année jouée : 4035 (les jours et mois suivent l'irl)

multivers futuriste, dimensions parallèles liens physiques et cosmiques avatars réels 200*320 diversité à favoriser 3 jrs pour poster la fiche, 7 jrs pour la remplir, délais autorisés parrainage et entraide 300 mots minimum en rp 2 rp par mois nos playlists.

Partagez | 
 

 (#1) naoley + put me back together

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Date d'inscription : 16/01/2018
Messages : 613
Pseudo : fivedaysofjuly
Avatar : ariana grande.
multi : nina rhodes (ft. lily collins) + yohan pearson (ft. jung hoseok) + tamsyn huggins (ft. zoey deutch)
Réputation : 61
Bloc-note : ashley vient de passer cinq ans dans le coma + elle a tendance à laisser des petites notes un peu partout à tous les gens qu'elle aime + elle a toujours été très à l'aise dans l'industrie de la musique et ne s'est jamais laissée embarquer par ses démons + ses proches sont extrêmement importants pour elle, elle peut devenir très conne si vous essayez de vous en prendre à eux + elle est un peu drama queen sur les bords + elle porte quasi tout le temps des robes sur scène.


Admin
Voir le profil de l'utilisateur

put me back together
Ashley n’a pas envie d’avoir l’air creepy. Elle n’a pas envie de donner l’impression à sa nouvelle invitée qu’elle l’attend, prête à lui sauter dessus dés qu’elle sort de la chambre d’amis, quand bien même c’est la vérité. Elle change de position sur sa chaise dans la cuisine, tantôt assise correctement, tantôt assise en tailleur, puis ses jambes ramenées sous elle - mais elle n’arrive pas à rester tranquille. Elle tente de s’occuper pourtant : elle regarde des vidéos sur Youtube, lit les commentaires sous ses MVs - récents ou non - et est parfois interpellée par le vieux soap qui passe à la télé, qu’elle a laissée allumée. Elle n’a pas descendu une goutte de son jus d’orange, et ses céréales refroidissent un peu plus chaque minute, mais impossible de les avaler tant qu’elle n’a pas vu Naora sortir de la chambre, vivante et reposée.
C’était un peu le chaos, hier. Elle était tranquillement en train de discuter du cabaret avec Gali, avachie sur le canapé du brun depuis deux bonnes heures et ignorant les appels répétés de son agent, quand un ami de Gali qu’elle ne connaissait pas, Max, a débarqué en catastrophe. Ashley ne peut prétendre avoir compris ce qui s’est passé. Tout ce qu’elle sait, c’est que la fille qui l’accompagnait, une dénommée Naora, avait besoin d’aide - et surtout d’un toit pour quelques jours, le temps de trouver une solution. Gali se serait proposé sans aucun doute, mais (et elle ne sait toujours pas pourquoi), elle a parlé la première. my house is way too big for me alone anyway qu’elle a expliqué sans même réfléchir. Une vérité sortie de sa bouche spontanément. C’est pas son genre, pourtant, à Ashley, d’accueillir des inconnus chez elle. Il y a trop de choses de valeur chez elle, trop de souvenirs auxquels elle tient comme à la prunelle de ses yeux. C’est là-bas que sont entreposés ses trophées, ne laissant aucun doute sur sa notoriété et le contenu de son compte en banque. Elle préfère éviter que les autres voient ça, en général. Et puis elle a trop peur que les affaires de son grand-père disparaissent, volées par quelqu’un plein de mauvaises intentions. Et pourtant, elle a haussé la voix : she can come to my place.
Et maintenant elle est là, à attendre une parfaite inconnue, incertaine sur la meilleure manière de procéder. Comment on est censé se comporter, avec des invités ? Ça fait longtemps qu’elle n’a pas fait ça, Ash. D’ailleurs, elle se demande si elle a eu l’occasion d’accueillir quelqu’un un jour : après tout, avant son coma, elle n’était jamais la maîtresse de maison. Aujourd’hui toutes les responsabilités sur ses épaules l’angoissent au plus haut point.
Quand elle entend enfin du bruit dans le couloir, Ashley se redresse en une demi-seconde, remet ses cheveux en ordre et fait mine d’être là depuis deux minutes seulement. « Salut. » Elle accueille Naora avec son sourire le plus avenant, même si depuis la veille, la jeune femme est plutôt silencieuse - Ashley ne se rappelle pas avoir beaucoup entendu sa voix. En tous cas, s’il y a une chose dont Ash est sûre pour l’instant concernant Naora, c’est qu’elle est absolument magnifique. La voir dans la lumière du jour ne fait que confirmer ce qu’elle avait déjà remarqué la veille. « Café ? Thé ? Jus d’orange ? Jus de citron ? » propose-t-elle en portant son propre jus d’orange à ses lèvres pour la première fois depuis qu’elle se l’est servi, une heure et demie plus tôt. « J’espère que tu as pu dormir… » Elle se doute que le sommeil n’a peut-être pas été facile à trouver. Ashley ne sait toujours pas pourquoi Naora est là, mais elle se doute que c’est parce que quelque chose de grave est arrivé. « Et que ça n’a pas été trop bizarre de te réveiller dans une maison inconnue… » Elle se veut amicale, le plus possible, quand bien même la situation est un peu bizarre pour elles deux.

☾ ☾ ☾


kill them with kindness.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 30/12/2017
Messages : 325
Pseudo : lian
Avatar : lee chae rin
multi : black x blue
Réputation : 38
Bloc-note :
Voir le profil de l'utilisateur

put me back together
le regard glacial qui brûle jusque dans les veines, ce regard qui lui a cramé l’âme depuis le jour de sa naissance – ce même regard qui l’a terrorisée, assaillie de rage, de douleur et d’un poids bien trop lourd à porter. ce regard qui la hante jusque dans la mort; dans ses pires cauchemars, il est encore là, bien plus fort, bien plus effrayant. elle est paralysée, ne sait plus comment bouger, elle gaspille son air pour se donner l’espoir qu’elle continue de vivre malgré son envie d’arriver à la dernière porte qui s’ouvre à elle pour ne plus jamais le revoir. l’impression de courir mais de ne pas avancer. y a tout ce sang, tout ce rouge omniprésent, la chaleur la tétanise et avant que sa vengeance s’abatte sur elle pour une énième fois, naora reprend son souffle, la poitrine douloureuse de ses ongles qui serrent trop sa peau. et les draps sont trempés, son cœur va exploser. perdue entre ces murs qu’elle reconnait à peine, elle cherche les repères dans cette chambre trop grande dont elle n’a pas fermé les volets. la lumière la rapproche de la réalité; tout est fini.

les pleurs n’ont pas coulé pourtant ses yeux sont rouges et gonflés. elle finit par se traîner hors du lit, le corps endolori. les battements de son cœur ont du mal à se calmer, naora n’ose pas se regarder avant de quitter ses habits et de se glisser sous la douche, là où elle laisse couler l’eau bouillante sur son corps dont le poids semble tellement plus lourd qu’avant. elle a pas su compter les minutes à passer sous cette eau qui a faire rougir sa peau, cette peau qu’elle a frottée trop fort comme pour retirer ses péchés, péchés terribles qui finiront par lui retomber dessus tôt ou tard. elle le sait. elle sent que la fin est encore bien trop loin.

son corps se traîne, elle le sèche pour enfiler des vêtements attrapés à la hâte dans son appartement, la veille – un jogging large et un sweat de max. le sweat entre ses mains, elle l’apporte à son visage juste un instant pour le sentir, pour humer l’odeur familière qui la reconforte assez pour lui donner le courage de croire qu’à partir de maintenant, tout sera plus facile.
ses pas se font lourds dans les escaliers et dans le couloir qu’elle doit traverser. cette maison est définitivement trop grande. ashley ne mentait pas. ashley. ashley qui l’attend sagement dans la cuisine et dont le sourire lui paraît être le plus sincère qu’elle n’ait jamais vraiment vu. ce sourire qui l’inonde d’une chaleur aussi agréable que surprenante. ce sourire qui lui fait oublier un instant, juste un court instant, la douleur de ses muscles. et naora, elle finit par s’arrêter à l’entrée de la pièce, les mains dans les poches de son jogging et tente de lancer un sourire à son tour. sourire timide et bancal, qui fait presque mal et qui contraste avec le noir creusé sous ses yeux. la blonde ne dit mot jusqu’à ce que ashley s’arrête de parler. en vérité, elle sait pas bien par où commencer. tout lui semble aussi étrange que presque gênant. finalement, naora inspire un peu et ose enfin s’avancer. « ça a été. j’avais jamais dormi dans un lit aussi confortable. » son sourire se veut rassurant, cette fois. et même si la nuit a été courte, naora évite d’aborder le sujet. « j’ai encore du mal à comprendre comment tu as pu vivre toute seule dans une maison aussi grande mais je dois avouer que ça fait du bien de voir autre chose.[/color] » l’estomac noué, elle ne saurait avaler même une goutte de quoique ce soit. les céréales sur la table la dégoûte et elle est persuadée que d’avoir appelé à l’aide aux amis de max était une mauvaise idée. « merci. » naora laisse un silence, elle n’est pas douée avec tout ça et cherche ses mots, cherche à savoir comment elle peut exprimer sa gratitude face à une inconnue. « pour tout ce que tu fais. je resterai pas longtemps, c’est seulement le temps de trouver une autre solution. mais… » « merci. » naora a fini par s’asseoir face à son hôte sans réellement savoir comment elle doit se comporter. son cœur s’emballe à chaque regard qu’ashley pose sur elle et ses muscles ont fini par se recontracter quand ses mains sont devenues moites. et y a cet étrange sentiment qui la récouvre – cette impression que finalement, c’est peut-être vrai, tout finira par être plus facile à partir de maintenant.

☾ ☾ ☾

she's the girl who's looking for revenge and justice
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 16/01/2018
Messages : 613
Pseudo : fivedaysofjuly
Avatar : ariana grande.
multi : nina rhodes (ft. lily collins) + yohan pearson (ft. jung hoseok) + tamsyn huggins (ft. zoey deutch)
Réputation : 61
Bloc-note : ashley vient de passer cinq ans dans le coma + elle a tendance à laisser des petites notes un peu partout à tous les gens qu'elle aime + elle a toujours été très à l'aise dans l'industrie de la musique et ne s'est jamais laissée embarquer par ses démons + ses proches sont extrêmement importants pour elle, elle peut devenir très conne si vous essayez de vous en prendre à eux + elle est un peu drama queen sur les bords + elle porte quasi tout le temps des robes sur scène.


Admin
Voir le profil de l'utilisateur

put me back together
Comme Ashley ignore absolument tout, c’est encore plus compliqué pour elle de savoir comment se comporter. Est-ce que son invitée a besoin de parler, est-ce qu’elle a besoin qu’on la laisse tranquille, est-ce qu’elle a besoin d’aller faire un tour ? Doit-elle se contenter de lui servir à manger et de la laisser venir vers elle ? C’est frustrant, de ne pas savoir. Ashley est d’habitude pourtant très confiante sur ce qu’elle doit faire, sur comment elle doit se comporter. Ça n’a jamais été un problème pour elle, l’incertitude. Ashley a toujours été plus ou moins sûre de tout, même des choses les plus difficiles à accepter - elle a toujours été saine, bien dans ses baskets. Alors pourquoi est-ce si difficile, aujourd’hui ? ça a été. j’avais jamais dormi dans un lit aussi confortable. Le fait que Naora réponde rassure un peu la siganaise, qui se sent un peu moins tendue, d’un coup. j’ai encore du mal à comprendre comment tu as pu vivre toute seule dans une maison aussi grande mais je dois avouer que ça fait du bien de voir autre chose. Ashley soupire, avant de choper quelques céréales dans le bol devant elle. moi aussi, je me le demande, crois moi. Elle esquisse un petit sourire. merci. Ashley relève les yeux de son bol. pour tout ce que tu fais. je resterai pas longtemps, c’est seulement le temps de trouver une autre solution. mais… La chanteuse penche légèrement la tête sur le côté, attentive. merci. Ashley secoue légèrement la tête. Pas besoin de me remercier. Elle hausse les épaules. Je suis contente de pas être toute seule. Et puis faut bien que ce lit confortable serve à quelqu’un. Elle lance un sourire à Naora, qui s’est finalement assise en face d’elle. Et puis… Elle pince les lèvres, de peur de passer pour une gamine qui a peur de se retrouver seule de nouveau - ce n’est pas le cas, elle a suffisamment d’amis pour remplir sa maison quand elle en a vraiment besoin. Ce qu’elle dit là, c’est vraiment sincère. Tu peux rester autant de temps que tu veux, tu sais. Je sais pas si tu as des plans précis mais… Enfin, je pensais à chercher un colocataire, alors si tu n’as pas de meilleure solution… Bref, voilà. Elle ne sait pas pourquoi elle se sent si nerveuse. Y’a quelque chose chez Naora qui l’impressionne. Une présence, un charisme, même alors que les cernes sous ses yeux ne laissent aucun doute sur le fait que sa nuit a été courte.

Tu me diras quand tu voudras manger quelque chose. Tu peux te servir. Fais comme chez toi, ici, ok? Elle enfourne quelques céréales, bois un peu de son jus d’orange et finit par fermer son ordinateur, qui était toujours ouvert sur ses MVs et les commentaires des fans.. et des moins fans.
Je comptais aller me balader un peu aujourd’hui. Peut-être aller dans quelques magasins, peut-être aller au cinéma. Même si elle garde un poil de nervosité à cause des beaux yeux de son invité, Ashley se sent un peu plus détendue. Tu peux venir avec moi, si tu veux. J’avais prévu d’aller à un concert ce soir, tu peux aussi m’accompagner, si tu en as envie. Je me dis que tu as peut-être envie de te changer les idées. Mais je t’oblige à rien, bien entendu. Elle lui envoie un sourire bienveillant. Elle aimerait bien qu’elle accepte. Ça leur permettrait d’apprendre un peu plus à se connaître avec un but, un objectif à côté qui faciliterait la conversation. Si tu veux rester là, j’peux t’expliquer comment marche l’intelligence artificielle de la maison. Tu pourras lui faire dire des bêtises ou te montrer des memes pourris. Elle lâche un petit rire. Doucement, elle a l’impression qu’elle brise un peu la glace. Un peu. C’est déjà ça.
Et puis elle se rend compte qu’elle a peut-être balancé trop d’informations, et plonge son visage dans ses mains. Désolée. Elle grimace un peu, mais y’a un sourire dans ses yeux quand même. Tu dois te dire… C’est qui cette meuf random qui me propose un appart et d’aller faire du shopping en 5 minutes alors que je viens de me lever… Ashley lâche un petit rire. Elle sait qu’elle est parfois trop bavarde, trop enthousiaste. Ça a probablement effrayé Naora. Ça effraie toujours un peu les gens, au début - mais ceux qui restent à ses côtés restent souvent justement pour ça.

☾ ☾ ☾


kill them with kindness.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 30/12/2017
Messages : 325
Pseudo : lian
Avatar : lee chae rin
multi : black x blue
Réputation : 38
Bloc-note :
Voir le profil de l'utilisateur

put me back together
Dans le fond, c’est mieux qu’Ashley parle, parle encore et monopolise ce silence que Naora ne veut pas connaître tout de suite. La voix de la brune est douce et si parfois, elle perd le fil à cause de son cœur qui bat trop fort, elle est même reconnaissante que son hôte ne sache plus comment s’arrêter. Ca fait sourire Naora, un sourire qu’elle ne contrôle pas, cette fois, un sourire si sincère qu’elle s’en étonne.
Le coude posé sur la table, sa main maintient son menton alors que la blonde ne lâche pas Ashley du regard – y a pas de doute, elle est belle Ashley, elle est si belle et si gentille à ce moment que Naora ne sait plus à quoi penser à part qu’elle ne mérite probablement pas tout ce qui lui arrive à cet instant. Un léger soupire passe ses lèvres, un soupire qui la détend un peu, qui fait abaisser ses épaules sur le qui-vive et qui fait planer un léger, presque indistinct, sourire. Je pensais à chercher un colocataire, alors si tu n’as pas de meilleure solution… Bref, voilà. Elle hoche la tête, Nao, elle se sent un peu comme une enfant qui découvre le monde, qui découvre les gens. La sociabilité n’a jamais vraiment été son fort et elle ne s’en est jamais plainte pourtant, là, tout de suite, en face d’Ashley, elle aimerait savoir quoi de dire de plus que « Okay… J’vais y réfléchir. » elle ne sait même pas si elle va réellement y réfléchir, c’est sûrement par politesse qu’elle lui adresse ces mots. Son but n’est pas de rester là indéfiniment mais Ashley semble si gentille qu’elle ne saurait comment lui dire que la seule raison pour laquelle elle est ici, c’est pour se cacher, c’est pour fuir, ne pas mourir. Car elle sait pertinamment que si l’on découvre qu’elle est l’auteure de la chute d’une tête des heathens, elle le rejoindra aux enfers – si elle n’y est pas déjà.
Ses yeux se détournent à cette pensée qui revient la hantée et qu’elle ne veut pas partager, de peur qu’Ashley change d’avis sur elle, qu’elle décide de la mettre dehors et qu’elle ne regarde plus avec ce même regard qu’elle commence à apprécier en quelques minutes. Son regard est si différent de tous les autres qu’elle a connus qu’elle voudrait qu’il dure à jamais. Ce regard la confond dans un sentiment de bien-être qu’elle ne pense pourtant mériter mais Nao le prend, le prend quand même car de toute façon, elle sait qu’elle est condamnée à toujours pire.
Désolée. cette fois, le sourire laisse apparaître ses dents à peine une fraction de seconde et elle lâche un léger rire. « Okay. » Un soupire. « Ca me fera sûrement du bien de sortir un peu et de… faire toutes ces choses. » Son rire est confus, elle voudra pouvoir assurer qu’elle ne changera pas d’avis mais c’est comme pour se motiver un peu. Elle sait profondément que rester seule dans cette maison n’arrangera rien. Alors Ashley a sûrement raison. « Et… t’excuse pas, d’accord ? Je… » encore soupire, elle cherche ses mots. « Ca me dérange pas. » que tu proposes toutes ces choses et que tu parles, que tu parles encore. Continue de parler. S’il-te-plait.

☾ ☾ ☾

she's the girl who's looking for revenge and justice
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 16/01/2018
Messages : 613
Pseudo : fivedaysofjuly
Avatar : ariana grande.
multi : nina rhodes (ft. lily collins) + yohan pearson (ft. jung hoseok) + tamsyn huggins (ft. zoey deutch)
Réputation : 61
Bloc-note : ashley vient de passer cinq ans dans le coma + elle a tendance à laisser des petites notes un peu partout à tous les gens qu'elle aime + elle a toujours été très à l'aise dans l'industrie de la musique et ne s'est jamais laissée embarquer par ses démons + ses proches sont extrêmement importants pour elle, elle peut devenir très conne si vous essayez de vous en prendre à eux + elle est un peu drama queen sur les bords + elle porte quasi tout le temps des robes sur scène.


Admin
Voir le profil de l'utilisateur

put me back together
Naora dit qu’elle va y réfléchir. Ashley ne sait pas si elle dit ça par politesse ou si c’est sérieux. Probablement par politesse. Elle serait bien folle d’accepter une proposition pareille d’une parfaite inconnue, quand bien même l’appartement est canon. Et puis, Ashley ne sait même pas si elle a les moyens de se payer un endroit où vivre, Naora s’est probablement sentie obligée de faire comme si, en l’entendant proposer. La chanteuse se sent bête, s’en veut de s’être montrée peut-être trop déconnectée de la réalité, donnant raison aux tabloïds qui dépeignent les stars de la chanson comme des privilégiés incapables de se rendre compte du quotidien de ceux qui ne connaissent pas la célébrité. Elle ferait mieux de se taire.
Mais elle ne peut pas s’empêcher de parler. Elle ne cherche pas à combler le vide, c’est juste qu’elle pense tout haut. Elle a toujours du mal à s’arrêter. Pas étonnant qu’on lui dise souvent qu’elle est fatigante. Est-ce que Naora la trouve déjà fatigante ? Probablement. Probablement. Mais elle ne dira rien, évidemment. De peur de vexer celle qui l’a recueillie. Elle ne dira rien parce qu’elles ne se connaissent pas. Et c’est justement parce qu’elles ne se connaissent pas et parce que Naora doit avoir besoin d’être un peu seule qu’Ashley suppose qu’elle ne va pas la suivre dans sa journée à l’extérieur. C’est peut-être mieux comme ça. Elle n’aura pas l’impression d’être envahissante, si Naora ne suit pas. Elle se sent déjà assez mal de lui avoir sauté dessus au réveil.

Et pourtant. Okay. Ashley lève les yeux, tente de masquer sa surprise. Il y a un petit sourire sur les lèvres de Naora. Un joli petit sourire. Elle ne la trouve pas trop chiante, alors ? Peut-être qu’elle dit oui par politesse ? Il faut vraiment que j’arrête de me poser trop de questions. pense la chanteuse, épuisée par elle-même. Ca me fera sûrement du bien de sortir un peu et de… faire toutes ces choses. Ashley acquiesce, sourit aussi. Elle est toujours un peu surprise, mais agréablement. Et… t’excuse pas, d’accord ? Je… Ashley rassemble ses cheveux devant elle, baisse les yeux un peu sur le comptoir. Ca me dérange pas. Elle sourit, sans la regarder. Et acquiesce. D’accord. Mais si je te saoule, dis-le moi. dit-elle. Elle préfère lui dire qu’elle peut être à l’aise avec elle là-dessus, avant de passer à autre chose.

Son téléphone lui indique qu’elle a reçu un nouveau mail. Raah. Elle lève les yeux vers Naora. Il faut que tu m’aides. Elle pianote quelque chose sur la surface métallique de la table et un écran se dresse à côté d’elles. Ma maison de disque m’a fait faire un shooting pour une chanson que je dois sortir bientôt. Mais pour être honnête avec toi, je n’aime ni le concept, ni le décor, ni les fringues, ni le maquillage, ni les coiffures. Ils m’ont un peu imposé ce truc - c’est soi-disant la nouvelle mode à Sigan. Elle lève les yeux au ciel, et fait apparaître les photos. Ils veulent que j’en choisisse une, de photo. Mais j’ai envie d’en choisir aucune. Elle soupire. J’aurais préféré une photo toute simple, un truc en noir et blanc, peut-être. Bref. Est-ce que tu peux m’aider à choisir la moins pire ? Elle grimace un peu. Elle aimerait tout refaire à sa sauce. Mais son manager estime qu’elle n’est pas en mesure de décider ce qui est le mieux pour elle, puisqu’elle a passé cinq ans sur un lit d’hôpital, incapable de suivre les tendances. À chaque fois qu’elle propose quelque chose, c’est comme si elle était face à un mur. Il la traite encore comme la gamine qu’elle était avant de tomber dans le coma. Ohlala, je ressemble à une pièce montée. peste-t-elle en voyant les photos sur lesquelles on lui a imposé une coiffure en hauteur. Est-ce que c’est moi qui fais fausse route ? Est-ce que toi tu trouves ça joli ? Ashley plonge son visage dans ses mains. Tu peux agrandir les photos en les touchant sur l’écran. se sent-elle obligée de rajouter, ne sachant pas trop quel est la connaissance de Naora en terme de technologie.

☾ ☾ ☾


kill them with kindness.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 30/12/2017
Messages : 325
Pseudo : lian
Avatar : lee chae rin
multi : black x blue
Réputation : 38
Bloc-note :
Voir le profil de l'utilisateur

put me back together
« oh t'en fais pas, je sais pas me forcer longtemps. » naora a ce sourire un peu plus à l'aise, un peu plus joueur, un peu plus elle. elle et ce masque qui ne cache aujourd'hui qu'une partie de son vrai visage. plus vulnérable pourtant, elle se sent si petite dans ce monde qu'elle connaît mais redécouvre. sigan, c'est la nuit et les néons auxquels elle a mis du temps à s’habituer – habitude prise plus rapidement qu’elle ne le pensait par la simple envie de voir et revoir les couleurs que lui prive néodam. et puis la pluie, la crasse. sigan, c'est seolchan qui l'emmène dans les fins fonds d'un ailleurs qu'elle apprécie seulement grâce aux couleurs et à la pâleur de ce qu'elle ne saurait appeler "ami". pourtant, il lui manque un peu, seolchan. il lui manque un peu et elle se demande s’il va bien, elle se demande s’il serait là si elle retournait dans les entrailles d’un sigan laid mais rassurant. un soupire manque de passer ses lèvres lorsqu’elle y pense, lorsque seolchan entre dans ses pensées alors qu’elle se surprend à vouloir courir jusqu’à lui pour tout lui dire, pour tout lui déballer avec ou sans alcool, avec ou sans drogue – elle voudrait seulement le regard familier de celui qui la tire au plus bas pour la remonter plus haut encore aujourd’hui.
pourtant, elle se trouve là, face à une inconnue au sourire d’ange qui lui bousille les entrailles sans raison apparente. elle se trouve là, sans seolchan ou max pour lui donner leur compagnie silencieuse, qu’elle connaît si bien – elle doit redécouvivre comment parler à quelqu’un qui ne la connaît pas, à réfléchir avant de parler à cette inconnue avec qui elle ne sait pas où s’arrêter, quelle limite ne pas franchir pour ne pas qu’elle prenne peur et qu’elle finisse par changer d’avis. alors naora se tait, préfère rester silencieuse sur les raisons de son intrusion. et si son hôte est la plus aimable qu’elle ait jamais rencontrée et si ses épaules se détendent sous les mots rassurants de la brune, naora a la peur qui sillone tripes et qui ne lâche aucune de ses cellules.

un léger soupire ne peut s'empêcher de passer ses lèvres lorsque les clichés se présentent face à elle. « désolée, je me moque pas de toi mais... mh, c'est pas fameux, en effet. » cette fois, c’est un léger rire qui la traverse, le coude appuyé contre la table et naora scrute, se prête au jeu, analyse ce bleu criard qu'elle s'amuse à découvrir à chaque fois. elle se demande à ce moment si les yeux de max ont cette couleur. si le bleu qu'elle ne sait voir dans le monde des ténèbres ressemble à celui qui entoure ashley sur l'illusion qui vole au-dessus de la table. mais naora tente de ne pas se laisser déconcentrer pour mieux aider ashley sur ce choix qui semble difficile pour les deux jeunes femmes. y a un sourire qui plane sur son visage à la remarque de la brune puis elle sent le sourire devenir plus doux, presque gênée alors qu’elle remercie en silence ashley de ne pas se formaliser sur sa pauvre connaissance sur les nouvelles technologies qu’elle découvre ici. alors, d’un geste hésitant, qu’elle dissimule en remontant la manche de son pull trop large, elle apporte ses doigts sur l’écran virtuel pour toucher les contours, analysant avec toute la précision dont elle est capable ce qu’elle a sous les yeux.  « tu es belle, ça, y a pas de doute. » un soupire confus lui échappe alors que sa lèvre inférieure est emprissonnée entre ses dents. « je dirais peut-être celle-là. » les bras croisés sur la table, elle les délie pour montrer la troisième photo affichée. « ça reste… particulier comme concept mais… je sais pas, ton regard rend la photo plus naturelle sur celle-ci, on oublie presque cette… chose sur ta tête et ce qu’on t’a forcée à porter. » son rire retraverse la pièce avant de lever les yeux sur ashley. « je serais tentée de te dire de faire les photos que tu aurais voulu et de leur foutre sous le nez mais… » ses épaules se soulèvent et après réflexion, la blonde stoppe cette phrase pour se rattraper. « c’est probablement ce que j’aurais fait mais tout le monde n’a pas le même esprit de contradiction. » naora sourit presque timidement alors qu’elle ne connait pas assez son hôte pour proposer sérieusement des choses comme celles-ci.

☾ ☾ ☾

she's the girl who's looking for revenge and justice
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 16/01/2018
Messages : 613
Pseudo : fivedaysofjuly
Avatar : ariana grande.
multi : nina rhodes (ft. lily collins) + yohan pearson (ft. jung hoseok) + tamsyn huggins (ft. zoey deutch)
Réputation : 61
Bloc-note : ashley vient de passer cinq ans dans le coma + elle a tendance à laisser des petites notes un peu partout à tous les gens qu'elle aime + elle a toujours été très à l'aise dans l'industrie de la musique et ne s'est jamais laissée embarquer par ses démons + ses proches sont extrêmement importants pour elle, elle peut devenir très conne si vous essayez de vous en prendre à eux + elle est un peu drama queen sur les bords + elle porte quasi tout le temps des robes sur scène.


Admin
Voir le profil de l'utilisateur

put me back together
Naora n’a pas l’air convaincue non plus. Ça la rassure. Elle la voit qui soupire un peu, et ressent presque un peu de soulagement. « désolée, je me moque pas de toi mais... mh, c'est pas fameux, en effet. » Ashley lui sourit. T’aurais le droit de te moquer… lui dit-elle sans hésitation. Elle est la première à se moquer d’elle-même quand elle se voit à l’écran, qu’il s’agisse de photos ou de vidéos de concerts. Elle laisse parfois des commentaires faisant remarquer tous les trucs nuls qu’elle fait, sous ses propres vidéos, juste pour rire. Ça amuse beaucoup les fans, qui se sont amusés à créer des memes avec ses réponses et des photos horribles d’elle. C’est l’une des choses qu’elle aime le plus, dans son métier et dans sa notoriété : ces trucs débiles qu’elle peut partager avec les autres.
Elle laisse Naora faire défiler les photos et les observer, la regardant du coin de l’oeil. C’est marrant, elle a vraiment un truc cette fille. Ashley n’arrive pas à mettre le doigt dessus. Elle n’a même pas besoin d’ouvrir la bouche, c’est une sorte… d’aura. Y’a un truc assez puissant qui émane d’elle. Quelque chose qui l’impressionnerait probablement dans d’autres circonstances. Pas sûr que, si elles s’étaient croisées dans une soirée, Ashley aurait osé l’approcher. Peut-être que c’est ça, le vrai charisme. On utilise ce mot un peu à tort et à travers, aujourd’hui, mais… La jeune chanteuse a comme l’impression que c’est pour ça, ce truc que le mot a été inventé. Il y a peu de gens qui ont ce truc, cette prestance. Elle se demande soudain ce que Naora faisait dans son monde. Il l’imagine bien à un poste à responsabilité, elle l’imagine avec des gens sous ses ordres, elle sait pas très bien pourquoi. Elle se fourre probablement le doigt dans l’oeil, mais c’est ça que lui inspire la jolie néphédienne. Quelque chose de fort, quelque chose de marquant. Elle aimerait lui poser des questions, mais elle a trop peur de la voir se refermer complètement, maintenant qu’elle a réussi à lui arracher un ou deux jolis sourires.
tu es belle, ça, y a pas de doute. wha- Ashley détourne les yeux. Naora a dit ça avec tant de naturel qu’elle en est un peu déconcertée - et gênée. je dirais peut-être celle-là. ça reste… particulier comme concept mais… je sais pas, ton regard rend la photo plus naturelle sur celle-ci, on oublie presque cette… chose sur ta tête et ce qu’on t’a forcée à porter. La brune soupire un peu. je serais tentée de te dire de faire les photos que tu aurais voulu et de leur foutre sous le nez mais… Ashley hausse les sourcils en même temps qu’elle relève les yeux sur Naora. c’est probablement ce que j’aurais fait mais tout le monde n’a pas le même esprit de contradiction. La chanteuse pince les lèvres, et pose son menton dans sa paume, observant la jeune femme en face d’elle avec un air plein de malice. mademoiselle est une rebelle… Son sourire s’étire. j’aime ça. Elle jette de dernier un coup d’oeil aux photos devant elle, et finit par les faire disparaître d’un geste de la main, éteignant l’écran. Pendant quelques secondes, elle réfléchit à toute allure. Techniquement… Elle pourrait le faire. Elle a du matériel, elle pourrait appeler quelqu’un pour prendre des photos, faire le truc à sa sauce. Ce serait vraiment, vraiment couillu. Attwood serait furieux. Mais est-ce qu’elle n’attendait pas une bonne occasion pour le faire chier ? C’est tentant. Très tentant.
Elle ne peut pas s’empêcher de repenser à toutes ces choses qu’elle pensait quand elle était dans le coma : qu’il fallait qu’elle reprenne le contrôle de sa vie, qu’elle devait vraiment faire ce qu’elle avait envie de faire, parce que la vie est trop courte pour se forcer.
tu sais quoi ? t’as raison. fuck them. Elle ne réfléchit peut-être pas suffisamment à la question, mais tant pis. t’aimes la photographie ? demande-t-elle, à tout hasard. Ce serait une belle coïncidence, mais Ashley croit aux coïncidences. Et puis même si Naora n’est pas très photo, elle saura probablement en prendre des décentes, non ? Le sourire d’Ashley est plus grand encore, maintenant qu’elle est consciente de la liberté qu’elle vient de prendre. Elle fait le tour du comptoir et attrape la main de Naora pour l’embarquer dans le couloirs jusqu’à la pièce qui lui sert de dressing, où elle range tout son make-up et les perruques qu’elle a accumulées avec les années. C’est une vrai caverne d’Ali Baba, avec un grand miroir, beaucoup de lumière, et de grands poufs destinés à ceux qui l’attendent pendant qu’elle se prépare. tu t’y connais en maquillage ? Elle n’a pas lâché sa main, et l’embarque dans la partie de son dressing où se trouvent ses longues robes noires, ses longs peignoirs, et sa belle lingerie. faut que ce soit sexy. le son est sexy. Elle soupire. je comprends même pas pourquoi ils ont voulu faire… ce concept pourri. bref. Elle laisse ses doigts glisser sur les tissus. ça te dit, une journée à la maison, finalement ? personne pour nous déranger. on peut foutre le bazar dans mes affaires, on peut boire et manger ce qu’on veut, et surtout, on met de la bonne musique. Elle sort sa moue la plus mignonne. dis oui.

☾ ☾ ☾


kill them with kindness.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
(#1) naoley + put me back together
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trac(k)back sur Colorado
» Bleach - Turn Back The Pendulum
» Bouton back to top
» Compte Fondateur changé = Back Up Impossible ?
» Perte de pannel d'admin suite à un back-up

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STATE OF DISORDER :: THERE WAS EVENING AND THERE WAS MORNING :: SIGAN :: NEW BRASILIA :: HABITATIONS-
Sauter vers: