Partagez
 

 if i never knew you (azalea #1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lava Kang
Date d'inscription : 28/07/2018
Messages : 236
Pseudo : bermudes.
Avatar : momo.
multi : nephtys (n. scott) -- brian (a. hyoseop) -- nikita (d. henney) -- jelly (hani) -- joshua (dohwan) -- aoibheann (p. sora) -- nimh (a. seyfried) -- diana (d. padukone) -- baby blue (bbh) -- zoe kaplan (one)
Réputation : 5
Bloc-note : azaleajad
Voir le profil de l'utilisateur

if i never knew you (azalea #1) Empty
if i never knew you

on m’a pas dit grand chose sur ce que je devrais faire ce soir. on m’a juste dit et redit et redit qu’il fallait que je prenne aucun client. qu’on me mettait là pour attirer les regards. pour que les hommes aient non seulement envie de jouer la prochaine fois, mais aussi de payer pour une passe. pas avec moi. ils disent que j’ai pas besoin d’aller au deck pour mes clients. que j’ai surtout des habitués. ça me plait pas trop. moi aussi j’aimerai connaître de nouvelles choses. de nouvelles sensations. mais y’a theo, maintenant, tout est différent. et tout est étonnement pareil, aussi. même pire qu’avant. depuis un moment, il me prenait dans ses bras, me caressait les cheveux. mais depuis qu’on a fait l’amour, il m’évite. je pourrai me sentir blesser si j’étais pas sûre qu’il m’aimait. j’en suis persuadée. je l’ai toujours été. on m’a pas dit grand chose sur ce que je devrais faire ce soir. mais on m’a dit qu’il fallait que je rencontre les personnes que je connaissais pas avant de commencer la soirée. que je les confonde pas avec des clients. mais s’ils sont pas clients, alors ils ne m’intéressent pas. puis je suis sûre qu’avec un peu d’efforts, quiconque peut devenir client. tout le monde est client. s’ils s’intéressent à moi, c’est qu’ils sont clients. sinon, ils passent leur chemin. c’est pas difficile, de passer son chemin. je crois. j’entre à la suite de theo dans le bar. j’essaye de lui attraper la main, mais il me laisse à peine l’effleurer avant de l’éloigner de moi. ça me fait du mal à chaque fois qu’il le fait. et il le fait sans cesse. ça compresse le coeur. et ça me donne du mal pour respirer. les poumons comprimés et tout ce qui va avec. j’aime pas trop être amoureuse, parfois. parfois c’est trop douloureux.
il m’emmène face à un bar, me montre le siège sur lequel je vais devoir rester assise toute la soirée, à faire des clins d’oeil aux messieurs assis aux tables de jeux. theo a pas l’air content. je le suis, contente. je pense qu’il est jaloux. j’essaye de lui toucher la joue, lui caresser et le rassurer. mais dés que j’approche ma main il se recule. ma main touche du vide, et retombe mollement à mes côtés. j’aime pas quand il fait ça. ça me donne envie de pleurer. je le regarde aller vers les tables, mettre des choses en places. et je vois qu’il est pas le seul à faire ça. y’a une fille aussi, brune. jolie. et theo la regarde, beaucoup. souvent. j’aime pas ça. je suis jalouse. possessive. surtout que maintenant, il m’a prouvé qu’il m’aimait, j’aime pas qu’il regarde d’autres filles. surtout si elles sont jolies. elle ressemble pas aux personnes qui travaillent ici. peut-être qu’elle travaille pas ici. peut-être que c’est une cliente, un peu en avance. qu’a proposé d’aider pour qu’on la laisse rentrer. peut-être que c’est une cliente qui pense que theo est à vendre. j’aime pas ça. theo est pas à vendre. c’est moi qui le suit. je laisse mon tabouret en plan alors que je m’approche d’elle rapidement. et alors que je suis à quelques centimètres, theo me retient par le poignet. j’ai le sourire aguicheur et la main baladeuse. je me débat pas, j’ai attendu qu’il me retouche pendant trop longtemps pour mettre fin au contact. mais ma main libre, je l’avance vers le cheveux de la brune. elle est jolie. et elle a les cheveux doux. j’aimerai les tirer, moi, ses cheveux. pour qu’elle devienne chauve. “Azalea, je te présente Lava, elle vient faire de la… pub, pour notre service prostitution.” je me retourne vers theo, mon sourire s’est éteint. pourquoi il la connait ? pourquoi il lui parle comme s’ils étaient amis ? je connais les amies de theo. et cette fille n’est pas l'une d'elles. “Lava, c’est Azalea. Elle travaille au bar ici. Tu l’as jamais rencontré encore.” non, je l’ai jamais rencontré. j’aurai préféré que ça reste comme ça. theo me lâche, finalement, continue à préparer des tables. et moi, je m’approche de cette azalea. c’est moche comme prénom. ça sonne faux. je sens theo me regarder du coin de l’œil. non. il me regarde pas. il me surveille, je le sens bien. et j’aime pas être surveiller, je déteste ça. sauf quand c’est diana ou le king. les autres ont pas le droit de me surveiller. pas quand je travaille. je m’appuie sur la table qu’elle prépare et la regarde derrière mes longs cils. j’attends un peu qu’elle doive tourner pour la mise en place et qu’elle se retrouve de mon côté. et je passe mes bras autour de son cou, sur ses épaules. je me met sur la pointe des pieds et plonge mon regard dans le sien. et je le sais, que personne peut résister à mon regard. j’entends theo souffler derrière, il a l’air désespéré. j’aime pas ça. “Lava, je t’ai dit qu’elle travaillait ici. C’est pas une cliente.” je la lâche. parce que de toute façon je l’aime pas. il y a quelque chose chez elle que j’aime pas. elle a rien à faire ici. elle est pas à sa place. mais comme je suis pas censée juger les gens, je recule de quelques pas. et je retourne vers theo qui semble me faire une place sur ses genoux. j’aime bien ça. je pense qu’il veut s’assurer que je retourne pas flirter avec celle dont le prénom sonne faux. j’irai pas. si c’est pas une cliente, j’ai rien à lui dire.
je l’aime pas, de toute façon.

☾ ☾ ☾


--- nothing else matters
now you're not here, so where are you? i've been callin' you, i'm missin' you.
Revenir en haut Aller en bas
Azalea Kang
Date d'inscription : 29/07/2018
Messages : 309
Pseudo : margot / fivedaysofjuly
Avatar : im jin ah (nana)
multi : nina rhodes (ft. lily collins) + yohan pearson (ft. jung hoseok) + ashley martinozzi (ft. ariana grande) + tamsyn huggins (ft. zoey deutch)
Réputation : 9
Bloc-note : if i never knew you (azalea #1) Tumblr_o3mez7Dvws1se6q1jo2_r1_400
Voir le profil de l'utilisateur

if i never knew you (azalea #1) Empty
if i never knew you
if i never knew you (azalea #1) Tumblr_oyvfudQ2cl1qh3sm2o1_540Lila a juste eu le temps de prendre une douche entre son service au Lunar Dome et le début de sa soirée de travail au Deck. Comme d’habitude. Toute la journée, elle se balade avec son sac à dos, passant d’un de ses lieux de travail à un autre sans hésiter, sans regarder derrière elle. Tout est automatique, chez elle, maintenant. Ça fait des mois que les journées se répètent, qu’elle fait tous les jours - presque sans interruption - la même chose, qu’elle n’a même plus besoin de réfléchir. Elle prend des jours de repos, de temps en temps. Mais seulement parce qu’elle est obligée. Ça lui plaît pas, d’être désoeuvrée. Elle pense trop, quand elle n’a rien à faire. Même quand elle est libre, Lila se trouve des choses à faire, pour combler les vides. Et le temps passe, passe, passe, encore. Les clients se succèdent, certains ont des visages familiers, d’autres sont nouveaux. Bonjour, Merci, Au revoir. Encore et encore. Lila se pose même plus de questions - elle cherche pas à profiter du temps qu’elle lui reste. Elle attend la fin comme certains attendent la pluie.
C’est con, elle pourrait se jeter dans le vide pour accélérer les choses. Mais Lila veut pas faire ça. Elle tient suffisamment à la vie tout de même pour vivre en attendant. Elle ne réalise aucun rêve, n’efface aucun regret, ne corrige aucune erreur - elle ne peut pas, de toute manière : toutes les personnes à qui elle pourrait vouloir présenter des excuses sont quelque part d’autre dans le cosmos. Elle ne sait pas s’ils ont disparu, elle ne sait pas comment ils vont. Elle sait pas très bien ce qui la pousse à continuer à travailler alors qu’elle devrait profiter de la vie comme l’a suggéré son médecin. La lassitude, peut-être. L’incapacité à s’occuper d’elle-même.

Ce soir, elle est encore en pilote automatique. Elle n’a pas encore enfilé son uniforme, et a gardé son jean et son top à volants, qu’elle portait déjà au café médian pendant son service du matin. Elle aime pas l’uniforme du Deck. Elle a l’impression d’être un morceau de viande, elle a l’impression d’être une prostituée, elle aussi. C’est pas qu’elle est dégoûtée par tout ça… Juste… C’est pas elle, de faire ça. Elle sait séduire, quand elle le veut vraiment, quand elle veut quelque chose ou quand elle a un coup dans le nez. Mais se balader en body et en oreilles lapin, c’est pas franchement son kiff. Mais elle le fait parce qu’elle a une dette à rembourser.
C’est une main qui vient toucher ses cheveux qui la réveille de son programme, une petite main immaculée. Elle n’avait même pas vraiment remarqué qu’elle n’était plus vraiment toute seule - alors que les autres doivent être là depuis un moment. Quand elle lève les yeux, il y a une gamine devant elle. Lila fronce les sourcils. Elle ne doit même pas avoir vingt ans, à en juger par sa petite morphologie et sa peau parfaite. Ses cheveux blonds sont irréels, Lila est presque jalouse.
Pendant quelques secondes, elle est absorbée par le visage de l’inconnue. Sans trop savoir pourquoi. Elle ne l’a jamais vue dans les parages, pour sûr. Mais y’a un truc chez elle… Elle arrive pas à mettre le doigt dessus. Elles se sont peut-être déjà rencontrées, dans un bar ? Non, la fille est beaucoup trop jeune pour que Lila ait eu même l’idée de l’approcher ou de converser avec elle. Elle fronce les sourcils, frustrée par cette impression de déjà-vu. “Azalea, je te présente Lava, elle vient faire de la… pub, pour notre service prostitution.” Lila hausse les sourcils quand Theo lui dit ça, ne tourne même pas les yeux vers le jeune homme, trop happée par le physique de la blonde. “Lava, c’est Azalea. Elle travaille au bar ici. Tu l’as jamais rencontré encore.” Elle aime pas trop le ton qu’il a avec elle, comme si elle était une petite marionnette qu’il contrôlait - qu’il avait le contrôle sur sa vie. Pourquoi a-t-il besoin de préciser qu’elles ne se sont jamais rencontrés ? Lila pense alors que peut-être, c’est parce que la gamine a beaucoup de clients et qu’elle a donc du mal à se souvenir de tous. L’idée même lui donne un peu la nausée. Elle est toujours relativement mal à l’aise avec la prostitution, malgré ses longs mois passés ici. Salut. finit-elle par dire simplement, avant de continuer son ouvrage, gardant tout de même un oeil sur la fille, qui s’est installée à la table et la regarde travailler. C’est bizarre. Lila aime pas être observée comme ça - même si elle devrait avoir l’habitude, depuis le temps. La gamine la met mal à l’aise. Lila est rarement mal à l’aise, pourtant.
Quand elle se rapproche d’elle pour finir de mettre en place la table, la blonde lui passe ses bras autour du cou, ce qui paralyse immédiatement la brune. Son regard est perçant, Lila sait pas si la gamine essaie de la charmer ou de lire en elle, mais dans les deux cas, elle aime pas ça - et elle garde un visage impassible. Y’a un truc magnétique chez cette nana quand même, un truc familier aussi, mais Lila n’arrive toujours pas à mettre le doigt sur ce que c’est. Y’a Théo qui souffle, derrière. “Lava, je t’ai dit qu’elle travaillait ici. C’est pas une cliente.” Lila a du mal à comprendre ce qui vient de se passer, mais la blonde la lâche soudainement, semblant presque ravie, d’un coup, alors qu’elle avait sorti tout son attirail quelques secondes plus tôt. What the fuck. Lava retourne vers le jeune homme comme une fille docile et disciplinée, et ça énerve un peu Lila. Au bout de quelques minutes, elle demande, un peu excédée : Vous comptez aider ou vous êtes venus pour regarder les autres travailler? C’est pas méchant. Y’a juste beaucoup de boulot, et ils ont besoin de tous les bras possible avant l’arrivée des clients. Et du coup en quoi ça consiste, la pub? Tu vas danser? Tu vas rester assise dans un coin? Tu vas aller voir des clients? demande-t-elle directement à Lava, curieuse, un peu, mais en faisant surtout exprès de s’adresser à elle au lieu de poser les questions à Théo. La gamine a pas prononcé un mot depuis le début. Est-ce qu’elle est muette?

☾ ☾ ☾


can you fix a heart?
Revenir en haut Aller en bas
Lava Kang
Date d'inscription : 28/07/2018
Messages : 236
Pseudo : bermudes.
Avatar : momo.
multi : nephtys (n. scott) -- brian (a. hyoseop) -- nikita (d. henney) -- jelly (hani) -- joshua (dohwan) -- aoibheann (p. sora) -- nimh (a. seyfried) -- diana (d. padukone) -- baby blue (bbh) -- zoe kaplan (one)
Réputation : 5
Bloc-note : azaleajad
Voir le profil de l'utilisateur

if i never knew you (azalea #1) Empty
if i never knew you

j’aime bien être sur les genoux de theo. je m’y sens à ma place. puis il refuse de me toucher depuis la dernière fois. alors qu’il accepte là, j’aime bien. peut-être qu’il veut s’assurer que cette fille comprenne qu’il est pas libre. j’aimerai bien que ce soit ça. mais je le connais assez bien pour savoir que c’est pas ça. il veut s’assurer que j’aille plus l’embêter en fait. j’aime pas trop ça. j’hésite pas avant de m’approche de son épaule pour y déposer ma tête. je sais qu’il apprécie pas trop quand je me comporte comme ça et qu’il y a des gens aux alentours. aujourd’hui, j’ai pas trop envie de l’écouter et d’obéir. puis, c’est pas comme si c’était une demande de diana ou d’ajay. theo, même si je veux pas souvent, je peux lui désobéir. je me sens assez forte pour le confronter sur certains points. puis parfois j’ai envie de répondre, juste pour voir son visage quand il lève les yeux au ciel. je l’exaspère dans ces moments là. mais c’est qu’il tient à moi. je me rattrape souvent assez rapidement de toute façon. là c’est différent. je veux pas le blesser. je veux pas l’énerver. je veux juste profiter de ses genoux qu’il me laisse, de son parfum qui sent si bon. j’ai l’impression d’être à la maison quand je sens son parfum. et aujourd’hui, c’est la première fois depuis qu’on a fait l’amour qu’il me laisse l’approcher autant. c’est une réaction que je considère normale, que d’en profiter. et j’aimerai que ce moment dure toujours. les mains de theo se font sentir doucement contre mon dos, et j’aime quand il me prend dans ses bras. j’ai l’impression qu’il m’accepte. mais la fille vient tout gâcher. avec ses beaux cheveux et sa belle tête. et elle m’énerve. elle nous demande si on compte aider. mais j’ai aucune envie de l’aider moi. je suis pas là pour ça. puis je sais bien que même si je faisais quelque chose, theo repasserait derrière parce que j’aurais mal fait. je fais toujours les choses mal. sauf celles que je sais bien faire. je sais mal lire, mal écrire, mal mettre la table, mal parler, mal me comporter en public. je sais bien m’allonger sur un lit, sourire, être gentille, être belle. c’est plus facile. elle se remet à parler. demande en quoi ça concerne la pub. j’hausse juste les épaules. theo répond. il sait que je vais pas lui parler. j’ai pas envie. je l’aime pas. “elle va juste rester assise au bar avec son tatouage visible”. il prend mes cheveux et les lève. et je rougis. j’aime bien, quand ses doigts passent près de ma peau. surtout à côté de mon cou. “elle est là pour leur faire envie. elle doit accepter aucun client aujourd’hui.” j’hoche la tête, malgré moi. oui, c’est ce qu’on m’a dit de faire. et j’ai envie que tout le monde soit fier de moi, ce soir. je vais faire juste ça, ce qu’on m’a demandé. je me colle un peu plus à lui, mais theo se lève finalement. il me porte le temps de se dégager, et me repose sur la chaise où il était assis. où on était assis. je veux pas qu’il s’en aille. surtout si c’est pour aller l’aider, elle. je referme mes doigts sur son poignet, et j’essaye de mettre tout mon besoin de l’avoir à mes côtés dans mon regard. il sourit même pas quand il dégage avec douceur son bras. j’aime pas cette fille. je la déteste. “je vais dans la réserve, chercher l’alcool.” il lui dit. à elle. il me regarde, hausse un sourcil. et je sais ce qu’il va me dire. il fait toujours cette tête avant. “soit sage.” et je lève les yeux au ciel, comme toujours. je croise les bras sur ma poitrine, et le regarde disparaître par la porte de derrière. la porte se ferme, et je me tourne vers la fille brune. “je vais pas t’aider. je suis pas là pour ça.” je lui dirais pas que je sais pas vraiment comment faire pour l’aider. je suis pas moins bien qu’elle, après tout. j’ai aucune raison de lui dire. alors je pose ma tête sur la table, et je fixe la porte vers laquelle est sortie theo. j’attends qu’il revienne. je veux qu’il revienne, maintenant.

☾ ☾ ☾


--- nothing else matters
now you're not here, so where are you? i've been callin' you, i'm missin' you.
Revenir en haut Aller en bas
Azalea Kang
Date d'inscription : 29/07/2018
Messages : 309
Pseudo : margot / fivedaysofjuly
Avatar : im jin ah (nana)
multi : nina rhodes (ft. lily collins) + yohan pearson (ft. jung hoseok) + ashley martinozzi (ft. ariana grande) + tamsyn huggins (ft. zoey deutch)
Réputation : 9
Bloc-note : if i never knew you (azalea #1) Tumblr_o3mez7Dvws1se6q1jo2_r1_400
Voir le profil de l'utilisateur

if i never knew you (azalea #1) Empty
if i never knew you
if i never knew you (azalea #1) Tumblr_oyvfudQ2cl1qh3sm2o1_540Bien sûr, que le prénom la fait tiquer. Surtout quand elle voit le visage de la blonde, qui avec ses traits asiatiques pourrait tout à fait correspondre à ce à quoi sa soeur ressemblerait aujourd’hui. Mais dés que Théo a prononcé le nom pour la première fois, elle a préféré pas trop se concentrer dessus. C’est un prénom un peu spécial, mais elle n’est pas assez folle pour croire qu’il est unique. Surtout chez les prostituées, qui empruntent souvent des surnoms tirés de livres, d’objets célestes ou de fleurs. C’est presque même surprenant qu’elle ne rencontre une Lava que maintenant, vu le nombre de jolies fleurs qu’elle a vu défiler depuis le début de ses missions pour les Nulls. Non, vraiment, ça ne lui fait pas grand-chose. C’est comme ça, faut qu’elle s’habitue à entendre ce prénom dans un autre cadre que celui de sa famille - peut-être que c’est pas plus mal d’ailleurs : ça le désacralise.
Elle attend la réponse de la petite blonde, en continuant d’installer les couverts, mais elle ne vient pas aussi rapidement que prévu, et quand elle arrive enfin, la voix est bien trop grave pour lui appartenir : “elle va juste rester assise au bar avec son tatouage visible” Azalea fronce les sourcils. Il était obligé de répondre à sa place, encore ? “elle est là pour leur faire envie. elle doit accepter aucun client aujourd’hui.” Elle se contente d’acquiescer, de faire signe qu’elle a compris. Bien. Elle préfère ça : elle déteste quand les filles se trémoussent contre les clients et repartent avec eux. Elle déteste encore plus quand les clients la prennent pour une de ces filles. En tous cas, elle se réjouit de pas avoir à regarder cette gamine se faire embarquer par de vieux dégueulasses. Ça va la saouler de la voir dans un coin à essayer de faire du charme, mais si c’est l’option la plus soft, elle l’acceptera sans mal. Azalea continue à installer les serviettes, les verres, et ne relève la tête que quand la voix de Théo brise une nouvelle fois le silence : “je vais dans la réserve, chercher l’alcool. soit sage.” Lila ne relève pas les yeux, mais elle ne peut s’empêcher de s’arrêter dans son ouvrage pour hausser les sourcils, choquée. Il lui parle comme à une enfant. Ça lui rappelle les vieilles relations malsaines où les meufs appellent leur mec plus vieux daddy. Ça lui plait pas. Pas du tout. Mais faut pas qu’elle s’en mêle : c’est pas ses affaires, et puis elle est encore relativement nouvelle ici, et elle a pas intérêt à créer de problèmes : son identité altéanne et sa possibilité de résider ici relativement confortablement en dépend. “je vais pas t’aider. je suis pas là pour ça.” Azalea se redresse, encore un peu plus blasée. Très bien, princesse Lava. Elle a fait une petite inflexion - presque moqueuse - sur le princesse sans la moindre honte, et lâche un petit rire - même s’il n’est pas franchement amusé, au fond, ce rire. Je te laisse attendre ton prince charmant comme une demoiselle en détresse. continue-t-elle d’une voix lasse, pleine de soupirs.
Elle continue à s’affairer, puis au bout de quelques minutes dans le silence, elle demande quand même, parce qu’elle est curieuse : T’as quel âge? Elle cherche pas à faire la conversation plus que ça : ça la dérange pas, le silence. Elle déteste le small talk quand c’est avec quelqu’un d’autre que Remi. Mais la fille a l’air d’avoir quinze ans, et ça lui parait fou qu’elle soit déjà là. Enfin bon, elle devrait plus être surprise, après ces huit mois ici. Les Sharks lui manquent, parfois. Certes, il y avait des danseuses, comme Jad. Mais ce n’était pas aussi malsain. C’est ta nounou, Théo, ou bien? Encore une fois, elle veut pas dire ça méchamment, mais malheureusement, tout sort comme une critique dans sa bouche.

☾ ☾ ☾


can you fix a heart?
Revenir en haut Aller en bas
Lava Kang
Date d'inscription : 28/07/2018
Messages : 236
Pseudo : bermudes.
Avatar : momo.
multi : nephtys (n. scott) -- brian (a. hyoseop) -- nikita (d. henney) -- jelly (hani) -- joshua (dohwan) -- aoibheann (p. sora) -- nimh (a. seyfried) -- diana (d. padukone) -- baby blue (bbh) -- zoe kaplan (one)
Réputation : 5
Bloc-note : azaleajad
Voir le profil de l'utilisateur

if i never knew you (azalea #1) Empty
if i never knew you

mon idée est pas de la faire penser qu’elle est moins bien que moi. c’est pas mon but premier. mais si elle le pense, c’est pas plus mal. je suis pas méchante. j’aime juste pas qu’on parle à theo. ni qu’il réponde, comme ça. il agit comme s’il la connaissait bien. et j’aime pas ça. je sais qu’il connaît beaucoup de monde. je sais que son métier fait qu’il connaît beaucoup de gens. des gens que je connais pas. je sais aussi que ça devrait pas me déranger. parce que theo m’aime moi, ça aussi je le sais. mais c’est difficile à respecter, tout ça. surtout quand la personne qu’il connaît est jolie. elle est moins jolie que moi, c’est sûr. je me sens menacée, quand même. y’a un truc, chez cette fille, que j’aime pas. et je pense que c’est pas que lié à theo. j’ai pas envie de réfléchir pour trouver ce que c’est. j’ai autre chose à faire. enfin. non. j’ai rien à faire. juste à attendre que le temps passe. et ce soir, je pourrai donner envie à des gens de chercher les services de filles des nulls. diana m’a dit de faire ça, ce soir. elle m’a dit de faire attention à ce que j’accepte aucun client. elle pense que parfois, j’accepte des clients sans m’en rendre compte. je pense pas, moi. mais j’écoute ce qu’elle me dit, toujours. parce qu’elle a souvent raison. presque toujours. j’aimerai bien avoir tout le temps raison, comme elle. on doit se sentir bien quand on a tout le temps raison. et quand on a pas à écouter les autres. le seul que je veux écouter, c’est theo. et theo, il a souvent raison, aussi. ajay et diana et nova, j’aime bien les écouter. mais je préfère quand ils font pas de reproches. alors qu’ils en font souvent, des reproches. du coup, j’aime pas trop ça, les écouter. j’ai pas envie qu’elle pense que je suis mieux qu’elle. puis je pense pas être mieux qu’elle, non plus. mais elle semble pas avoir envie d’être là. alors que moi je suis heureuse d’être là. et nova m’a dit que quelqu’un d’heureux est toujours mieux que quelqu’un de triste. elle a pas l’air triste je crois. mais elle est pas heureuse, c’est sûr. puis au final, je m’en fou. theo est parti, et je veux qu’il revienne. comme ça, une fois qu’il sera revenu, il pourra rester avec moi jusqu’à l’ouverture. et la fille pourra voir qu’on est heureux ensemble. et qu’elle peut pas se mettre entre nous. je suis pas sûre qu’elle le veuille. mais c’est une précaution. theo peut être heureux qu’avec moi, je le sais. il me l’a dit. mais il le dit pas aux autres. j’aimerai parfois qu’il le dise aux autres aussi. comme ça je serai pas la seule à le savoir. je trouve pas ça injuste, mais presque. parce que tout le monde sait, que moi je serai heureuse qu’avec lui. mais personne sait que c’est aussi vrai pour lui. parfois ça me fait de la peine. mais j’ai jamais pleuré pour ça. ça fait longtemps que j’ai pas vraiment pleuré pour quelque chose. et je sais plus pourquoi c’était la dernière fois. probablement quelque chose de pas très grave je pense. la fille répond finalement. et elle m’appelle princesse lava. sa voix est pas sincère. je m’en fou. je pense qu’elle se moque. mais c’est pas grave. la moquerie vient de la jalousie, c’est nova qui l’a dit. je crois qu’elle a raison. pas tout le temps. mais si cette fille est intéressée par theo elle est jalouse de moi. c’est pour ça qu’elle se moque. c’est ridicule de sa part. je m’en fou, de toute façon. elle continue de parler et je l’écoute pas. je l’entend, juste. et ses mots me plaisent, cette fois. parce qu’elle parle de princes charmants. et j’ai lu sur eux, dans un livre que m’a prêté ajay. c’est des hommes qui ont des princesses et qui les aime. theo m’aime. c’est positif alors. c’est une bonne chose. des minutes passent, et theo me manque. j’aimerai qu’il revienne maintenant. la fille se remet à parler, et je l’entend à peine. mes yeux rivés sur la porte où est sorti theo. je me retourne pas vers elle, je continue à fixer la porte. “j’ai 19 ans.” on m’a dit que répondre à une question, c’est poli. alors j’ai répondu. mais je comprend pas ce que ça lui fait, de savoir mon âge. pourquoi ça l’intéresse, de savoir mon âge. je m’en fou. une autre question. je soulève la tête, cette fois ci. et la regarde. elle parle de theo. elle veut des informations sur theo. “c’est pas ma nounou, non. c’est l’homme de ma vie.” on m’a dit que dire ‘amoureux’, c’est enfantin. et j’ai pas envie de paraître diminuée face à elle. j’ai entendu parlé nova de son amoureux. et elle le présente comme l’homme de sa vie. je peux le faire aussi. parce que j’aime plus theo que nova aime son amoureux, ça c’est sûr. “pourquoi ça t’intéresse d’abord ?” je veux pas qu’elle soit intéressée par theo. et je veux que theo revienne. je veux pas rester seule avec elle, dans cette grande salle. je l’aime pas.

☾ ☾ ☾


--- nothing else matters
now you're not here, so where are you? i've been callin' you, i'm missin' you.
Revenir en haut Aller en bas
Azalea Kang
Date d'inscription : 29/07/2018
Messages : 309
Pseudo : margot / fivedaysofjuly
Avatar : im jin ah (nana)
multi : nina rhodes (ft. lily collins) + yohan pearson (ft. jung hoseok) + ashley martinozzi (ft. ariana grande) + tamsyn huggins (ft. zoey deutch)
Réputation : 9
Bloc-note : if i never knew you (azalea #1) Tumblr_o3mez7Dvws1se6q1jo2_r1_400
Voir le profil de l'utilisateur

if i never knew you (azalea #1) Empty
if i never knew you
if i never knew you (azalea #1) Tumblr_oyvfudQ2cl1qh3sm2o1_540“j’ai 19 ans.” Bon, c’est moins pire que ce qu’elle attendait. La gamine est au moins majeure. Azalea veut pas trop savoir depuis combien de temps elle est dans le business - elle a l’air d’être habituée à l’endroit, à l’atmosphère… C’est pas forcément bon signe. Elle essaie de ne pas trop y réfléchir. Et puis merde, encore une fois, c’est pas ses oignons. Elle est là pour payer sa dette, pas pour s’insurger ou se poser des questions. Bientôt (elle l’espère), les nulls lui diront qu’elle s’est acquittée de sa dette, et elle pourra quitter cet endroit. C’est pas tellement l’endroit qui lui déplaît : elle aime bien les cercles de jeux... mais c’est les filles. C’est les filles qui la dérangent. Elle a hâte de ne plus avoir à les voir tous les jours et à se sentir mal à l’aise dés qu’une d’elle ne semble pas trop en âge d’avoir fait le choix d’être là.
19 ans. Elle était une vraie gamine, elle aussi, à 19 ans. Toujours à s’engueuler avec sa soeur, à éviter les appels de ses parents. Toujours de sortie avec ses amis de l’université, toujours à s’engueuler pour rien avec Cliff. C’était une époque étrange, qui ne lui a pas laissé que de bons souvenirs, mais elle avait la liberté, au moins. Elle est pas sûre que la gamine blonde ait autant de liberté. Est-ce qu’elle paie une dette, comme elle ? C’est l’une des options. Mais c’est une option qui lui plaît pas, pas du tout. Quand les nulls lui ont demandé de payer une dette, Azalea a été claire sur le fait qu’elle ne voulait pas donner son corps, et ils l’ont respecté. Elle se contente de montrer son corps un peu, dans un uniforme, mais c’est tout. Est-ce que cette nana-là a eu le choix aussi ? Elle est tellement jolie, il se pourrait qu’ils ne lui aient pas laissé le choix. Mais 19 ans, bordel. À 19 ans, on est censé s’amuser, être innocent… Pas donner son corps et suivre un mec plus vieux à la trace comme un enfant.
19 ans. Ce serait l’âge de sa petite soeur.
Azalea ressent de plus en plus d’inconfort face à toutes ces similitudes.
On dirait que le destin essaie de lui faire une petite farce. Pourtant, on est loin d’Halloween ou du 1er avril. “c’est pas ma nounou, non. c’est l’homme de ma vie.” Aza hausse les sourcils. Ah ouais, quand même. La jeune femme - Azalea a encore du mal à l’appeler Lava, même dans sa tête - n’a pas une lueur d’hésitation dans son regard. Ce n’est même pas une plaisanterie. Elle le considère vraiment comme l’homme de sa vie. Quelle naïveté. Il faut le dire, la brune est surprise de trouver autant d’innocence chez une jeune prostituée de 19 ans. Elle commence vraiment à se demander d’où elle sort, celle-là. Azalea ne peut pas dire qu’elle connaît bien Théo, mais le peu qu’elle a vu de lui ne lui laisse clairement pas penser qu’il soit le genre de mec à aimer une seule personne, ou à être fidèle. Elle aimerait se tromper, hein. Mais ça la surprendrait. Peut-être qu’il joue juste un jeu avec elle ? Il avait l’air tendre avec elle, mais pas transi comme elle. Vraiment, cette relation ne semble pas saine du tout.
Mais c’est pas ses affaires. “pourquoi ça t’intéresse d’abord ?” La blonde n’a pas l’air particulièrement contente qu’on lui pose trop de questions. Je sais pas, il te parle comme si t’étais un enfant. Et il donne des ordres. C’est pas super cool comme comportement, pour un petit copain. Elle peut bien parler. Comme si elle savait ce que c’était, être un partenaire idéal. Elle a été la pire des connasses avec Cliff pendant tout le temps de leur relation, à l’époque. Elle ferait mieux de fermer sa gueule. Je juge pas, hein. C’est juste que c’est pas souvent que je vois ça. Elle tente de se rattraper un peu, se rappelant qu’elle ne doit se mettre personne à dos. Cette gamine a sûrement plus de valeur aux yeux des nulls qu’elle, alors elle ferait bien de ne pas trop jouer avec le feu : si les nulls doivent virer l’une des deux, ce sera forcément elle, parce qu’une serveuse ne vaut pas une prostituée. Hors de question qu’elle se mette la blonde à dos.
Il faut qu’elle tente une nouvelle approche, plus avenante. Même si ça lui plaît moyen. Pour ça, elle choisit de poser une question qui lui trotte dans la tête, parce qu’autant faire d’une pierre deux coups. C’est ton vrai prénom, Lava ? Ça vient d’où ? Elle l’a probablement lu quelque part - ou ses parents l’ont fait. Où sont-ils, d’ailleurs, ses parents ? Qui laisse une gamine devenir prostituée ? Ça la fait grincer des dents.

☾ ☾ ☾


can you fix a heart?
Revenir en haut Aller en bas
Lava Kang
Date d'inscription : 28/07/2018
Messages : 236
Pseudo : bermudes.
Avatar : momo.
multi : nephtys (n. scott) -- brian (a. hyoseop) -- nikita (d. henney) -- jelly (hani) -- joshua (dohwan) -- aoibheann (p. sora) -- nimh (a. seyfried) -- diana (d. padukone) -- baby blue (bbh) -- zoe kaplan (one)
Réputation : 5
Bloc-note : azaleajad
Voir le profil de l'utilisateur

if i never knew you (azalea #1) Empty
if i never knew you

je suis jalouse et possessive. theo dit que c’est pas une bonne chose, que c’est considéré comme un défaut. je suis pas d’accord. pourquoi ça devrait être un défaut ? c’est une preuve d’amour, d’abord. et avant tout. c’est parce que je l’aime tant que j’aime pas voir les autres filles l’approcher. parce que theo n’est que theo quand il est avec moi. et c’est tout. diana dit que c’est parce que je me sens menacée que je suis jalouse comme ça. je sais pas trop. peut-être qu’elle a un peu raison. et en même temps, ce serait normal, que je me sente menacée. theo est entourée de prostituées toute la journée, et de belles filles. je sais qu’il m’aime moi, et ça me rassure un peu, la nuit qu’on a passé ensemble. puis maintenant, c’est mon soulmate, et ça me rassure encore un peu plus. mais même. quand il sourit aux autres filles, j’aime pas. j’aimerai qu’il ne sourit qu’à moi. ou aux personnes à qui il sourit pour le travail. il est obligé de leur sourire, à eux. je comprends, ça. comme moi je suis obligée de sourire aux clients, aussi. pour le travail. je me demande si theo est jaloux, aussi, si il est possessif, aussi. je me demande si lui aussi, il aime pas ça, quand je souris à un autre homme que lui. j’aimerais bien que ce soit le cas. parce que même si c’est pas agréable à ressentir, la jalousie, et que je veux pas qu’il souffre, vraiment. bah ce serait une preuve qu’il tient à moi. comme moi je lui prouve à chaque fois que je suis jalouse d’une fille. de cette fille, par exemple. je sais pas pourquoi je la supporte si peu. après tout, y’a des tas de filles que j’aime pas, parce que theo leur sourit, mais elle c’est encore différent. elle, c’est pire. c’est vraiment, comme venant de l’intérieur de moi. tout mon être me dit de pas l’aimer. alors je l’aime pas. comme si la simple vue d’elle me donnait envie de vomir. c’est pas totalement vrai, en même temps. parce que ça m’intrigue. et que je peux pas m’empêcher de la regarder. comme si j’allais découvrir un truc en la regardant. mais je sais pas quoi. après tout, je suis dans une phase d’apprentissage des choses, pas de découvertes. lorsque la fille répond, j’écoute ses paroles avec attention, même si fais genre que non. genre que ça m’intéresse pas. alors que ça m’intéresse de savoir pourquoi ça l’intéresse, la fille. mais j’aime pas sa réponse. parce qu’elle juge. et j’aime pas les gens qui jugent. surtout moi. et en particulier ma relation avec theo. les gens ont aucun droits de la juger, ma relation avec theo. il me parle comme à un enfant parce qu’il sait comment me parler pour que je comprenne ce qu’il dit. il me donne des ordres parce qu’il sait qu’il est le seul que j’écoute vraiment. et elle devrait se sentir heureuse qu’il me donne des ordres, parce que je lui aurais probablement sauté dessus s’il m’avait pas dit de pas le faire. et j’entends, pour la frapper. pas comme une potentielle cliente. puis, elle a pas le droit de juger par quelques minutes. elle a aucune idée de ce que c’est, notre relation. elle sait pas que c’est theo qui m’a sauvé des fujino. elle sait pas que j’ai rencontré ma famille, les nulls, grâce à lui. elle sait pas qu’il est mon héros. elle sait rien du tout. elle a pas le droit de juger. mais je dis rien, je la regarde juste, le regard mauvais, et noir. et froid. lorsqu’elle ajoute qu’elle juge pas, je ris un peu. un rire mauvais. un rire jaune. un rire sarcastique. bien sûr que si, elle juge. elle peut pas se dérober aux conneries qu’elle dit. qu’elle essaye, ça servira à rien. moi, je sais ce qu’elle pense, elle me l’a dit. et j’aime pas. mais après tout, je l’aimais pas, depuis le départ. alors ça change pas grand chose. diana voudrait probablement que je m’entende bien avec elle, ceci dit. ajay peut-être, aussi. et finalement, peut-être que pour comprendre leur relation avec theo, et m’assurer qu’elle est juste rien, je devrais faire semblant de bien m’entendre avec elle. lorsqu’elle se remet à parler, je décide de lui répondre comme si je l’aimais bien. je réfléchis à sa question, un moment, parce que c’est pas une question qu’on me pose souvent. on me demande d’où je viens, mais on me pose jamais de questions sur mon prénom. “oui, c’est mon vrai prénom. je sais pas d’où ça vient. la famille avec qui j’ai vécu m’ont depuis que je suis toute jeune, je devais avoir hm, un an ? ou un peu plus je crois. donc je pense que ça me vient d’encore avant. sauf que je sais pas d’où. personne a jamais su me dire. et certainement pas les gens qui m’ont élevé.” j’hausse les épaules. j’ai pas de problèmes à me confier sur mon passé. après tout, personne peut s’en servir contre moi. vu que je le connais pas. et qu’il s’y est pas passé des trucs de ouf, non plus. je regarde la brune, je souris pas. j’ai les yeux tristes. un peu, je pense. parce que après tout, même si mon passé est pas quelque chose dont on peut se servir, il reste pas le meilleur passé du monde, j’en suis consciente. et parfois, y penser, ça me donne envie de pleurer.

☾ ☾ ☾


--- nothing else matters
now you're not here, so where are you? i've been callin' you, i'm missin' you.
Revenir en haut Aller en bas
Azalea Kang
Date d'inscription : 29/07/2018
Messages : 309
Pseudo : margot / fivedaysofjuly
Avatar : im jin ah (nana)
multi : nina rhodes (ft. lily collins) + yohan pearson (ft. jung hoseok) + ashley martinozzi (ft. ariana grande) + tamsyn huggins (ft. zoey deutch)
Réputation : 9
Bloc-note : if i never knew you (azalea #1) Tumblr_o3mez7Dvws1se6q1jo2_r1_400
Voir le profil de l'utilisateur

if i never knew you (azalea #1) Empty
if i never knew you
if i never knew you (azalea #1) Tumblr_oyvfudQ2cl1qh3sm2o1_540Étant donné qu’elle a fini de faire le tour des tables, Azalea prend place à l’une d’elles, ses yeux baissés sur sa montre. Elle n’a pas à se changer avant au moins une demi-heure. Si Lava n’avait pas été là, elle aurait probablement traîné sur son smartphone, mais puisqu’elle se sent obligée de faire la nounou pendant que Theo n’est pas là, elle soupire et écoute la jeune blonde, ses ongles vernis de noir pianotant sur le tissu rouge qui recouvre la table. “oui, c’est mon vrai prénom. je sais pas d’où ça vient.” Azalea acquiesce, les yeux balayant la pièce. “la famille avec qui j’ai vécu m’ont depuis que je suis toute jeune, je devais avoir hm, un an ?” La brune relève les yeux sur la gamine. “ou un peu plus je crois. donc je pense que ça me vient d’encore avant. sauf que je sais pas d’où. personne a jamais su me dire. et certainement pas les gens qui m’ont élevé.” Azalea est un peu déconcertée. Si elle résume bien ce qu’elle vient d’entendre, la gamine a grandi avec une famille qui n’était pas la sienne, et a atterri là-bas alors qu’elle avait à peu près un an. Ce ne sont pas eux qui lui ont donné son prénom, et elle a donc hérité de Lava avant de débarquer chez eux.
C’est assez troublant.
Azalea esquisse un petit sourire pour masquer les pensées qui traversent son esprit. Quand bien même la gamine a l’air un peu immature, elle a l’air observatrice, et Azalea n’a pas envie qu’elle lui pose de questions sur ses sourcils qui se froncent ou sur le fait que derrière ses yeux semblent défiler plein de questions. Mais bordel, elle a dû mal à ne pas laisser s’étaler ses doutes sur son visage. Surtout qu’elle commence à faire le compte. Elle a dit un peu plus tôt qu’elle avait dix-neuf ans. Et bien sûr, comme si le destin se jouait de la situation, c’est l’âge qu’aurait eu sa Lava aussi. Et puis… les traits asiatiques. Ça fait quand même beaucoup de choses. Beaucoup.
Elle observe Lava de manière un peu trop insistante. Cherche dans son visage des signes, des indices. Des ressemblances avec son jeune frère, qu’elle n’a pas vu depuis plus d’un an. Et franchement, il y en a. Le problème, c’est qu’Azalea ne sait pas si elle trouve des ressemblances parce qu’il y en a vraiment ou parce qu’elle a envie de les voir. Mais le nez, les sourcils, la forme des yeux et de la mâchoire.
Elle secoue la tête, comme pour chasser les pensées.
Mais inévitablement, son regard retrouve le visage de la jeune Lava. Sa gorge est un peu serrée. Tu sais où tu étais, avant d’être adoptée par eux ? demande-t-elle finalement, un peu abruptement. La question sera sûrement un peu bizarre. Peut-être qu’elle paraîtra déplacée, aussi. Après tout, ce n’est pas vraiment un bon code social, que de questionner quelqu’un sur le fait qu’ils soient adoptés dés la première rencontre. Elles n’ont échangé que quelques phrases, elle ne devrait pas être aussi curieuse, elle ne devrait pas être aussi pressante avec cette question. Mais elle ne peut pas s’en empêcher. Il faut qu’elle pose, qu’elle se rassure. Il faut absolument qu’elle trouve un truc qui va lui prouver que cette Lava-là n’est pas sa Lava. Parce que sinon, elle va y penser sans cesse. Ça va l’obséder, ça va la rendre malade. Une autre question lui apparaît évidente, alors elle la pose dans la foulée, sans même attendre que Lava réponde à la première. Tu as un deuxième prénom, Lava ? Encore une question qui paraîtra sûrement étrange à la petite blonde. Mais Azalea compte sur le fait que ses clients ont dû lui poser des questions encore plus étranges dans le passé. Avec un peu de chance, elle répondra sans trop lui tenir rigueur de sa curiosité. Si elle réagit mal, Azalea s’excusera, trouvera une raison qui excuse ses questions étranges. Encore une fois, il ne faut pas qu’elle se mette qui que ce soit à dos ici. Surtout pas l’une des filles. Mais là, tout de suite, son désir de se rassurer sur l’identité de la blonde dépasse son sens du devoir et de la bienséance.

☾ ☾ ☾


can you fix a heart?
Revenir en haut Aller en bas
Lava Kang
Date d'inscription : 28/07/2018
Messages : 236
Pseudo : bermudes.
Avatar : momo.
multi : nephtys (n. scott) -- brian (a. hyoseop) -- nikita (d. henney) -- jelly (hani) -- joshua (dohwan) -- aoibheann (p. sora) -- nimh (a. seyfried) -- diana (d. padukone) -- baby blue (bbh) -- zoe kaplan (one)
Réputation : 5
Bloc-note : azaleajad
Voir le profil de l'utilisateur

if i never knew you (azalea #1) Empty
if i never knew you

après tout, je sais pas d’où je viens. et même si ça m’a jamais réellement gêné per se, ça reste quelque chose dont j’aime pas trop parler. surtout quand j’entends les gens autour me parler d’altéa, de leur pouvoirs, de leur familles, et de toutes les choses par lesquelles ils sont passés pour maîtriser tout ça. même diana, même nova, même le king. pas theo. theo il est comme moi. theo il a pas de pouvoir, et il vient d’un monde différent, comme moi. il m’a dit qu’on venait du même monde. il m’a rien dit de plus. il m’a pas dit le nom du monde, par exemple. mais je sais que je viens pas d’ici. c’est évident. et ça me rend triste. j’aimerais ressembler un peu plus à diana, à nova, au king, même. j’aimerais ressembler un peu plus à ces personnes que je trouve formidable, que je respecte, vraiment beaucoup. même si nova m’énerve, je l’aime beaucoup. la fille devant moi, je sais pas, elle doit probablement être pareil, avoir un pouvoir elle aussi. elle doit ressembler plus à nova et à diana que moi, et ça, j’aime pas. comme lorsque je l’ai vu parler aussi naturellement à theo. j’aime pas ça. cette fille me dérange, d’une manière que je comprend pas. mais elle me dérange beaucoup. vraiment, vraiment, beaucoup. je l’aime pas. je l’ai décidé dès le moment où j’ai posé mes yeux sur elle. et ce qu’est surprenant, c’est que plus le temps passe, moins je l’aime. elle me fait me sentir de plus en plus bizarre. et je lui raconte mon passé, comme ça, parce qu’elle me pose des questions. et j’y répond. et j’aurais dû, maintenant que j’y pense, peut-être ajouter que c’est pas ses affaires. mais je l’ai pas fait, je sais pas pourquoi. je regrette, un peu. maintenant c’est trop tard. ce serait décalé, d’ajouter ça maintenant. vraiment décalé. et je suis déjà bien assez décalée naturellement pour que ce que je dise en rajoute une couche. c’est nova qui dit ça. que je suis décalée. en général, diana lui demande de se taire, après. ça me dérange pas. je suppose que c’est la vérité. et la fille finit par me regarder, et ses yeux sont étranges. ils ont l’air plus bizarres que tout à l’heure. comme si elle se posait mille et une questions. comme si sa vie venait de défiler devant elle. j’aime bien. j’ai l’impression qu’elle est moins forte, moins supérieure. pas qu’elle l’ait été, plus tôt. mais juste, là, je suis sûre de pouvoir avoir le dessus si jamais. si jamais on devait finir par rivaliser, d’une manière ou d’une autre. je sais pas. et elle rouvre la bouche, et pose une question, encore. j’hausse les épaules. plutôt que de répondre par la négative. non, je sais pas d’où je viens, je sais pas le nom. je sais juste que c’est pas altéa. mais ça, elle a pas besoin de le savoir. d’ailleurs, faut qu’elle arrête de me poser des questions. parce que, tout ça, elle a pas besoin de le savoir. je regarde la porte, par laquelle est sorti theo. je veux qu’il revienne. je veux le voir, maintenant, je veux qu’il me prenne dans ses bras. je veux pas rester une seconde de plus seule avec cette fille bizarre. qui me fait me sentir étrange. lorsqu’elle me demande si j’ai un deuxième prénom, je trouve ça étrange, mais je le dis pas. et je répond, juste. “oui. anemone. lavande anemone kang. mais tout le monde m’a toujours appelé lava.” et peut-être que c’est pas que ça m’a surprise, que j’ai répondu au tac au tac. mais cette fois, je vais pas me laisser faire, et pas laisser le temps assez filer. “mais en quoi c’est tes affaires, hein ?” et je fais la moue, renfrognée, les bras croisés sur la poitrine. et je regarde la porte, et je vois theo revenir. je souris, me lève, cours dans ses bras, et plaque mes lèvres sur les siennes, sans retenue. je l’aime. si, si fort. il est la seule personne à être vraiment importante aujourd’hui, dans ma vie. nova, diana, le king aussi, juste. juste, c’est pas pareil. lui au moins, il est comme moi.

☾ ☾ ☾


--- nothing else matters
now you're not here, so where are you? i've been callin' you, i'm missin' you.
Revenir en haut Aller en bas
Azalea Kang
Date d'inscription : 29/07/2018
Messages : 309
Pseudo : margot / fivedaysofjuly
Avatar : im jin ah (nana)
multi : nina rhodes (ft. lily collins) + yohan pearson (ft. jung hoseok) + ashley martinozzi (ft. ariana grande) + tamsyn huggins (ft. zoey deutch)
Réputation : 9
Bloc-note : if i never knew you (azalea #1) Tumblr_o3mez7Dvws1se6q1jo2_r1_400
Voir le profil de l'utilisateur

if i never knew you (azalea #1) Empty
if i never knew you

Son coeur s’est mis à battre un peu trop fort, un peu trop rapidement. Et les secondes semblent s’éterniser, alors qu’elle attend une réponse, ou au moins une réaction, de la blonde en face d’elle. Lila a l’impression que son univers a cessé de tourner, et elle sait très bien qu’un mot de plus suffira à le mettre sans dessus dessous, si Lava confirme des choses qui semblent pourtant impossibles. “oui. anemone. lavande anemone kang. mais tout le monde m’a toujours appelé lava.” Lila cligne des yeux. Une fois. Deux fois. Y’a comme un drôle de truc qui se répand dans ses veines et qui lui fait voir un peu flou.
Non. Elle a forcément rêvé. Elle n’a pas vraiment entendu ça.
Lava a dit ça avec tant… d’évidence, de désinvolture. Évidemment. Ça n’a rien de spécial, pour elle. Alors que pour Lila, c’est le nom qu’elle a vu des centaines de fois sur des papiers, sur des avis de recherche, qu’elle a entendu des milliers de fois de la bouche de ses parents. C’est le nom qu’on lui a sorti à chaque fois qu’elle disait comment elle s’appelait, sur Néphède oh, tu es l’une des soeurs de lavande kang… je suis désolé(e). Des remarques qu’elle ignorait ou qu’elle accueillait avec un regard un peu noir. Alors forcément, ça la cloue sur place d’entendre le nom prononcé à haute voix, aussi simplement. Ça la cloue sur place. “mais en quoi c’est tes affaires, hein ?” Lava croise les bras devant sa poitrine, fait une petite moue, et Lila aimerait dire quelque chose, elle aimerait vraiment dire quelque chose.
Mais soudain, elle n’arrive pas à ouvrir la bouche.
Elle est encore à moitié dans le déni.
Théo revient dans la pièce, et Lila suit la blonde des yeux tandis qu’elle court vers le grand brun et l’entoure de ses bras. Elle l’embrasse, aussi. Dans d’autres circonstances, Lila trouverait ça gênant. Elle baisserait les yeux. Mais maintenant qu’elle connaît son nom, elle n’arrive plus du tout à détacher les yeux de Lava. Ses yeux sont écarquillés, ses bras de chaque côté de son corps, et elle n’arrive pas à les bouger. Elle n’arrive pas à faire un pas. Elle est littéralement clouée sur place.
Pendant quelques secondes, elle reste là, à les regarder, et quand finalement son corps lui répond, elle balaie la pièce des yeux, comme pour s’ancrer de nouveau dans la réalité. Peut-être que c’est juste un rêve ? Peut-être que c’est juste un rêve dans lequel elle retrouve sa soeur, et qu’elle va se réveiller d’une minute à l’autre ? Il faut absolument qu’elle s’en sorte, de cette bulle étrange créée par son esprit. C’est forcément une hallucination.
Elle toussote un peu, tente de reprendre un peu de contenance, et finit par souffler un bon coup. je… Lava doit la trouver bizarre. Théo doit la trouver bizarre. Il faut qu’elle bouge de là. Maintenant. Qu’elle rassemble ses pensées, qu’elle mette tout ça à plat. Elle peut pas rester là, face à cette gamine qui pourrait être sa soeur. Qui est peut-être sa soeur. je suis désolée. je... je reviens. Et elle court presque jusqu’à la porte du Deck, est accueillie par l’air doux de l’extérieur qui envahit ses poumons -- et qui la fait tousser, inévitablement. Foutu monde. Elle respire. Tu as forcément rêvé. Elle se le répète comme un mantra, refusant la vérité, refusant l’évidence.

Elle reste dehors aussi longtemps que possible, et ne retourne dans le bar que quand elle est vraiment obligée, car une de ses collègues lui demande ce qu’elle est en train de faire dehors alors qu’il y a du boulot à l’intérieur. En s’engouffrant de nouveau dans l’établissement, elle n’ose pas regarder en l’air, garde ses yeux rivés sur le sol, et va se changer, carrément en retard.
Elle voit Lava plus d’une fois, ce soir-là.
Elle serre les dents à chaque fois qu’elle voit des mecs la reluquer.
Et à chaque fois que leur regards se croisent, y’a un frisson qui lui remonte le dos. Parce que cette gamine, c’est comme un fantôme qu’on vient de déterrer de son passé. Et quand bien même elle veut pas y croire… tous les éléments concordent.

☾ ☾ ☾


can you fix a heart?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

if i never knew you (azalea #1) Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
if i never knew you (azalea #1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTIGRAVITY :: THERE WAS EVENING AND THERE WAS MORNING :: ALTEA :: CENTRAL CITY :: ORIEL :: NORTH ORIEL :: THE DECK-
Sauter vers: