Partagez
 

 REYN ▸ but now I'm fucked up and all the way.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Reyn Alestra
Date d'inscription : 12/01/2018
Messages : 401
Pseudo : maybedumbmaybewise
Avatar : Kim Ji Soo
multi : nelia rivera
Réputation : 51
Bloc-note : - fiche
- moodboard
- telephone


Voir le profil de l'utilisateur

REYN ▸ but now I'm fucked up and all the way. Empty
MDMW/Inès Ici la troisième super nana au rapport, avec un peu de retard parce que dilemme intense sur l'avatar après moult réflexion. Je vis de drama, de feels et de conneries mais parait que je suis quelqu'un de bien malgré ma débilité à peine cachée. Beaucoup plus fréquentable que Slash, je vous rassure, mais moins intéressante aussi du coup owi

Reyn Alestrafc : ji soo kim ; ©️ Nelliel ; Asteroids
; unique

65% INTUITIF
80% CASSE-COU
90% OBSERVATEUR
75% EMMERDEUR
65% LOYAL
70% DÉSABUSÉ
90% DÉBROUILLARD
75% IMPULSIF
   
Nom complet Reyn, il avait l'habitude d'entendre son prénom mêlé de toutes sortes d'émotions. Il rêvait de régner sur le temps mais s'est retrouvé noyé sous la pluie des souvenirs qu'il anesthésie aujourd'hui à tout prix. Alestra, héritage d'une famille presque décimée, d'êtres trop vite arrachés à la vie ou confrontés à sa réalité. Surnoms Slash, qu'on l'appelle sans qu'il ne se souvienne exactement pourquoi. Cinq lettres de rien du tout vues comme ça, mais qu'on oublie pas, qu'on se surprend à utiliser sans même y penser. Naissance Né un 17 juin dans les quartiers désargentés de Sigan, il a l'impression d'avoir couru toute sa vie après le temps, pour lui, mais surtout pour eux. Héritage culturel Enfant de l'ancienne Asie, il ne peut que deviner ses origines qui sont sûrement plus complexes qu'il ne le croit. En vérité, il n'en sait rien et il s'en fou, de la provenance et des mélanges qui forment son hémoglobine. Statut L'amour c'est pas pour lui, qu'il se dit, qu'il s'est convaincu à force de le déclamer. En vérité, il a peur de s'engager Reyn, de s'attacher, de risquer encore une fois de tout perdre. Alors il est toujours de passage, offrant volontiers son corps mais veillant scrupuleusement sur son coeur. Orientation Hétérosexuelle, une évidence lorsque l'on surprend ses iris brulantes parcourir certaines courbes féminines en une promesse silencieuse. Finances $$$$$$.

Univers Enfant de Sigan qui s'est égaré dans Altea, il est d'ailleurs mais d'ici aussi, à vivre une nouvelle vie. Une deuxième chance qui part en fumée lorsqu'elle n'est pas dangereusement risquée. Occupation(s) Slash il risque sa vie pour un certain prix, il revêt un masque pour aider les autres à briller tant qu'il est bien payé. Doublure anonyme, cascadeur qui dit oui à tout mais aussi dealer pour boucler les fins de mois, pour vivre plus confortablement parfois. Et puis il y a aussi ce vieux réflexe qui ressort parfois, qui lui souffle d'accepter tous les jobs qui lui sont proposés comme si c'était encore une nécessité. Particularités Un compteur sur l'avant bras, un simple tatouage pour ceux qui ne savent pas. Sa mère aimait dire qu’il murmurait à l’oreille des machines, lui qui est pratiquement né un tournevis à la main. Son père préférait plaisanter en disant qu’il avait appris à tout réparer avant de savoir marcher, tant la mécanique n’avait de secrets pour lui. Un talent inné de toujours retomber sur ses pieds, de s'adapter, de résister à la douleur pleinement embrassée, comme une punition méritée qu'il chasse de ses rires. Lien(s) cosmique(s) Depuis 2012, Reyn il se croit parfois fou, à écrire des mots qu’il ne pense pas, à entendre des voix qu’il ne connaît pas, à apercevoir des visages là où devrait se refléter le sien, à éprouver des émotions aléatoires qui ne lui appartiennent pas. Et pourtant, s’il est encore là, à trainer sa vieille carcasse sur Altéa, c’est parce que toutes ces petites voix lui ont soufflé qu’elles étaient là, que ça valait la peine de ne pas baisser les bras. Sa prétendue folie lui a sauvé la vie et depuis quelques mois il réalise petit à petit qu’il s’est imaginé une schizophrénie. En réalité, c’est quelque chose de beaucoup plus beau, de beaucoup plus grand, l’appartenance à un cluster. Et parmi ces âmes qui ont eu le malheur d’être connectées à la sienne, il y en a une qui brille si fort que c’en est presque douloureux. Il rêve rarement Reyn mais lorsque ça arrive c’est elle qu’il voit, comme un phare éclairant sa triste vie sans lumière. Et il se réveille toujours avec la même chanson qui l’obsède des jours durant, une mélodie qu’il fredonne uniquement pour essayer de convoquer ce rire cristallin qui résonne parfois dans sa tête. Puis il y a cette marque, ce petit tatouage ou cette tâche de naissance, en forme de croissant de lune, sur sa hanche gauche. Comme un secret qu’il garde jalousement, un témoignage indélébile qui confirme qu’il ne sera jamais tout à fait entier tant qu’il ne l’aura pas rencontrée, sa soulmate. Keywords adrénaline, je m'en foutiste, coup d'un soir, alcool, skate, skam, chill, colère, balec, go with the flow, insaisissable, anesthésié, culpabilité, remords, regrets, rires, cicatrices, vulgarité, yolo, aventure, flemme, passion, déni, indécision.  


we are all astronautsReyn est deux et un à la fois. Celui d’avant et celui de maintenant. L’optimisme et le désespoir. L’acharnement et la résignation. Il avait plein de rêves étant gamin, des projets un peu fous, des illusions qu’il aurait aimé transformer en réalité. Avec ses proches, il était doux, généreux, aimant et attachant mais n’est plus qu’une ombre désormais, le fantôme d’un passé parti en fumée. Un animal en cage qui ne se laisse pas apprivoiser, qu’il faut shooter pour s’assurer de sa docilité. Mais on l’aperçoit parfois, brièvement, comme un rayon de soleil perçant les nuages gris, le Reyn d’autrefois. Celui qui se soucie, qui s’attache, dont l’espoir brûle comme une flamme dans le noir.

Depuis aussi loin qu’il s’en souvient, Reyn a toujours été obsédé par la mécanique mais ce n’était qu’un passe-temps parmi tant d’autres dans lequel il était particulièrement doué. Jusqu’à ce que son grand-frère ne le traine à combat de R Fighting qui a tout changé pour lui. Après cela, il s’est mis à construire toutes sortes de robots, à réparer et désosser tout ce qui lui tombait sous la main pour en comprendre le fonctionnement. Ses parents n’ont jamais réussi à réunir les fonds nécessaires pour faire de lui un vrai ingénieur en lui offrant les études qu’il méritait mais ça ne l’a pas empêché de persévérer dans sa chambre devenue laboratoire au fil du temps. À Altéa, il a laissé ce rêve derrière lui, se consolant en usant de temps en temps de ce talent pour gagner de l’argent, emmerder le vieux résistant de l’immeuble ou en devenant l’homme à tout faire de la petite bande. Celui qui, même avec deux grammes dans le sang, peut réparer votre vieil ordi que d’autres enverraient à la déchèterie.

Slash déteste qu’on le touche par surprise, il grimace quand on l’enlace, il chasse les mains qui se posent sur ses épaules. À Sigan, les contacts indésirés peuvent vous coûter la vie et les réflexes protecteurs qu’il a acquis en y grandissant sont bien trop ancrés en lui pour qu’il ne parvienne à les chasser complètement. Peu de personnes peuvent se permettre certains gestes avec lui sans qu’il montre les dents. À moins qu’il ne soit trop perché pour s’en soucier ou trop pressé de vous posséder dans l’intimité. Il s’oublie dans ses vices, alcool, skate, sexe, skam et jeux vidéo. Il ne ressent rien ou il ressent trop, apathique ou ivre d’adrénaline. Il vit à en mourir ou se laisse dépérir à petit feu. Il n’y a pas de juste milieu. C’est tout rien, indifférence ou frénésie.

Il a l’air de se foutre de tout, de se foutre de vous mais il vous voit. Même s’il ne se rappelle pas de tous vos mots, même si la fumée embrume tout quand l’alcool ne brouille pas assez la scène, il enregistre inconsciemment des détails que d’autres omettent. Et toutes ces informations deviennent des armes entre ses mains, des moyens de se faire pardonner tous ses travers quand il sent qu’il a dépassé les bornes, quand vous comptez suffisamment pour qu’il s’en donne la peine. Il ne parle pas ou peu, ayant oublié comment manier les mots de façon affectueuse alors il agit à la place. Des petits riens du quotidien, des grosses claques tous les trente-six du mois, des attentions qu’on ne lui soupçonne pas, qu’il chasse d’un mouvement de doigts ou reconnaît d’un léger sourire en coin.

On ne sait jamais vraiment à quoi s’attendre avec lui. Il peut vous envoyer paître d’une pique bien placée ou vous écouter parler pendant une éternité. Il vous abandonnera lâchement un matin et finira par vous offrir toute une nuit en contrepartie. Est-ce qu’il mérite vos efforts Reyn ? Est-ce qu’il en vaut la peine ? Il serait bien incapable de le dire lui-même…

☾ ☾ ☾

i am the cosmos. I am the wind.
— But that don't get you back again...
just when I was starting to feel okay.
Now you're gone and I'm all alone.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Reyn Alestra
Date d'inscription : 12/01/2018
Messages : 401
Pseudo : maybedumbmaybewise
Avatar : Kim Ji Soo
multi : nelia rivera
Réputation : 51
Bloc-note : - fiche
- moodboard
- telephone


Voir le profil de l'utilisateur

REYN ▸ but now I'm fucked up and all the way. Empty
The ghost of youHome is people. Not a place.
If you go back there after the people are gone,
then all you can see is what is not there anymore.

Healing

La main de Shade est chaude contre la sienne, presque glaciale, alors que leurs doigts s’enlacent si fort que leurs phalanges en sont presque blanches. C’est le seul jour de l’année où les piques ne viennent pas briser le silence, où Reyn ne crachera pas son venin pour la forcer à le faire fuir. Il s’accroche à sa sœur comme à une bouée de sauvetage, parce que sa seule présence l’empêche de sombrer totalement, parce qu’il n’a jamais eu besoin d’elle autant qu’à cet instant. Il lui suffit d’un regard pour savoir qu’elle partage ce sentiment et les larmes qui perlent de ses yeux noirs témoignent de cette douleur qu’il ne ressent que trop lui aussi. Il lui offre le peu de tendresse dont il sait encore faire preuve en essuyant sa souffrance d’une caresse avant d’emprisonner son corps frêle à l’abris de ses bras. Et ils restent plantés là, sur le toit du squat, pendant de longues minutes avant de trouver le courage de lancer les lettres dans les flammes du petit brasier que Shade a allumé. C’était son idée, de tout écrire, ce qu’ils ne pouvaient plus leur dire, sur du papier destiné à s’embraser. C’est devenu leur tradition, leur moyen de faire le deuil de cette famille qui leur a été enlevée, de se retrouver pour se soutenir au lieu de se détruire. Et même s’il ne l’avouera jamais, Reyn a trouvé du réconfort dans ce rituel qui le soulage autant qu’il le brise. Alors il regarde les mots s’enflammer et partir en fumée, espérant de tout son être que les lignes qu’il a rédigées maladroitement sauront parvenir à ses proches disparus, où qu’ils se trouvent désormais. Il n’a jamais été croyant mais il prie le jeune Alestra, il prie pour qu’ils comprennent et qu’ils lui pardonnent, parce qu’il est incapable de le faire lui-même.

Dear Mom
Maman,

J’espère pour toi que t’as d’autres moyens d’occuper ton temps que de m’observer essayer de vivre ma vie. Parce que je sais que tu mourrais une seconde fois de me voir comme ça. Je peux presque entendre ta voix quand je bois trop et te voir dans les volutes de fumée que je passe mon temps à expirer. Ce regard accusateur et ce ton moralisateur, je me force à les ignorer parce que je préfère attendre de te retrouver pour que tu puisses me remonter les bretelles comme tu savais si bien le faire.

Je sais que t’es pas fière de moi maman mais j’espère que t’es pas rongée par la honte ou l’inquiétude parce que ça n’en vaut pas la peine. Je n’en vaut pas la peine, crois-moi. Si on en est arrivé là c’est entièrement ma faute et j’ai compris, avec le temps, que vous survivre était ma punition pour avoir été trop avare et pas assez prudent. J’ai enfin compris maman, que ce miracle comme tu l’appelais, était en réalité une malédiction. Que ce garçon que j’avais rencontré n’aurait jamais dû nous tendre la main, que ces contrats qu’il me proposait avec désinvolture ont signé notre fin.

Eridan, je l’évite désormais maman. Parce que le voir me rappelle toutes les erreurs que j’ai commises en m’habituant à la sécurité que je croyais qu’il nous apportait. J’aurais dû me contenter de cette pauvreté au lieu de courir après le temps que chacune de ses demandes nous apportait. Parce que je me suis jamais senti aussi riche qu’à vos côtés, parce que je croyais ne rien avoir du tout avant de comprendre que vous me donniez tout. Pour ça et pour le reste, pour le passé comme pour l’avenir, je suis désolé maman.

Même si tu désapprouve peut-être mes fréquentations actuelles, je sais pertinemment que tu t’y serais attachée à ces sales gamins. Je devine ton sourire sans le voir, quand ils sont à mes côtés et m’arrachent à cette solitude dans laquelle j’ai tendance à me murer depuis votre mort. Mads, Kass, Lua, ces trois-là en particulier, je sais qu’ils t’exaspèrent autant qu’ils doivent te faire rire ou t’émouvoir. Mais maman, à leurs côtés, je me sens vivant et même si on ne parle pas de ça, je sais qu’ils comprennent et surtout… qu’ils m’acceptent, aussi bizarre que ça puisse être, même si je le mérite sûrement pas. On veille les uns sur les autres et pour cette raison, je crois que je peux te dire que ça ira bien. J’essaie de m’en convaincre en tout cas.

Tu me manques maman et ça ne passera jamais. Ça s’atténuera peut-être avec le temps, comme le dit Shade, mais je sais que je devrais évoluer avec ce sentiment toute ma vie. J’espère juste qu’elle ne sera pas trop longue pour vous retrouver bientôt où que vous soyez.

Dear Dad
Papa,

Tu te souviens quand je te disais que je croyais devenir fou ? Quand je te parlais de schizophrénie et que tu riais face mon inquiétude ? T’avais raison de me dire que je me trompais papa, t’avais raison de me ramener tout ce que tu trouvais pour m’occuper. J’en ai réparé des trucs pour que tu les revendes, pour chasser ce que je croyais être des hallucinations. J’aurais tellement aimé que tu sois là papa, pour te poser toutes les questions qui me traversent la tête, pour que t’essaie de comprendre cette énigme qui m’échappe totalement mais que je commence enfin à accepter. Ça et les autres mondes, leurs portails, les intersections et les autres liens cosmiques. Tout ce qui ne tourne pas rond comme tu disais, toutes les bizarreries que t’aurais aimé décortiquer, j’en suis certain.

Avec le temps, je me rends compte à quel point je te ressemblais papa. Je comprends mieux les espoirs que tu plaçais en moi et je suis désolé d’y avoir renoncé mais ces rêves c’était les nôtres, pas les miens. Sans toi, ça a aucun sens. Sans toi, j’y arrive pas. Tout est parti en fumée ce jour-là. Et même si on a pas brûlé avec vous, Shade et moi, ceux qu’on était sont morts dans le brasier sensé effacer leur crime. Mais tu devrais la voir papa. Si j’ai hérité des cendres, elle s’est transformée en flammes et je ne regretterais jamais de m’être perdu sur un autre monde avec elle rien que pour ça.

Si je suis dur avec elle c’est parce qu’elle s’en sort mieux sans moi. Faut qu’elle avance papa donc ne m’en veux pas de me comporter comme je le fais avec elle. Je la pousse à bout, c’est vrai, mais la colère c’est ce qui la fait carburer alors je fais en sorte de l’alimenter pour qu’elle ne sombre pas comme moi. Mais ne t’inquiète pas, je veille toujours sur elle, je ne suis jamais trop loin pour pouvoir la rattraper si besoin. C’est juste que quand on se voit, quand on reste trop longtemps ensemble, même si on peut pas se passer l’un de l’autre, ça lui rappelle ce qu’on avait et que j’ai détruit, ce que j’étais et je crois qu’elle trouve que c’est du gâchis. Alors je m’en vais toujours avant qu’elle ne finisse par réfléchir à un moyen de me réparer moi aussi. Je m’en vais pour qu’elle continue de cicatriser et n’essaie pas de panser des plaies auxquelles je suis pas prêt à renoncer. Mais je reviens toujours pour m’assurer que je lui ai manqué autant que j’ai souffert de son absence. Je reviens parce qu’elle est, à mes yeux, la personne la plus précieuse qui soit et qu’elle vous ressemble tant que j’ai parfois encore l’impression que vous êtes là.

Je sais que tu nous as vu papa, planqués dans la cour, avant qu’ils ne vident ton compteur et te condamnent à la mort. Avant qu’ils ne fassent pareil avec maman et Micah. J’aurais dû être plus discret au lieu de vouloir faire de notre famille des rois désargentés destinés à s’élever des bas quartiers. J’aurais dû les voir venir, penser qu’on finirait par essayer de nous voler ce qu’ils n’arrivaient pas à obtenir. Pardonne-moi papa, de les avoir attirés par vanité, de ne pas avoir trouvé la force de vous protéger ou de fuir, d’être resté simple spectateur. De l’être encore aujourd’hui, avec ma propre vie.

To Micah
Grand-frère,

Je sais que tu ris de toutes mes conneries, que ce n’est qu’une vaste comédie qui doit bien t’amuser. C’est ce que j’espère quand je me noie dans les vices (oui je parle comme maman et je t’emmerde) ou que j’accepte de risquer ma vie. Je me demande si t’es fier de moi quand je réussis à séduire certaines filles, si tu trouves que je profite assez de ma petite existence. Je me souviens encore quand tu me faisais la morale parce que je bricolais, en me rabâchant qu’on avait qu’une vie et que je ferais mieux de ne pas la rater en restant enfermé. Alors même si j’ai troqué mes outils contre une manette ou un clavier, que je m’oublie dans une réalité artificielle pour ignorer celle qui m’afflige, je fais des efforts pour être un peu plus comme toi.

Quand je me suis retrouvé à Altéa, c’est un de tes conseils qui m’est revenu à l’esprit. Fais-toi des amis. Et ça a pas été facile, de savoir à qui faire confiance, d’accepter de lâcher prise. Alors j’ai commencé par trouver un moyen d’oublier ce qui s’était passé, ce qui vous était arrivé. Pour ce qui m’a semblé être la première fois de ma vie, je me suis ennuyé. C’était la première fois que j’avais autant de temps devant moi et je savais pas quoi en faire. De toutes ces possibilités, de cette adrénaline qui se faisait de plus en plus rare depuis que mon compteur s’était arrêté. Jusqu’à ce que je voie des gens faire des acrobaties sur une planche en bois flanquée de roulettes. Ça m’a rappelé le hoverboard que j’avais réparé mais que t’as pas laissé papa vendre. Tu t’es jamais autant envoyé en l’air qu’avec cet engin-là. Je comprends mieux pourquoi tu voulais pas t’en séparer parce que le skate c’est pareil pour moi.

Ça m’a permis de trouver une échappatoire quand j’avais plus la force d’entendre Shade pleurer. De pas rester enfermé aujourd’hui, comme tu me le reprochais. J’ai cru t’entendre rire une fois, alors que je m’étalais comme une merde sur la rampe du skate park. J’ai vraiment cru que c’était toi, Micah. Mais quand j’ai relevé la tête c’était un mec un peu plus jeune que moi. Un inconnu qui riait comme toi mais avait le même regard que moi. Celui de quelqu’un qui a pris cher par la vie et se demande parfois ce qu’il fou encore-là mais s’obstine. C’est devenu mon premier ami sur Altéa et je suis sûr que tu te serais entendu avec lui, il s’appelle Kassian Stilinski. Je te défie de le dire dix fois de suite très vite.

Il m’a présenté à deux autres personnes, un garçon et une fille. Mads et Axl. Le premier a ton caractère de cochon mais un bon fond et la deuxième est tout en séduction, avec le même air rêveur que toi. Alors j’ai pu suivre ton conseil Micah. J’essaie de ne pas entièrement gâcher cette chance-là cette fois.

☾ ☾ ☾

i am the cosmos. I am the wind.
— But that don't get you back again...
just when I was starting to feel okay.
Now you're gone and I'm all alone.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

REYN ▸ but now I'm fucked up and all the way. Empty
je voulais juste doubler lua creepy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

REYN ▸ but now I'm fucked up and all the way. Empty
Tepu woot
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

REYN ▸ but now I'm fucked up and all the way. Empty
ah que coucou nab nab
alors déjà laisse-moi te dire que j'aime beaucoup trop le blaze rougit le nom de famille en particulier, je struggle toujours à mort pour en trouver des jolis/qui me plaisent et celui-ci est topissime rougit j'vois que t'as déjà bien entamé ta fiche, courage pour le reste wow et bienvenue sur sod coeur coeur
Revenir en haut Aller en bas
Eliott Rietveld
Date d'inscription : 06/09/2017
Messages : 2354
Pseudo : sonata.
Avatar : kim taehyung (v - bts)
multi : jeremiah (fiche) - william (fiche) - rose (fiche) - jack (fiche)
Réputation : 48
Admin
Voir le profil de l'utilisateur

REYN ▸ but now I'm fucked up and all the way. Empty
S L A S H salut moustache je suis trop contente que la squad de Kass commence à débarquer, manque plus que Mads je suis help et craque bref bienvenuuuue sur SOD, si tu as encore des questions faut vraiment pas hésiter à glisser dans nos mps kr bon courage pour ta fiche et j'espère que tu te plairas parmi nous coeur

☾ ☾ ☾

I just can't bear the storm inside my heart
   ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité

REYN ▸ but now I'm fucked up and all the way. Empty
jisoo je ... JE DCD tbe
ce mec est tellement beau et son petit sourire là omggg mon petit kokoro il font haaa
bon courage pour la suite de ta fiche, hâte de lire ton histoire coeur
Revenir en haut Aller en bas
Nina Rhodes
Date d'inscription : 06/09/2017
Messages : 853
Pseudo : fivedaysofjuly
Avatar : lily collins
multi : yohan pearson (ft. jung hoseok) et ashley martinozzi (ft. ariana grande) et tamsyn huggins (ft. zoey deutch)
Réputation : 40
Admin
Voir le profil de l'utilisateur

REYN ▸ but now I'm fucked up and all the way. Empty
ÇA Y EST VOUS ÊTES TOUTES LA fire iiih
et puis encore une fois SLASH ON DIT OUI OUI OUI fire ce pré-lien love bienvenue officiellement à la maison du coup, et bon courage pour la suite de ta fiche, j'espère que tu vas te plaire sur sod :lovya: hâte d'en lire plus du coup, et de te voir évoluer en rp avec tes acolytes mais aussi avec nous owi

☾ ☾ ☾


still waters run deep
Revenir en haut Aller en bas
Nephtys Carmichael
Date d'inscription : 29/11/2017
Messages : 514
Pseudo : bermudes.
Avatar : naomi scott
multi : lynn (l. hollestelle) -- nikita (d. henney) -- jelly (hani) -- joshua (dohwan) -- lava (momo) -- nimh (a. seyfried) -- ana (k. scodelario) -- baby blue (bbh)
Réputation : 50
Voir le profil de l'utilisateur

REYN ▸ but now I'm fucked up and all the way. Empty
jisoo coeur coeur
et ce prénom, imean iiih
bienvenue et bonne chance pour ta fiche kr

☾ ☾ ☾

ride on the fire.
If this is to end in fire, then we should all burn together.
Revenir en haut Aller en bas
Noor Vane
Date d'inscription : 28/09/2017
Messages : 3672
Pseudo : heresy.
Avatar : gigi hadid.
multi : even stilinski, lashay kane.
Réputation : 265
Voir le profil de l'utilisateur

REYN ▸ but now I'm fucked up and all the way. Empty
MAIS OMG J'ETAIS PAS ENCORE PASSÉE ICI PQFODHOFIDSHFQPODSI D É S O L É E c'est impardonnable larmes POUR MA DEF J'T'AI PAS RECONNUE PSK T'AS CHANGÉ DE PLAN D'AVATAR et j'ai deux de tension jpp facepalm
BIENVENUUUE avec ce choix de pré-lien qui me vend du RÊVE, t'imagine pas combien ça me fait plaisir de voir le squad se remplir omggg love en plus c'est tout comme avec lua, que du bonheur à regarder et à lire, tu m'combles là bb jule le début est déjà si prometteur, il me tarde d'en lire plus tbe BON COURAGE POUR TA FICHE DU COUP et si t'as la moindre question mp mp mp, t'façon j'viens squatter ton inbox aussitôt que j'en ai fini avec ma lutte contre ma connexion  :grozyeu: :lovya:  love haaa :purple: help inlove kr coeurtbe cool hey cutie string: mdr iiih fire  superman :grozyeu: :lovya: lovely kisseu  mdr iiih fire  cool hey cutie string: superman lovely :purple: kisseu inlove kr coeur hinhin haaa love help :purple: danse tbe cool hey cutie string: superman :grozyeu: :lovya: lovely kisseu  mdr iiih fire love help inlove kr coeur hinhin hinhin haaa danse danse tbe

☾ ☾ ☾

i'm right herecrawling
back to you
I could be your lover and you could be my heartache And I could sing the songs that we used to sing way back when The future wasn't everything and we lived because we loved it then.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

REYN ▸ but now I'm fucked up and all the way. Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
REYN ▸ but now I'm fucked up and all the way.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANTIGRAVITY :: make mankind in our image :: The sky turns into a trial, genesis :: FICHES VALIDÉES-
Sauter vers: