Partagez | 
 

 Kill our way to heaven - Grim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Date d'inscription : 26/08/2018
Messages : 173
Stellar ($) : 158
Pseudo : Dynamic/Pyro
Avatar : Tim Borrmann
multi : Brian Fedel
Réputation : 11
Bloc-note : Masters and Commanders :
+ + + + + Grim Mercury
+ + - - - Tempest Mercury
+ + + - - Chaos Mercury
+ - - - - Rabies Mercury

Gravitation :
+ + + - - Arlo Dandelion
+ + + + + Jad Ohlin
+ + - - - Cliff Wood
(à venir + + + + - Max Ross
+ + + + + Sinned Mugler)

Soulmate :
+ + + + - Navid Vane







Voir le profil de l'utilisateur


Il se réveilla avec un sale goût dans la bouche. Allez savoir si l’amertume ressentie était due au verre qu’il avait bu ou à l’idée qu’une fois de plus, Grim avait déjoué sa vigilance pour aller vadrouiller. Il était d’ailleurs partagé entre la surprise et l’agacement face à l’inventivité dont faisait constamment preuve son cadet, mais ce fut finalement le second qui l’emporta. Quelque peu désorienté par le sédatif qui agissait encore dans ses membres, Lance essaya de lutter contre les vertiges pour se redresser sur le canapé, repoussant la couverture que Grim avait gracieusement posé sur ses épaules. Non mais sans déconner, il espérait quoi avec ce geste ? Il l’avait drogué et s’était barré !
L’appartement était vide, évidemment. Sur la table basse trônait encore la bouteille qui avait servi au méfait. Quel gâchis. Il s’était pourtant méfié, avait fait quelques tests avant de porter le liquide à ses lèvres, mais Grim avait été plus minutieux… Il s'était probablement injecté le sérum avant de servir le sédatif à Lance. C’était incroyable à quel point il pouvait faire fonctionner sa matière grise de manière extraordinaire quand il s’agissait de faire chier son monde. Cependant, l'aîné ne pouvait s’en réjouir, car en voyant sur son téléphone que plus de 3h s’étaient écoulées depuis qu’il s’était endormi, un frisson de colère froide le traversa. Il ne se rendait pas compte. Ou alors il faisait exprès. En 3h, il pouvait s'en passer des choses... Lance ne savait pas si Grim était vraiment stupide au point d’ignorer que son statut d’hériter en faisait une cible pour bon nombres de personnes, ou s’il pensait que le fait d’en refuser le titre le mettait à l’abri (comme si les gangs rivaux étaient au courant de ça ?!?) … Lance pouvait bien se vanter de tout savoir de Grim, il y avait pourtant dès fois où il avait du mal à saisir sa logique. Après tout, le blond était son garde du corps, il n’était là que pour le protéger. A la mort de Soldier, le chien avait secrètement espéré que les ardeurs de son maître se calment, mais il faut croire que sa fougue ne lui permettait pas toujours d’user de ses neurones de la meilleure façon qui soit… Pourquoi fallait-il donc que Grim joue au caïd en s’éclipsant sans lui, en pleine nuit, sous prétexte de refouler l’autorité paternelle ?!? Surtout que comme d’habitude, ça allait lui retomber dessus à tous les coups !
Le garde se passa nerveusement la main dans les cheveux avant d’allumer son bracelet. Dieu soit loué, face à son impulsivité, on avait fini par implanter au plus jeune une puce électronique qui permettait à Lance de le suivre dans tous ses déplacements, et qui accessoirement leur laissait aussi l'occasion de se foutre la paix, de temps en temps. Grim n’était d’ailleurs pas si loin, à quelques rues seulement. Lance pouvait voir son point bouger sur la carte. Sur le chemin du retour… Instinctivement, il se détendit, soulagé. Malgré tout, il se leva pour enfiler son manteau et quitter l’appartement. Si le fugueur croyait échapper à ses remontrances en rentrant avant qu’il ne se réveille, c’était loupé.
Le blond était d’humeur maussade et l’envie de lui secouer les puces le démangeait, même s’il savait qu’il devrait s’en abstenir. Franchement, des claques se perdaient… Le brun était en pleine crise d'adolescence, une crise à retardement, certes, mais qui commençait à durer et devenait vraiment pénible... Anticipant le chemin qu’allait emprunter Grim à l’aide de sa puce, il finit par apercevoir sa silhouette au loin et s’arrêta pour le laisser venir jusqu’à lui, posant sur sa personne un regard un brin blasé. « C’est bon, tu t’es bien amusé ? » Lâcha-t-il d’un ton sec alors qu’il le détaillait, s’assurant qu’il ne lui était rien arrivé. Il avait l’air en parfait état, du moins physiquement parlant. Était-il aller voir Arlo ? Au moins, en pleine nuit, les paparazzis ne risquaient pas de lui coller aux bask’. « Je suppose que tu es fier de ta connerie… » Il avait prononcé ses mots plus bas, davantage pour lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 13/07/2018
Messages : 158
Stellar ($) : 503
Pseudo : Camille
Avatar : Dima Dionesov
Réputation : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Il n’a pas vu le temps passer. Déjà presque deux heures et il est encore trop loin de l’immeuble. Même en sprintant, il n’y arrivera pas avant que son garde du corps se réveille. Du pied gauche, assurément, il devine les remarques irritées qu’il va lui lancer à la gueule, et ça lui arrache un sourire. Au fond, Lance est peut-être déjà réveillé, il a sûrement calculé une plage de tranquillité trop large dans un élan d’optimisme, de ceux qui l’assaillent dès qu’il s’éclipse pour quelques heures, une sorte d’espoir absurde qu’en revenant, plus personne ne se souvienne de lui et qu’il soit totalement libre. Il soupire, se gratte l’arrière du crâne en marchant dans les rues sombres de Néodam. La notice indiquait quatre heures de profond sommeil, mais Lance est particulièrement résistant aux sédatifs – merci les entraînements Mercury – et Grim ne sait pas exactement quelle dose il en a avalé. Par contre, il connaît Lance, il connaît sa chance, et, de toute évidence, Lance est réveillé et l’attend sur le pas de la porte, les bras croisés et les mâchoires crispées. Il jette donc un coup d’œil peu inspiré sur son bracelet qui ne signale pas encore de messages furieux, puis décide de faire un crochet par un minuscule magasin tout en néons et pubs farfelues ouvert vingt-quatre heures sur vingt-quatre pour acheter les bonbons préférés de son chien de garde. Pas en forme d’os à ronger, juste le genre qui fait mal aux dents rien que d’les regarder. En sortant, il commence à taper un texto à l’intention de Lance sur l’écran holographique de son bracelet, à peu près au même moment où son cerveau lui notifie la présence du principal intéressé à quelques mètres de lui, immobile, et pas l’air le plus avenant qui soit.

Grim marque un arrêt d’une seconde à peine avant de continuer d’avancer vers lui, le nez baissé sur l’écran, tapotant consciencieusement quelques mots. Dès qu’il entend la voix de Lance résonner dans la grisaille, il envoie le premier, suivi d’un deuxième et d’un troisième. Comme d’habitude, l’aîné le scrute sous toutes les coutures pour s’assurer qu’il n’a pas été blessé. Il ne voit pas bien comment il pourrait être blessé en si peu de temps, il faudrait déjà que les gangs rivaux soient au courant qu’il s’est fait la malle, surtout qu’il ne va jamais sciemment se promener en territoire ennemi. Il sait que ça pourrait causer des emmerdes à Lance, plus qu’une simple fugue, en tout cas, du coup il s’abstient. Puis il a pas subitement viré suicidaire. Pas encore. En plus, l’air de rien, même s’il déteste lever la main sur quelqu’un, il est capable de se défendre tout seul. Il ira juste pas jusqu’à coller une balle entre les deux yeux de son éventuel agresseur. Il ne répond pas aux provocations acides de Lance, se contente d’un sourire narquois en repérant la loupiote rouge clignotant à son poignet. Ouais, il est plutôt fier de sa connerie, ça faisait longtemps qu’il n’avait pas pu gambader librement. Depuis sa rupture avec Arlo, tout le monde autour de lui semble sur les nerfs, lui y compris, et son presque frère ne fait pas exception. Il a dû sentir que Grim était au bord de la crise. Après tout, il suffit de le voir sur un terrain d’exy actuellement pour s’en rendre compte. « J’t’ai acheté des bonbons. Tes préférés. » Et il lui tend le paquet comme si ça excusait tout.


t'es déjà dans mes veines

moi j'te veux dans mes plaies
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 26/08/2018
Messages : 173
Stellar ($) : 158
Pseudo : Dynamic/Pyro
Avatar : Tim Borrmann
multi : Brian Fedel
Réputation : 11
Bloc-note : Masters and Commanders :
+ + + + + Grim Mercury
+ + - - - Tempest Mercury
+ + + - - Chaos Mercury
+ - - - - Rabies Mercury

Gravitation :
+ + + - - Arlo Dandelion
+ + + + + Jad Ohlin
+ + - - - Cliff Wood
(à venir + + + + - Max Ross
+ + + + + Sinned Mugler)

Soulmate :
+ + + + - Navid Vane







Voir le profil de l'utilisateur

Le téléphone de Lance vibra, et ce dernier constata que Grim venait de lui envoyer des messages, à l’instant même où il avait remis la main sur lui. No stress. Je suis en vie promis ♥️  Bien dormi ?
Lance releva les yeux vers le sourire narquois de son frère. Il se foutait de sa gueule ?!? Il n’en avait de toute évidence absolument rien à foutre que Lance se soit inquiété pour lui, vu sa mine. Lui envoyer un sms au dernier moment ne le sauverait en rien de ses foudres. Surtout pour lui demander « gentiment » s’il avait bien dormi. Un soupir d’agacement lui échappa malgré lui alors que Grim lui tendait un paquet de bonbons. « J’t’ai acheté des bonbons. Tes préférés. » Le garde du corps les observa, constatant qu’il s’agissait de ces trucs au caramel dur qu’il prenait parfois pour s’occuper en voiture. C’était pas bon, c’était méga trop sucré mais au moins il ne grignotait pas trop avec ça entre les dents, même s’il n’était pas con et savait parfaitement qu’avec ce genre de merde son cholestérol lui disait bien merci. Il laissa Grim tendre le paquet dans le vide. « Oh merci Grim. Si tu veux te faire pardonner mets les toi où je pense, ça me fera vraiment plaisir. » Grogna t’il. Ce con avait quand même réussi à lui donner faim, ou alors c’était le sédatif. Après tout son organisme s’était battu pour évacuer le produit le plus rapidement possible. Il regarda autour de lui. Il devait bien y avoir un truc à la con ouvert dans le coin où ils pourraient prendre de la bouffe à emporter. Il n’était franchement pas d’humeur à cuisiner quoique ce soit. « C’est à toi qu’il faudrait acheter des bonbons vu ton âge mental. » Et des trucs bien crades, genre des fraises tagadas ou goût réglisse. Dieu soit loué, personne ne l’avait jamais entendu parler à Grim de cette manière, cela lui aurait évidemment valu une correction. Mais avec le cadet, les choses étaient beaucoup plus simples. Bien sûr, il essayait de ne pas dépasser les bornes, après tout Grim restait son supérieur hiérarchique, techniquement… « J’ai faim. » Lâcha-t-il comme si ça suffisait à expliquer sa mauvaise humeur. Oh oui, surement en partie, il était toujours plus ronchon lorsqu’il avait l’estomac vide. Comme tout le monde, après tout. Mais c’était surtout les retombées du stress qu’il avait ressenti quelques instants plus tôt, la tension qui se relâchait. Il se retourna donc pour avancer dans une rue plus passante où quelques commerces trainaient encore. Et merde, il prendrait un doliprane en rentrant, il avait l’impression d’avoir la gueule de bois à cause de son somnifère à la con. « Tu as mangé ? Tu veux un truc en particulier ? » Un coup de pied au cul supplément balayette ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 13/07/2018
Messages : 158
Stellar ($) : 503
Pseudo : Camille
Avatar : Dima Dionesov
Réputation : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Il a l’habitude. La façon qu’a Lance de soupirer en voyant son sourire, la manière dont il n’entre pas dans son jeu, laisse le paquet de bonbons entre ses mains sans même esquisser un geste vers lui. Il boude, et Grim, lui se contente d’hausser les épaules, d’ouvrir le sachet et de s’envoyer deux ou trois de ces caramels qui collent aux dents d’un coup, totalement conscient qu’ça va l’empêcher de parler correctement durant plusieurs minutes. Il se marre en silence à son commentaire sur son âge mental, les joues qui s’arrondissent à cause des bonbons, l’air toujours aussi fier de sa connerie. Lance n’a jamais réussi à lui retirer ça. Pas tout seul, en tout cas. Wotan tabassant Lance sous ses yeux, ça marche tout de suite mieux pour le faire regretter, bizarrement. Mais là, pas d’autres Mercury dans les environs que leurs deux têtes de con. Tout va bien, et il sourit de plus belle lorsque son garde du corps balance qu’il a faim. « Aaah, ch’est pour cha que t’es d’mauvaiche. » La bouffe, et pas du tout parce qu’il l’a drogué pour se faire la malle pendant plusieurs heures. L’espoir fait vivre. Il le suit dans la rue commerçante, le regard immédiatement attiré par les quelques échoppes encore éclairées, humant les odeurs alléchantes qui en réchappent. Peut-être que Lance a raison, il n’est pas assez méfiant, il va vers les autres sans se dire qu’on pourrait menacer sa vie, comme avec cet inconnu, plus tôt dans la soirée. Ça aurait pu être n’importe qui, un gros bras d’un gang rival sous couverture, qui lui soutirerait des informations avant de l’égorger, par exemple. Au final, ce type était normal, et il n’a même pas une écorchure en souvenir de sa petite escapade. Il ne voit pas pourquoi il devrait être méfiant. Les pires raclures de l’univers font partie de sa famille, après tout, qu’est-ce qui pourrait lui arriver de plus merdique que d’être né Mercury ? Non, vraiment, il n’a de remords que lorsqu’il se rappelle que son insouciance peut avoir des conséquences sur ceux qu’il aime. Mais il ne veut pas y penser maintenant. Il ne veut plus penser à Arlo, c’est pour ça qu’il a fui, ce soir, pour se changer les idées, arrêter d’étouffer entre son appartement et le terrain d’exy, le fantôme de leur vie à deux au beau milieu. Il n’a pas dit à Lance qu’il avait vu Arlo, en retournant chez eux. J’ai juste récupéré des fringues, ça commençait à m’saouler d’porter tes sapes de gothique, là. « Choisis ch’que tu veux, ch’est moi qui paye. » Il continue à mâchonner ses caramels consciencieusement, pas très sûr qu’un repas gratuit suffise à atténuer le ressentiment de Lance. Malgré les apparences, il n’aime pas le mettre en colère. Mais y’a pas trop d’alternatives quand c’est son seul moyen d’être tranquille. « Attends, tu vas m’engueuler après avoir mangé ? »


t'es déjà dans mes veines

moi j'te veux dans mes plaies
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 26/08/2018
Messages : 173
Stellar ($) : 158
Pseudo : Dynamic/Pyro
Avatar : Tim Borrmann
multi : Brian Fedel
Réputation : 11
Bloc-note : Masters and Commanders :
+ + + + + Grim Mercury
+ + - - - Tempest Mercury
+ + + - - Chaos Mercury
+ - - - - Rabies Mercury

Gravitation :
+ + + - - Arlo Dandelion
+ + + + + Jad Ohlin
+ + - - - Cliff Wood
(à venir + + + + - Max Ross
+ + + + + Sinned Mugler)

Soulmate :
+ + + + - Navid Vane







Voir le profil de l'utilisateur


« Aaah, ch’est pour cha que t’es d’mauvaiche. » Grim postillonna. Lance leva les yeux au ciel face à la remarque du cadet. Il prenait un sacré raccourci, là quand même. Mais il connaissait Grim. Ce dernier se contentait simplement de balancer ce qui lui passait par la tête sans y réfléchir sur le coup, mais là il savait parfaitement que Lance n’était pas agacé juste parce qu’il avait faim. Aussi le chien ne répondit-il rien, se contentant d’avancer vers les échoppes de bouffe qui proposaient encore des trucs. A cette heure-là, y’avait que des trucs bizarres mais ça ferait l’affaire. Bizarrement, le comportement un brin rebelle et calme de Grim inspirait un peu de tendresse au garde du corps. Même s’il était toujours en colère et dépité. Du coin de l’œil, il observait le brun manger ses caramels par poignées de 2 ou 3 d’un coup en se disant que s’il s’étouffait avec, ça l’arrangerait peut-être. Il finit par en prendre un lui aussi, mâchouillant en silence. « Choisis ch’que tu veux, ch’est moi qui paye. » Trop aimable. C’était pour se faire pardonner ? Il était au courant que ça suffirait pas, hin ? Et puis il avait foutu quoi pendant ces presque 3h de vadrouille en pleine nuit ?? Il pouvait pas aller voir ses amis la journée comme tout le monde ? Lance s’arrêta devant un vendeur de nouilles et commanda deux portions. Tandis que le gars s’affairait, il s’alluma une clope. Il n’aimait pas fumer. Mais il stressait trop en ce moment. Il n’était cependant pas un fumeur régulier, et il en était bien content. Il se rassurait en se disant que ça restait vraiment occasionnel. En plus l’odeur de la clope froide sur ses vêtements l’insupportait. Le comble quand même, parce que ça sentait surement meilleur que l’odeur du sang, mais c’était surement une question d’habitude. « Attends, tu vas m’engueuler après avoir mangé ? » Son attention se reporta sur Grim. « Je sais pas. » Alors tais-toi au lieu de me chercher, j’essaye de me calmer là ça se voit pas ? « Tu sais que tes stratagèmes de merde ne marchent qu’une fois… alors ça sera quoi la prochaine fois ? Tu vas m’assommer avec une poêle ? Me menotter au canapé ? » Son ton était moqueur et acide. C’est plutôt Grim qu’il aurait dû menotter au canapé. Privé de sortie, ça lui aurait fait les pieds. Mais il devait sortir, ne serait-ce que pour ses entrainements d’exy. Alors Lance avait pas le choix. Sauf que passer sa vie à déjouer les plans du plus jeune pour éviter de se faire punir lui-même, c’était pas vraiment son rêve. Il devait le protéger de base, pas SE protéger de ses complots. Il attrapa le sac que lui tendait le vendeur, esquivant son regard interrogateur devant l’air colérique de son client, tirant sur sa cigarette pour évacuer la rage qui remontait. « C’est quoi ton problème avec le fait que je fasse mon putain de job ?!? » Il inspira profondément. Ça fonctionnait pas. Du coup Lance se remit à marcher en direction de l’appartement, adoptant une allure assez rapide qui trahissait les émotions contradictoires qui se bousculaient dans son esprit. « Et d’ailleurs t’étais où ? T’as fait quoi ? C’était quoi le truc hyper important que tu avais à faire qui nécessitait absolument de me droguer ?!? » Franchement mec dis-moi que t’as été sauvé le monde d’une invasion zombie ou un truc du genre, tout plutôt que juste ses habituelles remarques nazes sur le fait que Lance le « collait » trop. Oui il le collait, et alors ?? Lance lui disait rarement non quand il s’agissait de l’emmener quelque part, Grim était aussi libre qu’il lui était possible de l’être… mais est-ce que sortir tard le soir seul était une bonne idée ? Non. Est-ce que Lance l’en aurait empêché ? Evidemment que oui. Mais ce n’était pas une raison pour lui faire ça. Merde.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 13/07/2018
Messages : 158
Stellar ($) : 503
Pseudo : Camille
Avatar : Dima Dionesov
Réputation : 20
Voir le profil de l'utilisateur

C’est toujours difficile, de revenir. Même s’il aime Lance, même s’il ne veut pas lui causer de tort, il y a cette part de lui qui sait très bien que s’il avait l’occasion de fuir pour de bon, il le ferait sans hésiter. S'il n'y’avait pas cette puce électronique dans sa moelle épinière. Des deux, c’est lui, qu’on tient en laisse, au fond, qu’on a drillé à ramener sa gueule au moindre coup d’sifflet. Sauf que y’a pas d’friandise, au bout du chemin, seulement la punition pour avoir osé s’éloigner. Il aime Lance et comme n’importe qui, il n’aime pas voir ses proches en colère, surtout quand il en est la raison principale. Mais Lance est aussi un fardeau, le rappel permanent qu’il n’est pas libre, condamné à avoir une ombre trop tangible à chaque pas qu’il fait, que quoi qu’il fasse, y’aura toujours son clebs pour le rapporter à Wotan tel un os trop rongé. Pourtant, il sourit encore lorsqu’il voit Lance craquer pour un caramel en fin de compte, gamin fier de sa petite victoire, il en sautillerait presque. Il se contient, histoire de pas se faire étrangler sur place. Il se tait un instant en regardant Lance commander des ersatz de nouilles chinoises et s’allumer une cigarette. C’est jamais bon signe, ça, d’où la question qui suit, à peu près sûr que ce que contient Lance, c’est pas des sautillements de joie. Plutôt une rage sourde, quelque chose comme ça.

Grim hausse les épaules à la remarque acide de son frangin, son rictus narquois s’est envolé. Il n’aurait pas besoin d’inventer des stratagèmes aussi élaborés si Lance le laissait tranquille. C’est sa faute, aussi. Et puis il sait bien que des menottes n’arrêtent pas un soldat Mercury surentraîné, quant à la poêle… Trop dangereux, non ? Il voudrait pas l’abîmer, non plus. Il paye le vendeur sans avoir écouté le prix pendant que Lance s’empare de sa commande. Grim ne rate pas l’expression perplexe du garçon et lui adresse une moue désolée. C’est sûr que Lance lui a quasi arraché le bras en lui prenant le sac des mains. « Faites pas attention à lui. J’ai oublié sa promenade du soir. Merci, au revoir. » Il fait volte-face pour rattraper Lance qu’a déjà redémarré en trombes, assez prestement pour l’entendre râler. Et lui balancer la cascade de questions à laquelle il s’attendait. Il marche vite, Lance, et comme la clope, c’est pas un bon signe, mais Grim décide de l’ignorer, avalant son dernier caramel d’un coup et enfouissant le paquet dans la poche de son manteau. Il laisse un silence passer, fait mine de réfléchir, les yeux qui glissent de Lance à la rue devant eux, de la rue à Lance. Puis il lui vole sa clope, d’un geste vif et habile, la colle entre ses lippes, tire une bouffée, la garde comme si elle était à lui. « Ça t’va pas de fumer. Ça t’rend moins joli. Si tu veux t’intoxiquer, contente-toi d’respirer l’air de notre belle ville. » Il souffle la fumée droit devant lui, secoue légèrement la tête, paumé entre deux pensées paradoxales. Y’a un sourire triste au coin d’ses lèvres. « J’voulais être seul. Loin. Là où on sait pas qui j’suis. Là où t’es pas là. T’es tout l’temps là, en c’moment. » Et j’étouffe. Il le dit pas. Il sait pas s’il remarque la présence de Lance plus qu’avant depuis qu’il n’a plus Arlo à regarder ou si Wotan a décidé d’renforcer sa surveillance après la rupture. Il veut pas vraiment savoir. Et il a bien conscience de ne pas donner la réponse que Lance espère, mais il a rien d’autre à dire. Pourquoi lui raconterait-il la seule chose qu’il peut garder pour lui ?


t'es déjà dans mes veines

moi j'te veux dans mes plaies
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
Kill our way to heaven - Grim
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [VX ACE]Eternal Heaven - Prologue [Version 1.5] TERMINÉ
» Un énoooorme pavé sur Grim Dawn, build 27!
» Garminheaven Vs Tomtomheaven
» If you're not afraid of me, why do not you kill me? [Ft Timothy]
» supprimer nod32 "ekrn.exe" impossible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STATE OF DISORDER :: THERE WAS EVENING AND THERE WAS MORNING :: NÉPHÈDE :: NÉODAM :: UPTOWN :: HABITATIONS-
Sauter vers: