beautiful princess in her tower. You were always the love of my life and finally... finally I can be your husband... ” Jaz sait qu'elle va pleurer à son mariage, c'est une certitude absolue qui n'est que confirmée par le fait qu'elle a déjà les larmes aux yeux de l'entendre lui dire des choses aussi belles. Des choses, qu'en toute sincérité, elle pourrait tout aussi bien lui avoir dit elle-même. Parce qu'elle ressent pour lui la même chose et peut-être plus encore. Parce qu'il est l'homme de ses rêves et l'homme de sa vie et que c'est pour ça qu'au fond, jolie robe, et déco et cadeaux de mariage parfait ou non, rien n'importe beaucoup que le fait qu'elle soit sûre de l'aimer pour toujours. Elle ne regrettera jamais rien.  “ I'm still in complete awe and wonder that I have the chance to be your wife, my love. ” Souffle-t-elle contre ses cheveux, caressant doucement ceux qui frisent dans sa nuque, du bout des doigts. “ I love you so much Sami-djân, I can't wait to officially be yours forever and ever. To be Mrs Hedat. ” Ils vont être les Hedats, ensemble. Une famille, plus soudée et aimante et heureuse qu'elle n'en a jamais eu. Elle a tellement de chance. Elle lui embrasse le front à plusieurs reprises en lui rappelant qu'elle l'aime tant, et que “ You're my miracle. ” avant qu'ils ne s'endorment finalement, ses bras à elle l'entourant fermement.

D'habitude, Jaz déteste quand son réveille sonne. Elle est capable d'appuyer sur la touche snooze une bonne dizaine de fois avant de daigner s'extirper des couvertures. Mais ce matin-là, dès qu'elle se rappelle de la date, de l'importance de ce jour, un grand sourire lui fend les lèvres alors qu'elle éteint l'alarme pour de vrai. “ Good morning yene tamrat. ” Chuchote-t-elle à Sami alors qu'il ouvre les yeux sur elle, lui aussi. “ Happy wedding day, my love! ” Elle espère qu'il est heureux, aussi heureux qu'elle même si ça semble impossible qu'il puisse y avoir un autre bonheur ou même un amour aussi grand que le sien dans l'univers, tant elle a l'impression que les siens prennent de la place. Mais ses sentiments sont réciproques, parce qu'ils sont soulmates et qu'elle est, elle aussi, l'amour de sa vie, aussi difficile que ça puisse être pour elle de le croire. Aujourd'hui, elle y parvient à y croire, quand il lui sourit comme ça, creusant la petite fossette sous son œil qui ne donne à Jaz qu'une envie : l'embrasser. Ils petit-déjeunent ensemble rapidement, mais doivent après ça être séparés pour se préparer, régler des derniers détails. Jaz a demandé à ce que deux baguent identiques soient forgées, noires comme l'onyx mais dans un matériau plus précieux et résistant, et que les mots duset daram yene fikir (dans l'alphabet adéquat) soient gravés à l'intérieur. Elle espère que ça lui plaira, elle pour sa part est ravie en les récupérant et les donnant aussitôt à Lupe pour qu'elle les conserve en sécurité. Elle essaye les robes réarrangées et heureusement tout est parfait et comme elle voulait et puis, elle se fait maquiller et coiffer par Lupe et Ashley un duo qu'elle n'a pas eu beaucoup l'occasion de voir à l'action et qui la laisse encore un peu perplexe. Elle n'a pas vraiment le temps ni le cœur à s'en préoccuper toutefois, ne pensant qu'à la cérémonie qui approche et jouant avec des pans de sa robe, nerveusement. Elle a hâte et, en même temps, si peur de cafouiller, de dire n'importe quoi. La veille, sur sa tablette à la fin elle essayait surtout d'écrire ses vœux. Mais elle a beaucoup trop de choses à dire pour réussir à tout synthétiser. Et si ses propres invités se moquent d'elle ? Ils ne sont pas tous ses amis, après tout.

How are you feeling? ” lui demande sa meilleure amie alors que Jaz réajuste son rouge à lèvre une énième fois. Ashley n'est plus là, probablement occupée à régler la musique ou autre chose que Jaz ignore. Elle n'a pas encore vu la salle où va se dérouler leur mariage, pour que ce soit une surprise et ça lui fait peur aussi. “ Nervous? ” Oui, tellement, elle a plus de pression que pour n'importe quel défilé, n'importe quel concert ou festival ou émission télévisée. C'est beaucoup plus important pour elle que tout ce passe bien aujourd'hui que n'importe quel autre jour de sa vie pourtant passée sous pression. “ No. ” admet-elle pourtant, sincèrement. Parce qu'elle pense savoir ce que Lupe veut dire et qu'elle n'est pas nerveuse ou inquiète le moins du monde à l'idée d'épouser Sami. “ He gave up his life and his friends and everything he ever knew for me. ” fait-elle d'une voix peu tremblante, toujours aussi émue de tout ce qu'il a fait pour elle. Tous ces sacrifices…il faut qu'elle fasse en sorte qu'ils ne soient jamais vains. “ I would give up my life for him. I would do anything for him to have a good life here, to feel at ease, comfortable. I would do anything for him to build a life here. But marrying him? It feels like it's a reward to me. ” Ce n'est pas un sacrifice, ou une concession ou quoi que ce soit de difficile à faire, au contraire on dirait une récompense. Elle ne croyait pas (ne croit toujours pas vraiment) mériter un tel bonheur un jour. Lupe semble très satisfaite de sa réponse, mais elle n'a pas le temps d'ajouter grand chose que l'on vient les interrompre en frappant à la porte de ce qui sera bientôt une loge d'artiste de cabaret. C'est Navid, la cérémonie va bientôt commencer. Il la fait rougir en la complimentant, on lui met un bouquet de fleurs — artificielles bien entendu — dans les mains et on l'accompagne hors de la loge, dans les coulisses depuis lesquels elle peut entendre des bribes d'une musique très douce. Lupe s'en va la première après avoir plaqué un baiser sur sa joue et puis, c'est à Jaz d'y aller, au bras de son frère. Plus elle s'avance et mieux elle entend les notes d'une mélodie qu'elle n'a jamais entendue, mais qui l'enveloppe tout à fait et guide aisément ses pas quand, finalement, ils arrivent dans la grande salle du cabaret qui sera bientôt ouvert au public ou se trouvent amis et quasi-inconnus bienfaiteurs et des pétales de roses rouges partout par terre, et des fairy lights et un tapis en dentelle qu'elle a presque peur d'érafler avec ses talons. Tesfaye est là, tenu en laisse par Nicky à côté de Sami, quelqu'un a eu la bonne idée de lui mettre un petit nœud papillon noir et blanc qui matche avec sa fourrure. C'est magnifique et la musique semble directement parler à son âme, lui collant des frissons incroyables, mais Jaz n'a d'yeux et d'attention que pour Sami à l'autre bout de l'autel improvisé, portant la tunique colorée qu'elle a fait ramener de Néodam pour lui. Il a l'air heureux, elle espère qu'il l'est vraiment et qu'il la trouve jolie. Lui, il est parfait. Scar sourit comme un idiot, même s'il a visiblement fait un effort pour soigner son allure pour officier leur mariage, la tablette sur lequel doit se trouver leur contrat de mariage dans ses mains. Jaz tremble presque quand elle arrive aux côtés de Sami, mais son cœur est sûr dans sa poitrine — il bat si vite et fort pourtant — et si elle a déjà les yeux humides, elle sourit aussi, plus grand que quiconque de sa prétendue famille n'a jamais dû avoir l'occasion de le voir.

☾ ☾ ☾

Far across the distance and spaces between us you have come to show you, go on. Love can touch us one time and last for a lifetime and never let go till we're gone. You're here, there's nothing I fear and I know that my heart will go on we'll stay forever this way you are safe in my heart and my heart will go on and on
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 25/11/2017
Messages : 661
Pseudo : poupoune.
Avatar : abel tesfaye.
Réputation : 196
INTERSPATIAL CINNAMON ROLL
Voir le profil de l'utilisateur

Sami est bien parti pour s'endormir à peine sa phrase finie mais Jaz lui répond tout doucement, lui faisant difficilement ouvrir un oeil: “ I'm still in complete awe and wonder that I have the chance to be your wife, my love. ” Il sourit contre la peau de son cou, appréciant beaucoup la caresse de ses doigts dans ses cheveux et ses mots aussi, bien évidemment. “ I love you so much Sami-djân, I can't wait to officially be yours forever and ever. To be Mrs Hedat. ” Il relève la tête pour demander un baiser rapide avant qu'elle ne l'embrasse à plusieurs reprises sur le front, lui rappelant combien elle l'aime et comment il est son miracle, il marmonne des “ you're mine, me too, ” à mi-voix, de plus en plus inaudibles alors qu'il ne s'abandonne enfin au sommeil, complètement à l'aise dans les bras de son âme-soeur. Généralement, il dort le moins entre eux deux: s'endort après, se réveille avant. Pas cette fois, apparemment, parce qu'il papillonne des yeux douloureusement quand Jaz bouge contre lui pour attraper son téléphone et réduire au silence l'alarme que Sami n'avait même pas entendu. Il grogne un peu pour la forme, mais la reprend vite dans ses bras pour la serrer avec force contre lui. “ Good morning yene tamrat. ” Il rouvre les yeux et se sent sourire en voyant la risette sur les lèvres de Jaz. Ils savent tous les deux quel jour c'est, ce que ça veut dire pour eux. C'est le jour de leur mariage. “ Happy wedding day, my love! ” Le sourire de Sami s'élargit encore, si c'est possible, et il tend aussitôt le cou pour venir lui embrasser le menton et la mâchoire. “ Happy wedding day, azizam, I love you, you're so beautiful, ” dit-il d'une voix éraillée par le sommeil. Il aime bien lui dire ça le matin, que ce soit la première chose qu'elle entende après son alarme. Ils commandent à manger et grignotent rapidement dans le lit, ils partagent une douche mais ne font rien qui leur fera perdre du temps: ils ont beaucoup à faire aujourd'hui. Sami est un peu anxieux. Il va se marier... Il est heureux, bien entendu. Mais tout aussi nerveux. Ils ont les bagues, Nicky a dit qu'il s'occupait de son costume ainsi que du bouquet de fleurs que Sami voulait offrir à Jaz, les deux chansons ont été finalisées, plus ou moins, et le groupe a les partitions... Ils doivent rapidement se séparer pour se préparer, Sami boudant beaucoup en l'embrassant à plusieurs reprises avant de partir, laissant Nicky, John, Mike et Scar le conduire au cabaret directement.

Ils n'ont pas eu le temps d'avoir une stag night alors ils en profitent le jour-même, Scar lui fait aligner trois shots malgré l'heure matinale et ils rigolent beaucoup. Sami s'attend à trouver un costume trois pièces dans la petite pièce dans laquelle ils le mènent mais non, il y a juste une boîte que Sami reconnait immédiatement. Il n'arrive pas à y croire et, comme souvent quand il est ému, il ne parle pas beaucoup en ouvrant la boîte et découvrant, à l'intérieur, tous les souvenirs qu'il a de ses deux parents. Au-dessus, il y a la tunique traditionnelle de son père, ainsi que la cape brodée d'or dans laquelle il a épousé sa mère. Scar lui explique que Jaz lui a demandé d'aller la chercher à Neodam pour lui. Pour lui... Il sait que ce n'est qu'une partie de la tradition ancestrale des Habeshas pour se marier. Qu'il y a une couronne, aussi, et un prêtre mais... il s'en fiche. Il ne croit en rien si ce n'est qu'en son amour pour Jaz, malgré la croix autour de son cou qui a appartenu à sa mère. Il veut juste porter les couleurs de sa communauté et les vêtements de son père et l'impression que, peut-être, où qu'ils soient, ses parents sont fiers de lui et heureux pour lui. Il aimerait tellement qu'ils soient là.

Au final, ses groomsmen Nicky, Mike et Scar ne le laissent même pas enfiler ces vêtements, à la place ils le forcent à s'asseoir pour se refaire tailler les cheveux et la barbe pour Mike. Scar prend quelques photos, essaye de le faire boire mais Sami refuse, et finalement il a le droit d'enfiler le pantalon blanc en tissu, les jolies chaussures en cuir noir et la tunique brodée rouge, vert et noir ainsi que la cape noire brodée d'or. Il se sent très beau, et ses amis le hype up un peu. “ Do you feel ready? ” lui demande gentiment Nicky alors que Scar court partout pour s'assurer que tout se déroule bien dans la salle principale aussi. Sami n'est jamais allé au cabaret, il ne soit pas à quoi ça ressemble. Il sait juste qu'il va se marier, que la chanson qu'il a arrangé avec Ashley va jouer quand Jaz s'avancera vers lui, et qu'il va aussi pouvoir chanter pour Jaz. Le reste n'est qu'un fond sonore. Ils pourraient tout aussi bien se marier en t-shirt et shorts dans leur chambre d'hôtel que ça ne ferait pas grande différence pour lui.

Finalement on leur donne le signal de départ, et ils sortent de la loge après que ses amis aient ajusté leurs noeud papillons. Sami a un énorme sourire sur les lèvres quand il voit la salle et les gens qui les attendent debout. Ils ne sont pas beaucoup, mais ils sont là, et c'est déjà énorme. Il y a Tesfaye aussi, dont John s'est occupé jusque là quand il est venu chercher Sami à l'hôtel, et le futur marié se baisse aussitôt pour caresser son chien qui a l'air tout content d'être là, avec son petit noeud papillon assorti à celui de son parti autour du cou. Tout est parfait et une fois arrivé à l'autel improvisé où Scar s'est déjà glissé de l'autre côté de la table (dans un ensemble noir qui lui va plutôt bien), Sami se retourne pour observer les invités et derrière, une porte qui s'ouvre. C'est Lupe qui en sort avec un petit sourire, vient les rejoindre à l'autel pour attendre la future mariée. La musique d'Ashley et Sami commence et ce dernier sent déjà la moutarde lui monter au nez malgré lui, il carre les épaules et croise ses mains devant lui très fort pour se forcer à rester calme. Cet objectif le quitte complètement quand il voit Jaz.

Elle est magnifique, bien sûr. Elle est magnifique, avec sa coiffure bien ordonnée contre laquelle quelques boucles se rebellent et viennent boucler autour de son visage, ce que Sami trouve adorable. Avec ses yeux clairs et son rouge à lèvres plus sombre que d'habitude, et sa magnifique robe qui rappelle à Sami à quel point son âme-soeur est belle et hot et parfaite. Mais la chose la plus belle sur le visage de Jaz, c'est son sourire. C'est plus fort que lui mais Sami sent les larmes lui monter aux yeux quand elle s'approche, et une fois qu'elle a monté les quelques marches pour le rejoindre sur l'autel, quelques larmes roulent sur ses joues et il lève la main pour s'essuyer les pommettes discrètement (même si il entend un “ awww ” provenant du public). En cet instant, Sami s'en fiche des autres, il s'en fiche aussi de sa fierté. Ne comptent que Jaz et le fait qu'ils seront bientôt mariés. Mariés. Ça devrait peut-être être effrayant. Toute la journée Scar lui a demandé si il avait peur et il a dit non, sans mentir. Il n'y a rien d'effrayant à épouser l'amour de sa vie et à dédier sa vie à la rendre heureuse. Sami a hâte.

Il est un peu impatient pendant que Scar commence son petit discours qu'il a préparé pour l'occasion. Il n'entend quasiment rien, il est complètement focalisé sur Jaz — il sera content de regarder la vidéo quand elle sera montée mais pour l'instant, il ne voit qu'elle. “ You're so beautiful, ” lui murmure-t-il, articulant plus qu'il ne parle, à un moment, et elle rougit de plaisir. Les mariages siganais ne sont rien de trop traditionnels, les deux partis se contentent généralement de signer un contrat et de coller leurs Timers sans donner ni prendre de Temps, dans un geste symbolisant la confiance et l'amour. Sami a préféré s'inspirer de Néphède et, surtout, de sa communauté Habesha en demandant à Scar de préparer un petit discours. Il sait que ces traditions viennent d'un monde ancestral où on croyait encore en Dieu, mais il s'en fiche, il veut le faire comme ça. Alors il tend la main pour la poser au-dessus de Jaz alors que Scar lie leurs mains avec un morceau de tissu rouge, comme le prétendu fil rouge qui relie l'âme de deux âmes-soeurs dit-on... Finalement le fil rouge est dénoué et Sami et Jaz se tournent l'un vers l'autre, leurs mains toujours liées, alors que Lupe leur apporte leurs bagues sur un petit coussin blanc. Deux anneaux noirs, comme l'anneau qu'il a autour du cou sous sa tunique que Jaz lui a offert, à côté de la croix de sa mère. Forgés dans une pierre de météorite, incassables, avec du farsi et de l'amharique gravé à l'intérieur. Parfaits. Sami inspire profondément en s'emparant de l'anneau destiné à Jaz. Vient ensuite le moment le plus stressant pour lui. Il a pensé à ses voeux, mais il n'a pas pu les dicter pour les retenir, de peur que Jaz l'entende. Alors il ne peut faire confiance qu'à son coeur, plutôt que sa mémoire. Ses doigts tremblent un peu malgré lui.

My beautiful Yasmeen, ” dit-il, utilisant son prénom en entier comme il le fait rarement. Il retient son souffle et il a l'impression que le monde entier le fait aussi — même si il sait que ce n'est qu'une impression. “ I want you to know that no one, no one has loved anyone as I love you. No one in the history of the worlds has been loved like you, my beautiful soulmate. Everyday when I wake up and see your face, I feel my heart burst from that emotion, that love that I vow to dedicate to you every single day of the remaining of my life. And when death comes when we're old and grey and we've had a full life, our souls will be together in the realm of souls and I will still love you like the first time I lay my eyes on you. You were beautiful then and you are beautiful now. ” Il sourit en voyant les larmes s'amonceler dans le regard de sa fiancée, son âme-soeur, l'amour de sa vie. Sami a été seul pendant beaucoup de sa vie, et Jaz a été entourée pendant beaucoup de sa vie mais s'est sentie seule. Il n'a plus de parents et ceux de Jaz ne mériteraient même pas de l'être. Ils ont leurs amis pourtant, qui les entourent en cet instant précis. Mais surtout, ils ont leur amour. Et quel soulagement c'est, que d'aimer quelqu'un complètement et d'être aimé en retour avec la même intensité. Ils peuvent douter de tout, sauf de ça. “ I commit to always remind you how much I love you and how perfect you are to me. How perfect you are for me. I will always cherish you and care for you, in sickness and in health, through thick and thin, for better or worse. I am so proud and so lucky that my soul has been blessed to be yours, just like I am entirely yours, my love. I vow to dedicate my life to you and your happiness. ” Il amène lentement la main de Jaz à l'anneau noir, pour le passer autour de son annulaire. “ I love you.

☾ ☾ ☾

YOU DECIDE IF I LIVE OR DIE
WHEN YOU'RE CLOSE I'M ALIVE
I CAN FEEL THE SKY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 26/11/2017
Messages : 1009
Pseudo : jiji
Avatar : bella hadid
multi : ameera kolisnychenko & zazala simões & alex kaligaris
Réputation : 217
Bloc-note : DANGEROUS WOMAN LP: dangerous woman (ariana grande), belong to the world (the weeknd), hauting (halsey), circus (britney spears), lucky (britney spears), eyes closed (halsey deep house remix), out from under (britney spears) [secret track: echoes of silence (the weeknd)], crazy (britney spears), side to side (ariana grande), love in the sky (the weeknd), into you (ariana grande), if U seek Amy (britney spears), shameless (the weeknd), just a little bit of your heart (ariana grande), dusk till dawn (sia ft. zayn)

JAZ VANE LP: break free (ariana grande), I'm a slave 4 u (britney spears), hurricane (halsey), oops! I did it Again (britney spears), sit still, look pretty (daya), sometimes (britney spears), blue jeans (lana del rey), oath (cher lloyd), one last time (ariana grande), baby one more time (britney spears), problem (ariana grande), pacify her (melanie martinez), overprotected (britney spears), dark paradise (lana del rey).
INTERSPATIAL CINNAMON ROLL
Voir le profil de l'utilisateur

C'est plus fort que Jaz, son cœur se resserre quand elle voit les larmes dans les yeux de Sami, puis sur ses joues qu'il essuie discrètement. Il l'a prévenue qu'il pleurerait peut-être pendant leur mariage et il lui a demandé si ça n'était pas grave, lui a assuré que ce seraient des larmes de bonheur. Jaz a du mal a ne pas en être persuadée quand il sourit en même temps et la regarde avec de si grands yeux comme s'il ne l'avait jamais vue, mais quand même. Elle-même aurait mal aux joues à cause de son si grand sourire si elle n'était pas tant focalisée sur lui, son fiancé, son futur mari. Elle n'arrive à rien ressentir d'autre que de la compassion, de l'impatience, du bonheur, de l'excitation, de l'amour pour lui mêlés à ce léger brin d'inquiétude. Scar commence son discours et Jaz essaye de l'écouter, elle peut entendre les rires de leurs invités quand il tente une blague mais ses yeux sont enfoncés dans les obsidiennes de Sami et il n'existe plus rien d'autre au monde que ça, que eux.  “ You're so beautiful, ” lui murmure-t-il de manière impromptue en la faisant rougir furieusement, ravie de lui plaire aujourd'hui. Elle croit savoir que c'est le cas tous les jours bien entendu, mais elle voulait que ce jour soit spécial et elle est ravie que ça semble être le cas. La cérémonie n'a rien de familier pour elle, ce n'est pas un mariage à la siganaise, mais ça lui importe peu, elle est très contente de relier Sami à son monde malgré tout. Ils se marient à Sigan, bien obligés, mais selon les traditions des habeshas de Néphède et elle peut voir que ça lui fait très plaisir. Elle frissonne un peu quand leurs mains se touchent pour être liées par un ruban rouge, on lui a expliqué la symbolique — le fil qui relie l'âme des âmes-sœurs — et ça lui plait beaucoup.  Quand leurs mains sont déliées, leurs doigts s'accrochent presque naturellement alors qu'ils se tournent l'un vers l'autre. Une tradition qui transcende les mondes : les vœux, les bagues, aussi. Lupe s'avance avec un petit coussin sur lequel trônent leurs alliances et Sami s'empare de la plus petite, celle qui est pour elle. Le cœur de Jaz bat si fort dans sa poitrine, elle aurait presque peur qu'il s'en échappe, il n'irait pas bien loin bien entendu, juste entre les mains de celui qui lui fait face, celui qui le détient déjà, qui en est le maître absolu. Jaz n'a pas peur, mais elle a tellement hâte, this is it. “ My beautiful Yasmeen, ” elle rougit encore, de l'entendre lui dire qu'elle est belle, elle n'a jamais voulu tant l'être que pour lui, ce qui n'est pas peu dire. Elle aime beaucoup quand il utilise son prénom complet, peut-être justement parce qu'il le fait si peu souvent et que ça semble d'autant plus empli de sens quand il l'utilise. “ I want you to know that no one, no one has loved anyone as I love you. No one in the history of the worlds has been loved like you, my beautiful soulmate. Everyday when I wake up and see your face, I feel my heart burst from that emotion, that love that I vow to dedicate to you every single day of the remaining of my life. And when death comes when we're old and grey and we've had a full life, our souls will be together in the realm of souls and I will still love you like the first time I lay my eyes on you. You were beautiful then and you are beautiful now. ” Ses yeux s'humidifient à une vitesse folle, quelques larmes s'écoulant déjà depuis le coin de ses yeux — heureusement, par précaution tout à fait justifiée on ne lui a rien mis sur le visage qui ne soit pas totalement waterproof. Lupe la connaît bien. Mais c'est Sami qui la connaît le mieux, parce que leurs âmes sont liées aussi fou que ça puisse sembler à Jaz. Elles sont liées, faites l'une pour l'autre, pour être ensemble pour la vie et puis, après ça aussi. Elle n'a jamais cru en une chose pareille, elle n'a jamais en cru en quoi que ce soit après la vie, mais quand Sami lui dit des choses aussi belles, Jaz ne peut qu'y croire.  “ I commit to always remind you how much I love you and how perfect you are to me. How perfect you are for me. I will always cherish you and care for you, in sickness and in health, through thick and thin, for better or worse. I am so proud and so lucky that my soul has been blessed to be yours, just like I am entirely yours, my love. I vow to dedicate my life to you and your happiness. ” Elle bat des cils très vite pour désembuer un peu ses yeux sans rien rater des expressions de Sami, de la moindre lumière changeante dans son beau regard noir. Un mariage c'est ça, c'est promettre de s'aimer toujours et de s'aider et de s'occuper l'un de l'autre, elle le sait, c'est à ça qu'ils s'engagent qu'ils le disent ou non, mais qu'il le lui promette ainsi la touche énormément. Parce qu'il sait qu'elle est malade, qu'elle a besoin de lui, va avoir besoin de lui toute sa vie. Il sait qu'elle est trop sensible, et pleine de doutes et pas facile à vivre au quotidien. Mais il lui promet tout de même tout ça et il reste fier d'elle et il l'aime. Jaz n'est juste pas d'accord avec une seule chose : c'est elle qui est chanceuse. La plus chanceuse de tous les mondes d'avoir trouvé son âme sœur et que ce soit lui. Parfait pour elle et parfait tout court. Il attrape sa main et elle retient son souffle quand il lui passe l'anneau noir au doigt. “ I love you. ” Elle sourit et renifle en même temps, voudrait déjà l'embrasser, même si elle sait que ce n'est pas le moment pour ça et qu'elle est censée enchaîner avec ses vœux à elle. “ Me too, ” ne peut-elle pas s'empêcher de lui répondre avant toute chose comme s'il pouvait encore craindre une seconde que ça ne soit pas le cas.

Elle attrape l'alliance restante sur le coussin, et renifle encore, essuyant ses joues de sa main libre, un peu maladroite. Un mouchoir apparaît brusquement sous ses yeux, et elle bénit sa meilleure amie de si bien la connaître et d'avoir pensé à tout. Elle rit légèrement à travers les larmes en secouant la tête de son propre excès de sensibilité, s'essuyant rapidement joues et yeux avant de relever ces derniers vers son Sami. Elle sait que ses vœux ne seront pas aussi parfaits que les siens, rien ne pourra jamais l'être à ses yeux. Mais elle n'a pas trop peur non plus, parce qu'ils s'aiment et qu'ils sont faits l'un pour l'autre et qu'elle ne doute pas, en cet instant précis, elle ne doute pas même une demi-seconde qu'ils sont tous les deux heureux, quoi qu'il arrive. “ My Sami-djân, ” Elle parvient à reprendre contenance, souriant doucement, serrant l'alliance entre ses doigts. Elle sait qu'elle est un peu ridicule, mais pour une fois, ça n'est pas trop grave. “ I love you. I love you. It's hard for me to believe there was even a day in my life where I didn't know you. Didn't love you. Maybe our souls did before we even knew it. My nefisi knows your nefisi, lui a-t-il dit un jour. Mon âme connaît ton âme. Ça ne semble pas difficile d'imaginer que ça ait toujours été le cas. “ The day you appeared to me in dreams and every night after that, you've changed my life, you've saved my life. Today, thanks to you, I have a future, I have a purpose. I don't doubt I've been put in this universe at this very time to love and cherish and care for you. ” Elle renifle un peu, rosit aussi. Elle a tenté plusieurs brouillons de vœux sans succès et c'est encore brouillon dans sa tête maintenant. Elle ne peut que dire ce qu'elle ressent. Personne ne peut croire que Jaz Vane n'avait pas de futur, avec tous ces contrats qui s'alignaient, ses fans qui faisaient la queue des heures pour avoir les meilleures places de concert et tous ses followers sur instagram et autres réseaux sociaux. Jaz Vane avait un futur et un but dans la vie peut-être, plusieurs même, bien définis par Darya, sa mère. Mais Yasmeen… Yasmeen elle n'avait rien que ses larmes et ses tremblements la nuit. Les gargouillements honnis de son ventre et l'envie de dormir pour toujours. “ You've made me a better person, you've mend so many of my scars, ” celles qui sont invisibles, celles qui l'ont faite se sentir invisible pendant des années. “ You've inspired me for years — what a beautiful dream you were!”  Elle marque une pause, des étoiles dans les yeux. “ Most importantly though, my dear Samrawi, you've taught me love. Infinite and never-ending and all-fulfilling love. ” Il l'a remplie, elle qui se sentait si vide, elle qui avait besoin de vivre tout en trois fois trop grand pour ressentir autre chose que le vide et la haine de soi. Maintenant elle ressent tout si vivement quand il est là. Et elle ne ressent que de belles choses, avec lui. “ You've taught my heart to grow big enough to give love unconditionally but also to receive it.” Et elle pense qu'il sait comme ça a été difficile pour elle, d'admettre qu'elle pouvait être aimée pour qui est elle. Ça l'est encore, parfois.  “ I'm so grateful for your existence, my love. Never could I have imagined so much love to exist in the world as what I've felt for you the moment we met. And yet everyday ever since, I love you so much more. It's like - it's like my heart is bigger than the whole universe. It's like it's growing everyday for you. I cannot believe there should be any more love existing at all and I'm certain none as big as mine for you.”  C'est ce qu'il lui a dit aussi, que personne n'avait jamais aimé quiconque comme il l'aime. Sur ce point ils vont juste devoir accepter de ne jamais trouver d'entente. Ce n'est pas très grave toutefois, Jaz pense, c'est un plutôt joli problème. À en croire le reniflement qu'elle entend quelque part derrière elle, elle n'est pas la seule à le penser. “ You are everything to me. Everything. My heart, my soul, my life. I feel like I'm dreaming right now, I've pinched myself so many times before walking down the aisle.” Leurs invités rient un peu à ça, mais c'est la vérité. “ It's like my heart was only beating at half a speed before we met for real. Like I wasn't really living, like I was holding my breath until I found you. I cannot believe how lucky I am. You are a miracle, an Angel on earth. And that you love me too…that you've been chosen for me somehow, and I for you, that we're made for each other is the single most marvelous thing in all the worlds to me.

Elle prend une grande inspiration, jusque-là c'est à peu près ce qu'elle avait prévu de dire, mais plus elle parle et plus elle a besoin d'en dire plus, de lui expliquer, qu'il sache aujourd'hui au moins tout ce qu'il a fait pour elle, tout ce qu'elle ressent pour lui. Elle n'arrive pas à s'arrêter, elle ne peut s'empêcher d'avouer une vérité dont elle ne se rend qu'aujourd'hui vraiment compte :  “ I've never believed or even understood why people could believe in a higher power, in a god. But your creation, Sami, it's nothing short of miraculous and godly. I love you Sami, I promise to love for as long as I breathe, and then after that. I promise to love you more each day that I get to spend with you. And I promise, to dedicate my life to you yene fikir and to doing my best to one day deserve all the blessings bestowed upon me.” D'une main tremblante elle attrape celle de Sami pour lui glisser l'alliance au doigt, ses yeux humides plongés dans les siens. Elle pourrait parler des heures, mais c'est déjà beaucoup pour quelqu'un qui n'aime pas beaucoup parler en public, même de son sujet préféré (Sami). Elle espère qu'il ne l'a pas trouvée trop ridicule ou embarrassante, mais à la manière qu'ils ont de presser leurs doigts ensemble quand l'alliance est bien calée à son annuaire, elle pense savoir que non. “ Well, all that's left for me to say now is…Samrawi Hedat do you take this woman to be your wife? ” Il accepte et Jaz renifle, une chaleur si intense dans la poitrine. Elle a l'impression d'avoir été faite pour vivre ce moment. “ Yasmeen Nasreen Vane do you take this man to be your husband? I do. ” Pas d'hésitation, pas de tremblement dans sa voix en dépit de ses larmes et de ses émotions. Elle interrompt presque Scar tant elle répond vite. “ I now pronounce you husband and wife, you may kiss the br-.” Ils n'attendent même pas, comme pris d'une impulsion commune, leurs lèvres se trouvent, leurs corps se pressent, les bras de Jaz viennent s'enrouler autour de sa nuque sous les applaudissements de leurs amis. Ils sont mariés.  “ And if you can sign this too…” Scar leur temps la tablette avec un petit stylet, Jaz d'abord signe avec soin, et puis Sami — et puis Lupe et Nicky, leurs deux témoins, mais les jeunes mariés n'y voient rien — leurs regards se croisent quand Sami se redresse et Jaz rayonne. It's official. It's real. Elle veut l'embrasser encore mais on leur tombe dessus pour les prendre dans les bras et leur taper dans le dos et les féliciter et Jaz rigole et pleure encore un peu en même temps, tellement heureuse, surtout quand elle parvient de nouveau à nouer ses doigts à ceux de Sami. Elle adore le nouveau poids de l'alliance à son doigt, elle adore savoir qu'elle ne la retirera jamais.

☾ ☾ ☾

Far across the distance and spaces between us you have come to show you, go on. Love can touch us one time and last for a lifetime and never let go till we're gone. You're here, there's nothing I fear and I know that my heart will go on we'll stay forever this way you are safe in my heart and my heart will go on and on
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 25/11/2017
Messages : 661
Pseudo : poupoune.
Avatar : abel tesfaye.
Réputation : 196
INTERSPATIAL CINNAMON ROLL
Voir le profil de l'utilisateur

Sami se sent tout fragile, il espère que Jaz savait déjà tout ce qu'il vient de lui dire quand même. Il aimerait le lui dire tous les jours, juste pour voir cette expression sur son visage, qu'elle a en cet instant précis: ce bonheur presque timide, mais entier et complet, sincère. Sami aimerait mettre ce moment en bouteille pour l'avoir pour toujours avec lui, à la place, il le grave dans son esprit. Il se sent tout fragile et vulnérable, d'ouvrir ainsi son coeur devant ses amis (surtout Scar) mais très vite, l'impression calme et parfaite que ce moment n'appartient qu'à lui et Jaz lui étreint le coeur. “ Me too. ” Il sourit grand. Il pense que c'était une mauvaise idée de le faire commencer par ses voeux à lui parce qu'il penserait presque que Jaz serait déjà une flaque de larmes à ce stade... mais sa magnifique fiancée tient bon, renifle et s'essuie les joues en attrapant l'alliance qui ne quittera jamais le doigt de Sami une fois qu'il l'aura enfilée. Lupe a tout de même la bonne idée de lui tendre un mouchoir et Sami sourit, il aimerait lui dire qu'il adore le fait qu'elle pleure autant, qu'elle prenne tout à coeur. Bien entendu, elle ne pensera jamais comme lui, se considérera toujours faible. Mais Sami lui trouve ça beau, qu'elle soit tant empathique et capable d'aimer même des monstres comme sa mère ou sa tante, d'une certaine manière. Il trouve ça beau, aussi, que son coeur soit si grand et toujours prêt à s'agrandir jusqu'à déborder avec des larmes.

My Sami-djân. ” Sami fond comme le coeur des gâteaux au chocolat qu'il aime tant. Il adore ce surnom, ça réveille quelque chose d'incroyablement tendre et doux en lui. “ I love you. I love you. It's hard for me to believe there was even a day in my life where I didn't know you. Didn't love you. Maybe our souls did before we even knew it. ” Sami n'en doute pas une seule seconde. Ils sont is chanceux, d'être âme-soeur, et de s'être trouvés malgré la distance séparant leurs deux mondes physiques et sociaux et le reste. Certaines personnes vivent et meurent sans jamais rencontrer leurs âmes-soeurs. Pas eux. “ The day you appeared to me in dreams and every night after that, you've changed my life, you've saved my life. Today, thanks to you, I have a future, I have a purpose. I don't doubt I've been put in this universe at this very time to love and cherish and care for you. ” C'est beaucoup et c'est peut-être un peu malsain, que la vie de Jaz repose sur la sienne, qu'ils soient incapables de survivre l'un sans l'autre, se soient sauvés mutuellement à plusieurs reprises juste en se donner l'envie de continuer et d'être forts. Peut-être. Sami s'en fiche, de ce que pourrait en penser autrui. Il sait qu'il ressent la même chose. Il ne s'est jamais senti aussi complet qu'avec Jaz. Et il n'a jamais autant pensé au futur qu'avec Jaz. Il est un gamin avec un lourd passé qui n'était pas destiné à mourir vieux, qui n'était pas sensé faire quoique ce soit de sa vie. Avec elle, il peut s'autoriser à rêver pour la première fois depuis plus de dix ans. “ You've made me a better person, you've mend so many of my scars. You've inspired me for years — what a beautiful dream you were! ” Sami sourit très grand. Il se demande combien de leurs invités sachent de quoi ils parlent, du monde onirique dans lequel ils n'ont pas remis les pieds depuis qu'ils se sont retrouvés. Mais peu importe vraiment, elle lui parle à lui, pas aux autres. “ Most importantly though, my dear Samrawi, you've taught me love. Infinite and never-ending and all-fulfilling love.

Sami sent les larmes revenir aux coins de ses yeux malgré lui. “ You've taught my heart to grow big enough to give love unconditionally but also to receive it. ” Il est content, et étrangement fier, de l'entendre dire ça. Dire qu'elle accepte son amour et peut-être, pense le mériter un peu. Darya a rempli la tête de sa fille de choses horribles, lui a donné l'impression qu'elle ne méritait peu, voire rien. “ I'm so grateful for your existence, my love. Never could I have imagined so much love to exist in the world as what I've felt for you the moment we met. And yet everyday ever since, I love you so much more. It's like - it's like my heart is bigger than the whole universe. It's like it's growing everyday for you. I cannot believe there should be any more love existing at all and I'm certain none as big as mine for you. ” Ils ne seront jamais d'accord sur ça, mais tant pis. Sami rigole un peu, un rire mouillé où il y a des larmes émues, et il baisse rapidement la tête pour s'essuyer les pommettes. Il aurait aimé le dire comme elle vient de le dire, il se sent stupide. Il ressent exactement ça aussi. “ You are everything to me. Everything. My heart, my soul, my life. I feel like I'm dreaming right now, I've pinched myself so many times before walking down the aisle. It's like my heart was only beating at half a speed before we met for real. Like I wasn't really living, like I was holding my breath until I found you. I cannot believe how lucky I am. You are a miracle, an Angel on earth. And that you love me too…that you've been chosen for me somehow, and I for you, that we're made for each other is the single most marvelous thing in all the worlds to me.

Cette fois Sami pleure un peu plus franchement et il renifle, tout sourire a disparu de son visage alors qu'il la regarde avec un air sérieux et ému, comme sur le point de se briser en deux. “ I've never believed or even understood why people could believe in a higher power, in a god. But your creation, Sami, it's nothing short of miraculous and godly. I love you Sami, I promise to love for as long as I breathe, and then after that. I promise to love you more each day that I get to spend with you. And I promise, to dedicate my life to you yene fikir and to doing my best to one day deserve all the blessings bestowed upon me. ” Il ne sait pas ce que bestowed veut dire mais il comprend avec le reste de la phrase, tendant une main tremblante vers Jaz pour qu'elle enfile son alliance à son annulaire. Ils sont tous les deux au bord des larmes — les yeux de Sami commençant déjà à déborder, les larmes s'accrochant à ses longs cils noirs —, et il a envie de l'embrasser avec une telle force que c'en est presque physiquement douloureux de se retenir.  Il ne lâche pas sa main même quand elle a fini d'y mettre son alliance. “ Well, all that's left for me to say now is…Samrawi Hedat do you take this woman to be your wife? I do. Yasmeen Nasreen Vane do you take this man to be your husband? I do. ” Ils interrompent presque tous les deux Scar tant ils sont impatients, Sami resserrant son emprise sur les doigts de Jaz en l'attirant vers lui en attendant la phrase suivante avec impatience: “ I now pronounce you husband and wife, you may kiss the br- ” Il l'attire franchement à lui avant de passer ses bras autour de sa taille pour l'embrasser sous les applaudissement de leur petit public, leurs dents s'en entrechoquent presque mais il s'en fiche, serrant Jaz avec force contre lui alors qu'à leur baiser se mélangent leurs petites larmes de bonheur.

And if you can sign this too… ” Sami grogne un peu de se détacher de Jaz mais il obtempère, maladroitement, prenant le stylet et s'appliquant pour épeler son nom (heureusement que Scar pointe du doigt son nom souligné plus haut sur le contrat, sinon Sami ne saurait même pas l'épeler en entier, surtout la version longue avec le -rawi à la fin) en lieu et place d'une signature. Il la souligne lentement (l'écriture est inégale, digne d'un enfant de bas-âge; peu importe, tant qu'ils sont mariés) et enfin il se redresse et Jaz lui sourit et il sourit en retour, attrapant sa main en descendant les deux petites marches qui les ont menés à l'autel. Il a envie de l'embrasser et de la prendre dans ses bras mais bientôt tout le monde bien les féliciter et Sami se sent rire malgré lui, il y a des confettis aux couleurs pâles sortis de nulle part et cette impression de perfection et de légèreté dans son coeur alors qu'il serre la main de tout le monde et reçoit les félicitations et que l'un des propriétaires du cabaret, Gali semble-t-il, annonce que la fête peut enfin commencer. Il y a de la musique et de l'alcool et des toasts de la part de Scar (drôle), Nicky (un peu trop sérieux) et Lupe (parfait) et des danses que Sami et Jaz mènent et ils rient beaucoup, pleurent un peu parce qu'ils sont heureux, et ne se lâchent quasiment pas de la main ni du regard.

Ils n'ont même pas le temps de se reposer même quand la fête est finie, il y a un cortège de voitures qui les attend dehors et ils font de la route pendant deux heures (ils somnolent sur l'épaule l'un de l'autre et Lupe prend de nombreuses photos d'eux dans leurs habits de mariage, dormant les mains liées et la bouche ouverte) jusqu'à la résidence de campagne de Lupe où ils vont passer deux jours à manger tous ensemble et faire la fête et prendre d'autres photos et rire, rire jusqu'à n'en plus pouvoir. Tout le monde a un lit ou un endroit où dormir (Scar et Ashley font beaucoup la tête d'avoir à partager un matelas même si Sami pense que ce premier ne se plaint que pour faire genre) mais les deux jeunes mariés sont les seuls à partager une chambre. Sami est épuisé, il est déjà six heures du matin, ils ont fait la fête toute la nuit et le soir, ils ont nouveau dîner tout ensemble avant qu'ils ne commencent leur lune de miel intégralement prévue par leurs amis. Sami a reçu un email une fois le contrat signé et officié par Scar envoyé à l'avocat de Jaz: ils ont l'appartement, ils ont leur compte commun et leurs comptes privés où elle a reçu toute sa fortune (et lui en a transféré une bonne partie), et ils ont leurs bagues au doigt. Ils sont épuisés et pourtant il trouve tout de même l'énergie de la faire basculer sur le lit avec un grand sourire sur les lèvres, sans cesser de l'embrasser, faisant remonter sur les jambes de sa femme la robe qu'elle porte. “ I love you, my Jaz, ” murmure-t-il à même sa bouche. “ We're happy and we deserve this.

Pour la première fois depuis toujours à ce sujet, Jaz semble être d'accord avec lui ce soir-là.

☾ ☾ ☾

YOU DECIDE IF I LIVE OR DIE
WHEN YOU'RE CLOSE I'M ALIVE
I CAN FEEL THE SKY
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
i'm not giving up i'm just giving in (sin #6) (explicit)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STATE OF DISORDER :: THERE WAS EVENING AND THERE WAS MORNING :: SIGAN :: NEW BRASILIA :: HABITATIONS-
Sauter vers: