Partagez
 

 william + he'll appear out of nowhere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
William Griffiths
William Griffiths
Date d'inscription : 28/02/2018
Messages : 815
Pseudo : sonata.
Avatar : hale appleman
multi : eliott (fiche) - jeremiah (fiche) - rose (fiche) - jack (fiche)
Réputation : 14
Admin

william + he'll appear out of nowhere Empty
sonata/manon go voir Eliott  langue  

William Griffithsfc : Hale Appleman ; ©️️️ lydie ; Rockets ; double
97%DÉTERMINÉ
100%DRAMAQUEEN
70%RÉFLÉCHI
63%VIOLENT
100%DISTINGUÉ
30%TÊTU
78%MALIN
15%SANGUIN
   
Nom complet William comme le grand Shakespeare. C'est peut-être de là que ça vient ? C'est ce que Will aime à penser. De toute façon il n'a plus sa famille pour confirmer ses pensées alors bon, il lui donne la signification qu'il veut au final. Griffiths dernier survivant de la famille. Dernier à porter fièrement ce nom pour se moquer de ceux qui les ont massacrés. Il ne l'a pas utilisé quand il vivait dans la rue, comprenant qu'on allait terminer le boulot si jamais il l'évoquait. Il l'a repris que depuis que les Wonderlanders ont du répondant. Surnoms Il en a tellement. Quand il était gosse c'était Billy the kid. Il a gardé Billy ou Bill pour plus tard, effaçant le kid définitivement. On l'appelle aussi Will de temps en temps. C'est classique. Et finalement, il y a Mad Hatter fondateur du gang des Wonderlanders. C'est comme ça qu'on le surnomme quand on parle de lui dans Néphède. Naissance William a trente ans et il est né le 14 janvier 1988 à Néodam. Héritage culturel A vrai dire, William ne sait pas. Il y a un mélange anglais/américain, mais ses parents n'ont jamais vraiment pu lui apprendre quelque chose sur son héritage. Ils n'ont pas eu le temps. William prend plus ses habitudes des anglais. Après tout Shakespeare était anglais. Pour lui c'est tea time à dix-sept heures et il force un peu pour faire un accent british qui s'efface totalement lorsqu'il doit prendre les Wonderlanders en main. Statut Célibataire. William n'a jamais eu le temps pour l'amour. Orientation Il marche au feeling. Femme ou homme peu importe si le caractère lui plaît, il ne cherche pas, il fonce. Finances $$$$$$. Il est parti de rien, enfant mis à la rue suite à l'élimination complète de sa famille devenu presque le roi de Néphède. Il ne lui manque plus qu'à détrôner un seul gang pour réussir son but ultime. Mais sinon, il ne manque pas d'argent. Jamais.

Univers Néphède, grâce à son cluster il a connaissance des autres mondes et les visite de temps en temps quand ils acceptent de changer de corps avec lui. Il ne reste pas longtemps, mais ça ne le dérange pas plus que ça, il aime beaucoup trop Néphède pour la quitter plus de quelques heures. Occupation William est le chef des Wonderlanders, deuxième gang de Néphède. Son entreprise, son bébé et sa seconde véritable famille. Il est prêt à tout pour son gang. Absolument tout. Particularités tatouages, le premier est le symbole du gang, une montre à gousset qu'il a fait à l'intérieur de son poignet. Au début, quand ils n'étaient pas ce qu'ils sont aujourd'hui, Will le masquait avec une bande de tissu qu'il enroulait autour de son poignet. C'est quelque chose qu'il fait toujours aujourd'hui, mais plus par style que pour masquer le tatouage. Il veut qu'on sache qui il est quand il entre dans un bar de Néphède. Le deuxième tatouage est sa soulmark. C'est une boussole qui pointe toujours au Sud. La soulmark est située au niveau de sa clavicule droite. // cicatrices, il en a tellement. Elles sont des vestiges de sa vie dans la rue. La plus grosse fait la longueur de sa jambe gauche. C'est la lame d'un des assassin de sa famille qui en est à l'origine. // émotions, Will a une double façade. Il a ce côté tendre, gentil, abordable qui est toujours là et il suffit d'une phrase ou d'un mot pour que tout change. Il peut entrer dans des colères allant presque jusqu'à la violence physique et/ou verbale s'il le faut. La moindre contrariété prend des proportions assez incroyables. N'allez surtout pas lui dire que la couleur qu'il porte aujourd'hui n'est plus à la mode depuis des années. Non, vraiment vous voulez pas voir ça. Liens cosmiques Il y a bien un/e soulmate quelque part, mais il ne sait pas où. Un tatouage est apparu un jour, des symboles qu'il ne comprend pas vraiment et qui se déplacent dans son dos parfois. Il fait aussi partie d'un cluster de dégénérés, il les apprécie tous même s'ils ont un style parfois pas terrible. William a également un jumeau cosmique, ils se parlent de temps en temps. Il est beaucoup plus nerveux que Will et ce dernier essaie toujours tous les moyens pour l'apaiser. Ils s'équilibrent. Keywords loving + ptsd + habile + mode + voix grave + dramaqueen (tellement que je le redis là) + leader + gourmand + fcking smoker + troll + susceptible.  


we are all astronauts
14 jan. 1988

Il faisait froid le jour de la naissance de William. Néodam crachait un air mélangeant vent du Nord et pollution. C'était irrespirable et il a fallu beaucoup de courage à Mira Griffiths pour sortir de leur appartement bien chaud pour aller jusqu'à l'hôpital. Il a fallu plusieurs heures de travail à la jeune femme pour que William décide finalement à sortir le bout de son nez. C'est un enfant de la nuit, il est né à 21h30. Héritier Griffiths. Fierté de Phillip et Mira Griffiths.  


août 1991

William n'a que trois ans lorsqu'il prend le rôle de grand frère. La famille Griffiths s'agrandit en août par une chaleur étouffante. Eléanore arrive et bouleverse le quotidien du petit garçon. Il n'a pas trop compris au début, mais il a adoré la petite fille dès l'instant où les regards se sont croisés.


mars 1995

Les événements de cette journée sont confus dans l'esprit de William. Il se souvient de la chaleur, des hurlements de sa mère, du sang qui s'écoulait du crâne de son père et des pleurs d'Eléanore. Il se souvient des supplications de sa mère lorsqu'un gars a collé une balle dans le crâne de sa petite sœur et de ses propres hurlements à lui lorsqu'on a décidé de lui briser les jambes après l'avoir saigné pour qu'il ne puisse pas s'enfuir alors que l'odeur de l'essence envahissait la baraque. Il se souvient qu'il a essayé de ramper à travers les flammes qui dévoraient sa maison et sa famille. Il se souvient de deux bras l'empoignant et le sortant dans la rue.

On a plaqué une couverture sur lui pour étouffer les flammèches qui venaient s'en prendre à ses semelles. Will a perdu connaissance à ce moment-là. Il ne s'est réveillé que deux jours plus tard. Ses jambes étaient bandées et sa main droite également. Un vieux est venu jusqu'à lui. Il avait une énorme moustache qui masquait sa lèvre supérieure et une casquette gavroche et un accent affreusement anglais quand il parlait. Son nom était Perceval et il lui avait sauvé la vie (enfin avec l'aide d'un médecin de quartier).


1996

William a mis plusieurs mois avant de réussir à marcher, malheureusement sa jambe gauche refuse de retrouver son agilité d'avant. Elle reste raide et lui provoque des douleurs insupportables lorsqu'il fait mauvais. Il a appris à se déplacer avec une béquille, mais ça n'arrange pas tellement Perceval que le gamin soit si peu agile. Perceval, c'est un voleur un peu violent qui tabasse volontiers les personnes qui sont contre lui. Il a du expliquer à William ce qu'il s'était passé avec sa famille. Une affaire avec les gangs apparemment. Faut jamais emmerder les gangs. Non. Avait-il dit en reniflant et en prenant une gorgée de whisky. Surtout pas avec les Heathens, ils sont à la tête de la ville depuis tellement longtemps que tout le monde a déjà directement ou indirectement fait affaire avec eux. Ça a nourri la colère de William de savoir ça. Il n'avait que huit ans quand il a décidé qu'un jour il les mettrait à terre. Tous. Ça a fait rire Perceval d'entendre le gamin aussi véhément puis ça l'a fait un peu moins rire quand il s'est aperçu qu'il pouvait lui transmettre tout ce qu'il savait sur la rue et les gangs et comment survivre dans ce monde.

William a vite décidé de compter sur ses mains plutôt que ses jambes. Il ne peut pas escalader partout, mais il peut être très habile pour dérober l'argent dans les poches sans que la personne le sente. William s'est entraîné dur avec Perceval pour devenir un voleur chevronné. Perceval lui a aussi dit de jouer sur la pitié des gens : c'est plus facile d'accorder quelques minutes à un gamin qui boîte plutôt qu'à un vieil ivrogne.


8 avr. 2001

William a sa casquette gavroche depuis quelques mois déjà. C'est un cadeau de Perceval, signe qui veut dire qu'il a réussi toutes les épreuves que le vieux lui a donné. Depuis, William se pavane avec dans les rues, claudiquant avec sa béquille.

C'est dans une impasse qu'il fait la rencontre de Demian Harkness. Le gamin était en train de se faire tabasser par une bande de brutes se trouvant sur le territoire du vieux Perceval sans y être invités. Il les a d'abord menacés eux et leurs familles puis a embrayé sur le fait que Perceval laisserait pas passer ça. Ils se sont moqués de Perceval, ont dit qu'il lui restait quatre mois à vivre de toute façon vu ce qu'il consomme comme alcool et comme cigarettes et ça a fait vriller William. Il ne supporte pas qu'on menace les personnes proches de lui (à l'époque ça se résumait à Perceval de toute façon). Il leur a mis une bonne correction en s'aidant majoritairement de sa béquille (faut pas croire mais des coups de béquille dans la bouche ça fait mal). William a ramassé le pauvre gosse avant de repartir avec lui. Il venait de faire la rencontre d'un gars qu'il va considérer comme son frère.


10 juin 2004

William savait que tôt ou tard ça devait arriver. Il a trouvé le vieux Perceval mort dans son lit, une bouteille de whisky vide non loin. Ça lui avait fait bizarre, aussi, de pas le voir de la journée. Perceval s'en était allé dans son sommeil, laissant Will et Demian totalement seuls. C'était fini les histoires jusqu'à tard la nuit. C'était fini la bouteille de whisky à dérober pour entretenir la cirrhose du vieux. Will a recouvert son vieil ami d'un drap et il a récupéré une pièce dans ses économies pour appeler les secours. Il est parti  retrouver son meilleur ami sans se retourner. Perceval allait lui manquer. Le vieux lui a tellement appris.

La mort de Perceval permet à William de poser ses pensées sur un projet qui le travaille depuis un petit moment maintenant : faire son propre gang pour renverser les Heathens. Faire son propre gang pour avoir ses lois. Faire un gang pour montrer qu'il est capable même avec une jambe raide de dominer Néodam et tout Néphède. William ne manque pas d'ambition.


2006

Demian quitte la rue pour intégrer une équipe d'Exy laissant William derrière lui. De nouveau seul, William élabore ses plans pour la création de son gang. Il n'en veut pas à Demian d'être parti, il est même heureux pour lui qu'il puisse s'en sortir en empruntant une voie honnête. Mais ce n'est pas le chemin qu'a décidé d'embrasser Griffiths. Lui, il sait à quoi il est destiné. Il a troqué sa vieille béquille contre une canne noire bon marché, mais qui fait l'affaire. Il peut toujours donné des corrections avec et ça lui suffit.


janv. à juin
2009

C'est durant cette année que les choses sérieuses ont commencé. William a fait la rencontre de Malia. Une gamine aussi perdue que lui. Ils sont nourris par la même haine contre les Heathens et sont bien décidés à prendre leur revanche sur eux un jour. William lui parle de son projet de monter son propre gang basé sur l'échange d'informations dans un premier temps. Ils ne sont que deux et ils doivent réussir à convaincre comme ça.


juillet 2009

C'est en juillet qu'ils se lancent. William suggère le nom de Wonderlanders et manque de piquer une véritable crise lorsqu'il voit Malia froncer du nez et lui répondre que ce n'est pas une bonne idée d'appeler un gang de malfaiteurs comme ça. Ça sonne trop doux aux oreilles de tout le monde. Non mais tu comprends pas. Fais un effort. On paraît gentil, mais on ne l'est pas. C'est là qu'est la différence. Malia a bien compris que c'est un énième caprice de William et qu'il ne changera pas.

Il faudra plusieurs mois avant que William puisse commencer à recruter des gens de confiance. Il a dû en éliminer quelques uns en passant pour montrer qu'il n'est pas là pour rigoler et surtout qu'il n'est pas là pour supporter des trahisons. A la fin du mois de juillet, ils sont dix au total. Dix personnes de confiance qui ont soif de pouvoir et de vengeance. William ne perd pas son objectif de vu : Néodam, descendre les Heathens et prendre leur place.


2012

Un crash dérègle tout à Néphède. C'est à cette période que William découvre qu'il n'est pas tout seul. Quelqu'un qui lui ressemble lui murmure des choses la nuit et parfois il se retrouve dans un endroit qui ne ressemble en rien à sa belle Néphède. Il a aussi fait la connaissance de son cluster. Il peut communiquer avec eux à travers un miroir ou en s'écrivant des mots, mais ça y est. Ajay. Bobby. Aedhan. Liam. Siegfried. Et deux autres. Ils font partie de son quotidien et ne veulent pas en sortir.

C'est aussi à ce moment-là qu'un autre tatouage vient s'ajouter sur sa peau au niveau de sa clavicule droite. Malia lui explique que c'est probablement sa soulmark parce que non, définitivement, les tatouages n'apparaissent pas dans la nuit. Il a des marques aussi qui se déplacent. William se sait destiné à quelqu'un mais il n'a ni le temps, ni l'envie de découvrir qui pour l'instant. Ce qui l'importe c'est la réputation des Wonderlanders. On lui rapporte qu'on se moque d'eux à chaque fois qu'ils prononcent le nom et que personne ne veut travailler avec eux. William est furieux. Il décide de mener les négociations lui-même. Il n'aime pas devoir menacer les gens, mais c'est à ce moment-là qu'il s'est rendu compte que le vieux Perceval avait raison : rien ne fonctionne sans une petite menace ou une rotule pétée.


14 sept. 2013

William rencontre Nina Rhodes. Gamine de riche. Gamine qui a l'air passablement maussade et désabusée. Ils nouent de bons liens pendant une soirée mondaine où William a réussi à avoir des invitations en promettant des sommes bien grasses aux videurs de l'entrée. Il ne pouvait pas rater cette soirée. C'était le lancement d'une nouvelle marque de vêtements d'un créateur que William a suivi de loin (oui parce que William aime la mode et fait en sorte d'être toujours très bien habillé).

Après cette rencontre, William promet à Nina de se revoir bientôt. Il finit par lui parler des Wonderlanders et elle devient très vite son cheshire cat.


2014

Les Wonderlanders finissent pas se faire une réputation au sein des gangs de Néphède. Enfin. William a toujours cru en son gang et ses idées et il a réussi à maintenir les troupes comme il a pu (en allant lui-même donner des fessées à ceux qui osaient poser un doigt sur les membres de son gang par exemple). Son surnom de Mad Hatter lui colle plutôt bien à la peau finalement. On le dépeint comme un être caractériel avec qui on ne peut pas négocier. William peut piquer de terrible colère. Il considère les membres de son gang comme sa famille alors il est insupportable, pour lui, qu'on ose s'en prendre à l'un d'eux.

Fin 2014, ils réussissent à se hisser haut dans la hiérarchie des gangs. Ils ont réussi à en détrôner pas mal et ils font concurrence aux Heathens. Ils ont également décidé de se lancer dans la fabrication d'opium pour élargir le marché des Wonderlanders. Ils font toujours dans l'échange d'informations et des objets de valeurs, mais ils ont rajouté la drogue parce qu'il y a de plus en plus de consommateurs.


11 mai 2015

C'est un peu par hasard que William retrouve Demian. Ils prennent le temps de se retrouver autour d'un verre. Chacun pouvant constater que l'autre a réussi à atteindre l'objectif qu'ils s'étaient fixés par le passé. Demian a dégringolé par contre et ça a fait sourire William lorsqu'il lui a avoué qu'il organisait des paris clandestins. On ne change pas d'où on vient. William lui propose de rejoindre son gang parce que Demian est un bon élément et qu'ensemble, ils peuvent faire des merveilles.


2016

Le Absolem's House ouvre ses portes. C'est un bar où il est possible de fumer de l'opium en versant une grosse somme à l'entrée. Le rez-de-chaussée a l'apparence d'un pub anglais, hommage à Perceval, avec une ambiance tamisée pour plus d'intimité. Quand on va dans la cavé, par contre c'est autre chose. Il y a un endroit où tout est stocké et l'autre aménagé comme un immense salon avec des matelas un peu partout, des coussins et des couvertures. On laisse ses chaussures dans des cases en bois et on va s'installer sur les matelas pour fumer sa pipe d'opium. William sait bien que les noms qu'il choisit à chaque fois sont plutôt obvious, mais il s'en moque. William vit pour le risque et pour se montrer alors si on remarque que l'établissement est aux Wonderlanders ça le fait juste sourire davantage.

La même année, William achète un immeuble non loin des Millenium Towers et permet à tous les membres de son gang qui sont sans endroits pour vivre de s'y installer. Lui-même y loge. Dans le dernier appartement qui lui donne une vue imprenable sur les Millenium Towers.


janv. à dec.
2017

Parce que William n'en a jamais assez, Demian lui souffle l'idée des paris sportifs. Demian a aussi une revanche à prendre sur les anciens de son équipe d'Exy et William lui offre l'effectif humain et financier pour réaliser son dessein. Demian devient coach de l'équipe sportive des Wonderlanders : les Jabberwockys. Ils ont décidé de ne pas être discret aussi bien sur le nom que sur les financements reçus par l'équipe. C'est totalement assumé si l'équipe arbore le nom d'un personnage dans Alice au Pays des Merveilles. Pour Demian c'est montrer de quoi il est capable à ses anciens acolytes et pour William, c'est encore une fois faire un joli doigt d'honneur aux Heathens.


☾ ☾ ☾

On a gathering storm comes a tall handsome man in a dusty black coat with a red right hand
   ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
William Griffiths
William Griffiths
Date d'inscription : 28/02/2018
Messages : 815
Pseudo : sonata.
Avatar : hale appleman
multi : eliott (fiche) - jeremiah (fiche) - rose (fiche) - jack (fiche)
Réputation : 14
Admin

william + he'll appear out of nowhere Empty
Mad Hatter
Mad Hatter
Wonderlander

city of light William éprouve un amour profond pour sa ville. Néodam lui a permis de survivre à son passé. Il aime tout dans cette ville. Elle est injuste parfois barbare, mais il s’épanouit tellement dans ses murs. C’est là-bas qu’il a rencontré Perceval, celui qui a été comme un père pour lui, son mentor. C’est là-bas que Demian et lui se sont trouvés. C’est là-bas que Malia et lui ont concrétisé son envie de créer un gang. C’est là-bas que les Wonderlanders sont nés. Sans Néodam, il n’y serait pas arrivé. Il connaît tout de cette ville, les moindres recoins et les quelques visages qu’il a pris l’habitude de voir tous les jours quand Perceval faisait la manche. Il savait où se placer, le bougre. Et tout ça, il l’a enseigné à Will. Tu vois, gamin, faut prendre la ville comme si c’était une femme. Elle peut être capricieuse et peu clémente certains jours, mais elle sera toujours généreuse avec nous à un moment ou à un autre alors respecte-la toujours. Faut jamais emmerder Néodam… pas plus qu’une femme, Will. Ouh oui, évite la colère des femmes. William n’a jamais vraiment compris pourquoi Perceval comparait Néodam à une femme. Mais il n’a jamais posé la question, il se contentait d’hocher la tête et d’appliquer ce que Perceval lui avait dit. Respecter la ville. Il a exploré tous les recoins possibles quand il était plus jeune. Il sait où aller quand il veut avoir une vue imprenable sur les grands bâtiments allumés la nuit sans que ça lui coûte d’escalader pendant des heures. Sa jambe ne lui permet pas de faire de gros efforts.

William sait, par ailleurs, que d’autres mondes existent. Il a déjà visité Sigan, Altéa et la Terre. Juste un court instant. Juste pour voir à quoi ça ressemble, mais il n’a jamais voulu rester plus longtemps que les quelques heures qu’on lui a proposé. Il n’aime pas particulièrement les autres mondes. Néphède reste son endroit préféré parmi tous. Il ne saurait expliquer pourquoi, mais la végétation d’Altea lui a procuré des bouffées d’angoisse. L’air sec de la Terre lui a donné des maux de crâne pendant des jours (tout le monde dit qu’il exagère). Et la lumière est bien trop vive à Sigan. Néphède est juste parfait. Elle est étouffante avec ses immeubles, mais ça forme comme un cocon qui rassure William. Il connaît son monde, il connaît sa ville et il est très difficile pour lui de la quitter. Il déteste se retrouver en terrain inconnu et ne pas avoir toutes les informations en main pour pouvoir avancer. On peut dire que William est casanier. C’est un fait qu’on ne peut pas changer.

alice in wonderland Il y a des histoires qui marquent plus que d’autres. Des personnages auxquels on s’attache plus qu’à d’autres pour plein de raisons différentes. William, lui, l’histoire qui l’a marqué c’est Alice in Wonderland. C’est le premier livre que sa mère lui a lu pour l’aider à s’endormir. Ce n’est pas forcément le conte le plus facile à comprendre et probablement qu’à l’époque, William n’a pas saisi tous les sens cachés, mais ça lui plaisait de voir sa mère prendre toutes les voix des différents personnages. C’est un livre qui l’a marqué parce que plus que jamais, Mira Griffiths était magnifique en la racontant. Elle irradiait de bonheur. Elle qui avait raté sa carrière d’auteur et qui vivait dans l’ombre de son mari, un politicien qui aurait pu être influent à Néodam s’il n’avait pas été si corrompu. Mira était toujours un peu éteinte à ses côtés, mais s’illuminait quand il était question de raconter des histoires à ses enfants. Alice in Wonderland est gravé dans le cœur de William à jamais alors au moment de choisir le nom de son gang, ça a été comme une évidence. Ils seraient les Wonderlanders sinon rien. C’est encore pour se souvenir de sa mère, d’Eléanore et de son père un peu aussi qu’il a choisi ce nom. En souvenir de la famille heureuse qu’ils ont été un jour. Il sait très bien que ça peut paraître enfantin. Demian lui rappelle suffisamment tous les jours, mais peut-il comprendre les véritables raisons de ce choix de nom ?

Chaque partie importante du gang porte un nom de l’histoire. Lui, il s’est gardé le Mad Hatter parce qu’il n’enlève jamais son chapeau quand il sort et qu’il a ce caractère un peu farfelu par moment (sauf quand il est question de donner une correction ou de faire des négociations). C’était aussi le personnage préféré de Mira. Elle prenait toujours une voix beaucoup plus grave que la sienne pour l’interpréter et venait piquer une casquette aux multiples couleurs pour faire croire à un chapeau. Ça a toujours fait rire William, ça. Alors oui, il a décidé de garder ce nom pour lui et lui seul. Il n’y a pas deux Mad Hatter dans l’histoire comme dans son gang.

Il a également donné des noms ramenant directement à son gang à un bar à opium (Absolem’s House) et une équipe d’Exy (les Jabberwockys) parce qu’il veut montrer à tous ceux qui se sont moqués de lui quand il leur a demandés de travailler pour son gang où il en est aujourd’hui. Il a un politicien sous le coude également pour lui permettre d’ouvrir ce genre d’établissement sans qu’il ne ferme le jour d’après. Il le paie grassement.

walk walk fashion baby William éprouve un très grand intérêt pour la mode. Une personne bien habillée peut vendre n’importe quoi à n’importe qui juste parce que son apparence y est pour beaucoup. William veille toujours à être très bien habillé. Il ne supporte pas avoir un vêtement troué ou avec une couleur peu plaisante. C’est insupportable à ses yeux. Il est capable d’envoyer un membre de son gang se changer si jamais il juge que son accoutrement est un outrage à ses yeux. C’est parfois très épuisant de travailler avec quelqu’un comme Will, mais on finit par s’y faire. Ceux qui sont le plus proche de William s’amusent à faire exprès de déranger son sens de la mode juste pour l’entendre râler. C’est un peu le bizutage des newbies aussi. On leur inflige une tenue immonde en disant que Will va beaucoup apprécier alors que c’est tout l’inverse. Il ne dira rien au début avant de finalement interrompre la conversation pour expliquer tout ce qui ne va pas dans la tenue.

Dans son appartement, sa penderie est une pièce entière. Il range tout par couleur. C’est Nina qui lui procure la plupart de ses vêtements et de ses accessoires. Il ne l’avouera probablement jamais devant les autres, mais elle est sa préférée. Elle lui rappelle un peu Eléanore du coup il a un peu du mal à lâcher la bride avec elle. Il est toujours inquiet quand il sait qu’elle crapahute dans toute la ville. Si jamais il devait lui arriver quelque chose…
Bref.
Nina arrive à lui faire passer en douce toutes les nouveautés de Néodam parfois même avant leur sortie. Elle arrive à le faire entrer dans les défilés sans problème aussi. Faut dire que William donne une jolie somme aux nouveaux créateurs maintenant qu’il peut se le permettre.

Son sens de la mode exaspère son cluster par contre et personne ne se gêne pour le lui faire savoir. Si avant, ça ne l’embêtait pas vraiment puisque tout passait par l’écrit ou l’expression d’un visage croisé sur une surface, maintenant qu’ils peuvent se parler c’est différent. Son jumeau cosmique est parfois obligé d’intervenir pour éviter à William de parler tout seul trop longtemps.

Bref, William est une fashion victim, l’assume et viendra toujours faire un commentaire acide sur votre tenue si on vient lui reprocher quoi que ce soit sur son apparence.

Il déteste qu’on touche à ses affaires également. C’est lui qui propose de prêter un chapeau ou une veste, mais il est strictement interdit de venir se servir dans sa garde-robe. Inutile de se dire qu’il ne verra rien, Will voit tout et il sait tout.

animal i have become On raconte beaucoup de choses au sujet de William. Des rumeurs circulent sur la personne qu’il est vraiment. Personne ne peut se tromper sur qui il est réellement. On raconte qu’il aurait arraché la jambe d’un pauvre gars une fois tout ça parce qu’il a insulté une fille qui est dans son gang. On raconte aussi qu’il aurait mordu un autre jusqu’au sang pour avoir eu le malheur de poser son regard sur un gosse qui bosse pour lui. Évidemment, William n’a rien fait de tout ça, mais il préfère entretenir la mauvaise réputation qu’on lui fait. Plus on a peur de lui et plus ça lui fait plaisir. Même si parfois c’est totalement ridicule. William a des excès de colère, c’est indéniable. Il réagit toujours de manière excessive à tout (ou presque). Là où on peut trouver qu’il exagère c’est quand on s’en prend à un membre de son gang. Ça prend toujours des proportions énormes. On évite de lui rapporter des blessures même minimes maintenant de peur de le voir prendre un baril d’essence et mettre le feu à la moitié de Néodam. William n’a pas un caractère facile, on lui dit souvent d’arrêter de faire sa dramaqueen parce qu’il prend toujours tout trop à cœur alors forcément quand il est déçu, il ne l’est pas à moitié. Il peut prendre des jours à rester dans son pyjama avec une robe de chambre et boire tasse de thé sur tasse de thé tout en ruminant ô combien il est déçu insérer ici une raison. Ça fait rire les plus jeunes du gang, mais beaucoup moins les anciens qui sont blasés de le voir comme ça trois fois par jour. Oui, William a cette façon presque amusante d’exagérer ses réactions. Il ne se met jamais en colère contre les membres de son gang, mais vous montrera à quel point il est déçu de mille et une manières jusqu’à ce qu’on lui dise stop.
Mais par contre, lorsque ça vient de quelqu’un d’extérieur. La dramaqueen qu’il est laisse place à un monstre violent et froid. Son visage est inexpressif, mais ses yeux pourraient vous tuer sur place s’ils pouvaient. William ne recule devant rien pour faire souffrir les autres quand on blesse un des siens. Il n’y a plus de pitié pour lui. Parce qu’on n’en a pas eu en tuant Eléanore. C’est son passé qui l’a fait devenir comme ça avec les autres. Si, en plus, la personne en face a le malheur de faire partie des Heathens… c’est encore pire. William déteste ce gang plus que tout au monde (plus que son thé resté dans sa tasse) et il ne reculera devant rien pour les nuire.

William possède un objet qui a tendance à faire trembler ses ennemis parce qu’il l’utilise assez souvent pour les frapper : sa canne. Elle a changé depuis le temps. C’était d’abord une béquille qui l’a accompagné pendant des années avant de rendre l’âme. Il a ensuite eu une canne noire. Elle a fini par céder à ses nerfs lorsqu’il a tapé dans un mur au lieu de la personne directement. Maintenant qu’il possède une certaine richesse et qu’il ne manque de rien (merci à Nina pour ça), il a plusieurs cannes en réserve. Sa préférée reste un cadeau de Nina. Elle est solide, mais c’est le pommeau qui l’intéresse le plus. Elle représente le Jabberwocky du bouquin de Lewis Carroll. Suffisamment solide pour ne pas se briser lorsqu’il donne des coups de canne dans la bouche de ses adversaires. Il la nettoie au moins trois fois par jour pour éviter que le sang ne sèche et rappelle à Will de quoi il est capable lorsqu’il perd tout contrôle de lui-même.

nocturnal animal Depuis le meurtre de sa famille, William est incapable d’avoir une nuit calme et reposante. Quand il était plus jeune, Perceval l’obligeait à boire un verre de whisky avant d’aller dormir parce que ça avait tendance à l’assommer suffisamment pour qu’il ne bronche pas de la nuit. Faut dire que Perceval en avait marre de l’entendre hurler dès qu’il avait les yeux fermés alors aux grands maux les grands remèdes. Depuis le goût de cet alcool le révulse particulièrement. Les nuits de William sont très courtes, il lui faut juste quatre heures qu’il éparpille un peu partout dans la journée pour se sentir suffisamment reposé. Chaque jour il masque ses cernes bien noirs grâce à du fond de teint que Nina lui procure. Il s’empêche de fermer les yeux trop longtemps par peur de revoir le visage ensanglanté de sa sœur et le regard suppliant de sa mère. Ce sont des images qu’il tente toujours d’effacer sans vraiment réussir. Elles sont gravées en lui à jamais.

William passe alors ses nuits à réfléchir à comment faire avancer les Wonderlanders. Il a besoin de toujours plus et ne sera probablement jamais satisfait de ce qu’il réussit à faire. Ça ne sera jamais assez malgré ce que lui dit son Alice ou Malia ou Demian… ou Nina. William ne lâchera jamais, ne se reposera jamais parce qu’il a peur de se retrouver inactif, inutile. Il ne saurait pas quoi faire de ses dix doigts dans ce cas-là. Il passe ses nuits à s’occuper l’esprit. Il s’accorde très peu de moment de détente.

Il y a d’autres nuits où il se promène dans Néodam, sa canne claquant sur le sol et son long manteau noir le cachant des passants. Il s’arrête rarement, il profite juste de sa ville quand la populace se fait rare dans ses rues.

William est un oiseau de nuit.

Lorsqu’il s’accorde un peu de temps pour lui, il n’est pas rare d’entendre un air de jazz qui s’échappe de son appartement. Il est souvent assis sur son fauteuil, une cigarette entre les lèvres et la tête renversée en arrière.

miscellaneous William adore le thé et les pâtisseries. Il trouve que le café est une boisson absolument infâme. + William possède un compte instagram qu'il alimente assez régulièrement avec des photos de choses qu'il trouve jolies. Il lui arrive aussi de ne pas quitter son téléphone de la journée. Il s'organise que de cette façon. + William a dessiné lui-même le motif de tatouage du gang. Il a un assez bon coup de crayon, c'est quelque chose que Perceval lui a dit de ne jamais oublier. + Il a un carnet où il a dessiné le portrait de chaque membre de sa famille. Il n'a plus aucune photo pour se souvenir alors il se contente de sa mémoire et des dessins. Il n'est pas sûr de la ressemblance par contre. + William chante très mal. + Il aime porter de longues écharpes. Tout le temps. + Il n'a jamais connu le grand amour, ni d'histoire ayant fait vibrer son cœur. Il a perdu sa virginité assez tôt, avec une prostituée que Perceval lui avait payé en lui disant que c'était un cadeau d'anniversaire. Il n'a eu que quelques aventures sans lendemain par la suite souvent pour obtenir une information ou une faveur de son amant/e. + William ne supporte pas le mensonge. Si on perd sa confiance, il est impossible de la retrouver. + William est un bon tacticien. Il essaie toujours d'avoir au moins deux coups d'avance sur ses adversaires. + William n'est pas du tout un sportif (sa jambe l'en empêche en même temps...) mais il adore l'Exy, mais c'est plus le plaisir des yeux que pour le sport lui-même. + La casquette gavroche offerte par Perceval est toujours dans son appartement. Il ne la porte plus, mais elle trône sur une étagère. + Il a dessiné également le portrait de Perceval dans son carnet. Il appréciait beaucoup le petit vieux. + William aime beaucoup les potins sur le reste de Néphède. Ça l'aide à savoir quel va être sa prochaine action, mais aussi ça nourrit la gossip qui est en lui. + William aime beaucoup lire. + Il éprouve un gros meh pour les autres mondes parce qu'à ses yeux rien ne vaut mieux que Néphède ou Néodam. + William fume beaucoup trop. + On dit de lui qu'il a une resting bitch face. + Il fait des cocktails d'enfer. + William possède des lapins. Oui parce que que serait une organisation répondant au nom de Wonderlander s'il n'y avait pas de lapin, je vous le demande ?

☾ ☾ ☾

On a gathering storm comes a tall handsome man in a dusty black coat with a red right hand
   ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Nina Rhodes
Nina Rhodes
Date d'inscription : 06/09/2017
Messages : 853
Pseudo : fivedaysofjuly
Avatar : lily collins
multi : yohan pearson (ft. jung hoseok) et ashley martinozzi (ft. ariana grande) et tamsyn huggins (ft. zoey deutch)
Réputation : 40
Admin

william + he'll appear out of nowhere Empty
MON LOVE
je te couvrirai de luxe

jtm
je reviens éditer plus tard

☾ ☾ ☾


still waters run deep
Revenir en haut Aller en bas
Siegfried Schtauffen
Siegfried Schtauffen
Date d'inscription : 26/11/2017
Messages : 2252
Pseudo : neige
Avatar : Michael Fassbender
multi :
ifan:
 


Réputation : 61
Bloc-note :
william + he'll appear out of nowhere Ylda

T H E R E S N O R O O M
F O R 3 R R O R


william + he'll appear out of nowhere Uy2v



(503) 044 39 66


william + he'll appear out of nowhere Empty
WILLA CORDULA wat wat

cries

☾ ☾ ☾

{fatal system error: c0004884}
formatting process:70%


Revenir en haut Aller en bas
Noor Vane
Noor Vane
Date d'inscription : 28/09/2017
Messages : 3672
Pseudo : heresy.
Avatar : gigi hadid.
multi : even stilinski, lashay kane.
Réputation : 265

william + he'll appear out of nowhere Empty
MA MANON D'AMOUR ET !!! WILL !!! ENFIN !!!!! love love love love

☾ ☾ ☾

i'm right herecrawling
back to you
I could be your lover and you could be my heartache And I could sing the songs that we used to sing way back when The future wasn't everything and we lived because we loved it then.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

william + he'll appear out of nowhere Empty
le cluster du fashion faux pas tmtc russe
hâte que tu viennes relooker tous ces pouilleux wesh
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

william + he'll appear out of nowhere Empty
bon retour chez toi iiih iiih j'suis qu'une gueuse qui ne connait rien au perso mais j'ai lu chef de gang et ça m'a mis l'eau à la bouche langue bon courage pour la rédaction et tout I love you rougit
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

william + he'll appear out of nowhere Empty
oh cet acteur. cet acteur. cet acteuuuuuuuuur coeur coeur
première fois que je le vois sur un forum, mais je suis tellement en joiiiiiiie rainbow

re et bonne chance pour ta nouvelle fiche cute
Revenir en haut Aller en bas
Demian J. Harkness
Demian J. Harkness
Date d'inscription : 03/02/2018
Messages : 239
Pseudo : Captain Indécis.
Avatar : Aaron Taylor-Johnson
multi : Kate Anders, Tobias Gardner, Sten Veloso & Eleonore Duquesne
Réputation : 3

william + he'll appear out of nowhere Empty
IL EST LAAAAAAAA langue langue

Rebienvenue Boss jule

☾ ☾ ☾


After All These Years
Revenir en haut Aller en bas
Siegfried Schtauffen
Siegfried Schtauffen
Date d'inscription : 26/11/2017
Messages : 2252
Pseudo : neige
Avatar : Michael Fassbender
multi :
ifan:
 


Réputation : 61
Bloc-note :
william + he'll appear out of nowhere Ylda

T H E R E S N O R O O M
F O R 3 R R O R


william + he'll appear out of nowhere Uy2v



(503) 044 39 66


william + he'll appear out of nowhere Empty
R. Bobby Garcia a écrit:
le cluster du fashion faux pas tmtc russe
hâte que tu viennes relooker tous ces pouilleux wesh

wesh

☾ ☾ ☾

{fatal system error: c0004884}
formatting process:70%


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

william + he'll appear out of nowhere Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
william + he'll appear out of nowhere
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTIGRAVITY :: make mankind in our image :: The sky turns into a trial, genesis :: FICHES VALIDÉES-
Sauter vers: